Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« la science peut mener à la découverte de l'énergie atomique mais elle ne peut pas nous préserver d'une catastrophe nucléaire.* | Page d'accueil | "Un bon petit vin d'Alsace vaut mieux qu'une ruade d'âne." * »

lundi, 08 octobre 2018

POST POST-RENTREE

La rentrée s'est faite et j'attends déjà les vacances. Cinq paquets de copies attendent dans mon cartable. Mon cartable est un sac à dos cette année, car j'ai pris de bonnes résolutions. Je vais aller le plus souvent possible au lycée en tram, ce qui implique 15 minutes de marche à pied. Un aller-retour me fait donc marcher 30 minutes, ce qui est le minimum recommandé. Mais les bonnes résolutions se heurtent à des impondérables, comme les réunions, les rendez-vous médicaux, qui m'obligent à des déplacements rapides en journée, et aussi aux conséquences d'autres bonnes résolutions : ne pas me faire "bouffer" par mon boulot, me laisser du temps pour d'autres activités. Je me suis donc inscrite à mon cours de peinture, mais aussi au yoga et je vais à la piscine une fois par semaine. Mais les horaires font, que à pied, en tram, en bus, je ne verrais plus ma maison du tout, je n'aurais plus un seul moment de pause. Impossible. J'ai besoin de souffler, de ne rien faire parfois, et même de dormir. Alors, je reprends la voiture.

vive la vie, blog de femme, femme, au jour le jour

Bref, je ne suis pas totalement satisfaite de mon début d'année. Elève Ed, peut mieux faire !

Mais j'ai des projets sympas et je vois des choses sympas, rencontre des gens sympas, et ça, ça fait une belle rentrée. Nos deux assistantes, une des USA, l'autre d'Afrique du Sud, ont l'air très chouettes. On se fait un apéro d'équipe pour les accueillir la semaine prochaine. Je vais bientôt écouter Stacey Kent et Michel Jonasz en concerts, un bonheur. Je vois des expos et vais en voir d'autres. J'ai gagné des entrées gratuites pour l'exposition Zao Wu Ki au Musée d'Art Moderne à Paris. Je vais aller faire du cocooning en Alsace bientôt et passer trois jours à Londres. Hier, j'ai passé deux heures hors du temps à dessiner au musée. Et à  midi, deux copines retraitées sont venues manger un curry à la maison. Bavardages, ravissement des papilles, auto-satisfaction, et soleil en prime.

vive la vie, blog de femme, femme, au jour le jour  vive la vie, blog de femme, femme, au jour le jour

Ma vie n'est donc pas que du stress. Bien au contraire. 

Commentaires

Ça n'a pas l'air trop mauvais, dans le fond. Difficile de suivre ses résolutions quand on est très occupé. Continue de t'amuser aussi bien que de travailler.
Bises.

Écrit par : Alison | dimanche, 14 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Là, c'est un peu la course, et le fun est moins important que le boulot ! J'ai même dû annuler un cours de yoga et une conférence, mais les vacances arrivent.
Je pars 3 jours à Londres, et ai repris le même hôtel ! Bking m'a fait un prix... Je suis une vieille cliente ! :-)
A toi, je souhaite de belles balades automnales.

Écrit par : Ed | lundi, 15 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai suivi tes conseils Alison, et nous sommes parties nous amuser en Alsace !

Écrit par : Ed | jeudi, 25 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Il y a une multitude de choses à faire, à prévoir, à surveiller, à trier, à préparer. Ce n'est vraiment pas facile de suivre ses résolutions, surtout que tu travailles encore. A la retraite, comme on veut tout faire, on n'a pas trop le temps pour certaines choses et les gens vous demandent pourquoi vous n'avez pas le temps alors que vous êtes à la retraite. Mais quand je sais que j'ai 5 boites mails à regarder (pas tous les jours, et une qui est à mon mari mais que je n'ai pas encore supprimée, rien que ça, ça prend du temps régulièrement)... et qu'avec l'âge, après 60 ans, le médecin vous envoie faire des analyses, des examens, voir des spécialistes, plus les travaux dans le jardin (pour moi)... j'ai décidé de faire chaque jour la liste de ce que je fais (comme ça je sais que j'ai été occupée par telle chose et telle autre...). C'est surtout au cas où on me demanderait de partir en voyage alors que cette année j'ai mille choses à mettre au point après le décès de mon mari (comme ma belle soeur qui veut que je vienne la voir et mon frère aussi). Je suis seule pour m'occuper de la maison et du jardin, je ne peux pas laisser la végétation envahir tout, j'ai vu ce que cela a donné chez mes parents, le jardin était devenu une jungle un peu plus dense chaque année car mon père était décédé depuis 2011 et ma mère en maison de retraite peu après...

Écrit par : elisabeth | vendredi, 26 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai besoin de faire des listes aussi si je ne veux pas oublier des trucs essentiels. Mes 60 ans sont là, je sens très bien ce que tu veux dire, et quand je suis fatiguée, comme aujourd'hui, j'ai le sentiment d'injustice, que je devrais être en retraite. J'essaie que mon travail soit bien organisé, pour le minimum. Mais on ne se refait pas !
Ma maison et mon jardin sont effectivement sources de beaucoup de travail. Je me fais aider pour le ménage (j'en ai encore les moyens), et je paye pour les travaux, car je ne suis absolument pas bricoleuse. J'essaie de finir l'essentiel avant d'être officiellement en retraite, car après, plus de travaux, plus de grosses dépenses !
Mais je compatis vraiment sur le fait que tu es seule pour assumer tout cela. Le fait d'être deux rend les soucis moins envahissants et pesants. J'ai cette chance, et cela aussi j'y pense tous les jours où je suis fatiguée et un peu déprimée.
Le matériel et l'état du jardin et de la maison ne sont pas l'essentiel. J'espère que tu as des amis dont tu peux profiter un peu. Fais des choses qui te font plaisir et laisse les obligations matérielles de côté. Si le jardin est une jungle, quel est le problème, si personne n'y va ? J'ai connu ça aussi du temps où mon père occupait la maison...

Écrit par : Ed | mardi, 13 novembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire