Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 juillet 2013

Nuisances de vacances et solutions diverses

C'est l'été, et vous en avez peut-être marre de ça :

Quoique ça m'étonnerait vu que je n'ai pas trop de parisiens pure souche dans mes lecteurs. Mais quand même, la chaleur, ça vous poussera sans doute à trouver des solutions, genre, la piscine. Mais là aussi, méfiez-vous :

Si vous préférez faire du sport chez vous, il y a aussi cette solution :


Si vous n'avez pas d'animaux, prenez des enfants. Passé deux ans, ça risque d'être éprouvant malgré tout.

Bon, voilà, c'était ma note "conseils et vidéos neuneus". La chaleur, sans doute. 

lundi, 08 juillet 2013

Un sondage n'est pas un substitut à la réflexion.*

Bon, Pascale ne supportant plus les trois colonnes des blogs, voudrait que je modifie ma mise en page. Si vous pensez que mon blog a besoin d'un rajeunissement de ce type, s'il vous plait, votez dans le blog-it (colonne de gauche actuelle !)

Si vous avez d'autres propositions : changement de bannière, nouvelles couleurs, ambiances ou autres, n'hésitez pas à en faire part dans les commentaires. Ca peut aussi avoir rapport avec le contenu de mes notes. Parfois en mal d'inspiration, je ne dirais pas non à quelques suggestions !

Sinon, tout va toujours bien. Je ne suis pas allée faire passer les oraux aujourd'hui. On a petit-déjeuné sur la terrasse et ADMV est allée m'acheter un croissant ordinaire (comme je les aime). Je fais, autant dans l'ordre que possible, tout ce que j'ai noté sur ma liste "des choses à faire avant de partir en vacances". En effet, je pars demain pour deux jours dans la capitale, puis retour jeudi matin, et re-départ vendredi matin (le plus tôt possible pour éviter la chaleur et les bouchons...) dans le sud.

Je serai de nouveau là pour opérer tous les changements éventuels sur mon blog avant de repartir pour trois semaines ... chez nos cousins du Québec.

Et quand je vois mon chat dormir étalé de tout son long sur le coin de la terrasse en plein soleil, j'ai envie de l'appeller MMA. Ben oui, "Zéro Tracas" !

*Warren Buffet

 

lundi, 01 juillet 2013

On ne la regrettera pas celle-là !*

La plupart des gens fonctionnent en années civiles. Les comptables aussi. Et pourtant les enseignants ne peuvent s'empêcher de fonctionner en années scolaires. Pour moi, là, c'est la fin de l'année. Mercredi on va faire notre pot de fin d'année, ça va être un peu comme le réveillon du 31 décembre, sans le saumon et les huîtres. La différence, c'est qu'on dit au revoir à ceux qui prennent leur retraite ou qui ont obtenu une mutation pour un autre établissement, voire une autre région. Un peu comme si à la st Sylvestre on célébrait les potes qui allaient déménager (il faudrait imaginer que tout le monde soit obligé de déménager en janvier, car c'est ce qui se passe pour nous, tous les grands changements ne peuvent se faire qu'entre juin et août). Du coup, en juin, on fait le bilan de ce qui a été ou non, et en septembre on repart en ayant pris de bonnes résolutions.

 

Mon bilan, le voici en images. Je ne sais pas s'il va vous évoquer quoi que ce soit. J'ai parlé de certains évènements présents là, pour d'autres, j'ai sans doute manqué d'inspiration. Mais voilà, c'est un peu le reflet de mon année 2012/2013. Mais finalement en photos, ça rend plus lumineux et optimiste qu'en vrai je trouve.

mosaiced9a5a0024a16632772cdb803d91b2fcc66a827a.jpg

*Moi.

jeudi, 27 septembre 2012

Happy GougueuleDay !

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Gougueule. Vous l'avez sans doute tous remarqué en cherchant un truc ou un autre. Eh bien j'ai réalisé que Gougueule et moi on est arrivé sur le net en même temps ! J'ai acheté mon premier ordinateur et ai eu ma première connexion internet en septembre 1998 en rentrant d'un séjour aux USA, où j'avais été convaincue de la magie de ce nouveau moyen de communication.

mercredi, 25 avril 2012

1000

Welcome here. Sur un air de politique, le fond est touché ! J'ai peut-être une idée : tout est question de proportion. Devinez où j'étais hier. Pas de conclusions hâtive, SVP. Dos cassé... Tête éclatée ! On a bien failli pas le voir. J'ai encore vu un film que Pascale n'a pas vu. C'est pas gagné ! Pas si vite, et rangez vos antennes. Je suis dans un cybercafé. Il a 71 ans, si ça s'appelle pas se faire avoir ! Le shoppingue me rend dingue. Le gouvernement ne recule devant aucune provocation. Dur, dur, de choisir parmi toutes ces sources d'inspiration. Nouvelle expression à la mode chez les matous de mon quartier : It's Groundhog Day today ! Les Bérézinas de la musique, un petit échec vaut mieux qu'un grand "pan!". J'suis dég'. Que faire avec mes shoes d'été, s'il n'y a pas d'sun ? Zaboutek est devenue Cunégonde à temps plein. Défi du mois de juin : publication. Qui sont-elles ? A prof mieux assis, proviseur mieux servi. C'est ça le bonheur. 100 % des gagnants ont tenté leur chance. Ca'l'fait à chaque coup ! Y'avait aucune raison de rester en 2009. Ed va mieux. Note où rien ne peut intéresser Pascale, pour faire concurrence à Cacadomia : Esprit, es-tu là où ils disent ? Je vous l'avais dit, j'ai gagné 4 jours. Je suis reviendue et je participe à un concours. Comment tenir le choc si je m'endors déjà sur mes corrections ? L'insoutenable futilité de mon blog, c'est jeudi, c'est gribouillis. Sous la neige tout est beau. La femme nue nous a fait faux bond. Oufs. Plus la terre se peuple, plus la vacuité l'envahit. J'ai un ami qui est xénophobe, il déteste tellement les étrangers que lorsqu'il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter. Une plante carnivore peut être végétarienne, je crois. L'indépendance, c'est comme un pont : avant, personne n'en veut, après, tout le monde le prend. Quand l'ébahissement cesse d'être naturel, il prend la forme de l'abscons et du saugrenu. A force d'être gentil, on finit par être suspect. La lecture est une amitié. Le féminisme, c'est ne pas compter sur le Prince Charmant. En Angleterre, rien n'est fait pour les femmes, même pas les hommes. Parce qu'il y a urgence, même les rencontres de hasard sont dues à des liens noués dans des vies antérieures. Le pemier homme qui est mort a dû être drôlement surpris. L'art contemporain n'amène que peu de certitudes. La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures.

Je vous offre ce texte comme un père a offert cette vidéo à sa fille.

 


Il filme sa fille de sa naissance jusqu’à ses 12... par Ratous

 Il a filmé quelques images de la vie de celle-ci toutes les semaines de sa naissance à ses douze ans. Moi, j'ai pris un titre par moi depuis la création de ce deuxième blog, qui suivait un premier, prolixe (373 notes) mais que les règles d'h&f de l'époque ont obligé à cesser ses activités. Pourquoi ce cadeau me direz-vous, eh bien parce qu'aujourd'hui sur "What am I still doing here ?" je publie ma 1000ème note ! Quant à vous, vous avez permis qu'il y ait 18777 commentaires ! Et j'ai pensé que cela méritait un petit quelque chose.

Vous remarquerez que mes titres ont évolué. Il y a eu des expressions, des phrases, des mots seuls, et enfin des citations. Vous en avez assez des citations ? Avez-vous des suggestions à me faire pour les titres, pour le reste de mes notes ? Rien ne dit que j'en tiendrai compte, mais ça peut m'aider à trouver de l'inspiration pour les 1000 notes à venir.

dimanche, 27 mars 2011

Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie a dépassé notre humanité.*

Pour des raisons de communications urgentes avec l'Australie, on m'a conseillé d'installer Skype. Je comptais bien profiter de ce moyen économique pour téléphoner. C'est vrai, ce n'est pas la porte à côté. Alors, je cherche le site de skype sur le net, je clique, j'installe, tout se passe bien. Sauf que quand je veux me connecter, cela s'avère impossible. Je ne comprends pas pourquoi. Je réitère. Et à chaque fois, la même consigne : Contacter votre administrateur.

En l'occurrence, mon administrateur, c'est moi.

Skype

*Albert Einstein

mercredi, 25 août 2010

NE PAS SE LAISSER ENDORMIR PAR LE CALME AMBIANT

Ma ville est vide, encore pour deux ou trois jours je suppose. Mon jardin est silencieux, et ma maison paisible. Mon rythme s'en trouve ralenti, comme si je m'adaptais inconsciemment à mon environnement. Mais en surfant tranquillement ce matin j'ai trouvé une ou deux vidéos qui m'ont fait rire, secouant ainsi mon esprit et mes épaules de bon matin. En voici une :

 

 

A l'instar du crabe il faut parfois tenir compte du détail. Il peut changer notre vie. Ainsi hier ai-je entendu un commentateur sportif me parler d'un match de basket qui se déroulait sous mes yeux. Sur le moment j'ai cru que le commentateur était lui-même sur le terrain, et participait au match. Puis j'ai vérifié sur internet et il y a bien un joueur qui s'appelle : Gelabal !

samedi, 14 novembre 2009

MERDE ! J'AI RATE LE 20 000 EME !

Je savais que j'en approchais, alors je m'étais dit que je guetterais le 20 000ème commentaire. C'est le 20 000ème depuis l'ouverture de mon premier blog, qui n'est en fait que le frère jumeau de celui-ci quant à sa forme,  en avril 2006. Trois ans, six mois, 21 jours. Ca nous fait un total de 20 000 commentaires en 1300 jours. Chapeau bas mes lecteurs ! Cela vous fait une moyenne de 15 commentaires par jour ! Vous n'êtres vraiment pas feignants.

Et puis voilà ! Raté ! ça a eu lieu le 6 novembre, sans que je m'en aperçoive, dans la bousculade de la reprise. Le voici :

"Les scones ????? Mais ce sont de vraies estouffades !!!
Quant à speaker english, I have no soucy  !!!"

L'auteure de ce commentaire inoubliable, qui mériterait de rester graver dans la pierre, c'est Zapette sur ma note du 5 novembre ! Ca a failli être moi, et Axel a raté de peu cet honneur.

Je vais réfléchir à une récompense et vous tiendrai au courant.

 

dimanche, 18 octobre 2009

DEVOIR DOMINICAL

C'est dimanche !

Vous êtes allergique à l'hostie, vous êtes trop paresseux pour courir le marathon le plus proche, trop fatigué pour la balade en vélo organisée par la maison de quartier, anéanti par le nombre de copies qu'il vous reste à corriger, désoeuvré parce que l'automne provoque chez vous une inertie insurmontable... Il vous reste une chose à faire, si vous ne l'avez pas encore fait !

Voter pour moi sur le site du "Very Nice Blog".

Je n'ai que douze votes. Vous pouvez mieux faire. Mais peut-être la consigne était-elle trop floue la première fois. Alors, voici le lien : http://veryniceblog.com/cat/very-nice-candidats/haut-et-f... Allez-y, descendez la page jusqu'à mon blog, et cliquez sur le coeur rose. C'est simple, efficace et vous ressentirez la satisfaction du devoir dominical accompli.

Néanmoins, c'est bénévole, volontaire, et je ne voudrais pas que vous vous tuiez à la tâche ! Allez-y mollo sur le clic ! C'est dimanche, quand même !

jeudi, 05 mars 2009

CORRIGEMESCOPIES. COM

Un élève de terminale a deux heures d’anglais par semaine s’il est en S ou en ES. Jusqu’à présent, je donnais à la fin de chaque cours un exercice et évidemment la leçon à apprendre. 80 % des élèves ne font même pas ça. Ils s’en fichent puisque ce n’est pas noté. Et puis, eux, on ne les paye pas pour bosser ! (argument déjà entendu, si, si…) Il y a longtemps que je ne donne plus de devoirs à la maison destinés à être notés ! Car le lycéen d’aujourd’hui sous-traite. Auparavant, c’était gratuit : les parents, grand-frère, marraine, ou petite amie dans la section internationale, mais pas garanti. A présent le lycéen peut payer : http://faismesdevoirs.com

 

Il pourra utiliser l’argent de poche économisé depuis qu’il a arrêté de fumer. Mais si le devoir tombe la semaine de la teuf où il doit apporter de l’alcool fort (référence au film LOL adoré par Pascale !), y’aura un ‘blème.

 

 

Une fois de plus, l’argent fera la différence. Le nanti s’il paye cher pourra rendre une dissertation argumentée, le pauvre se contentera de faire des copier/coller sur internet que le prof débusquera aussitôt ! et il aura zéro…

 

Le créateur du site se défend d’avoir créé un site anti-pédagogique en arguant du fait qu’ils fournissent le raisonnement avec le résultat de l’exercice ! Mais c’est pire ! Comme ça l’élève pourra faire semblant de raisonner, et d’avoir tout trouvé tout seul.

 

Personnellement je m’en fiche. C’est aux parents que je pense. J’espère qu’ils surveilleront les comptes de leurs gosses quand ils verront leurs résultats augmenter d’un coup. De plus, les potes et les parents feraient bien de se faire payer aussi quand ils donnent un coup de main, cela aiderait ainsi les ados qui n’ont pas de carte de crédit !

 

L’article de yahoo note des pbs de maintenance sur ce sitalakon, c’est vrai ! Ed Quiparle, élève de terminale a essayé de s’inscrire, pas moyen ! Est-ce parce que Ed n’a pas de portable ????

 

Ah! si quelqu’un créait le site corrigemescopies.com, je m’inscrirais tout de suite ! promis.

 

 

jeudi, 22 janvier 2009

UNE DE MES MUSES

Aux USA un homme est devant la justice pour avoir jeté un chat sur le dos de sa femme pendant une dispute. Ni la femme, ni le chat n’ont été blessés. Mon vieux Mimi de bientôt 19 ans ferait une piètre arme d’attaque ou même de défense… J’adore les nouvelles insolites de chez yaouh. En nouvelles « liées » il y a un article sur une famille qui a adopté le gecko qu’ils avaient trouvé dans leurs broccoli. Je n’ai lu que le titre. D’ailleurs, le titre est souvent le meilleur. Il nous laisse rêver : Vous vous rendez compte l’ouverture d’esprit d’une société qui laisse adopter un gecko par des humains, alors que ces humains s’ils sont homos n’ont pas le droit d’adopter ! Une fois qu’on lit l’article, la poésie parfois s’envole. « Un homme retire lui-même le robinet coincé dans son œil » ! Je n’ai pas encore jeté un coup d’œil à cette photo non plus. (enfin, si, ça y est, elle est en dessous...) Ce qui m’intéresserait, c’est de savoir comment on peut se coincer un robinet dans l’œil. (Ben ça y est, je sais, plus ou moins.) On vit une époque formidable, comme aurait dit mon pote Reiser, dont j’ai eu le meilleur des affiches de Charlie en cadeau à noël. Je terminerai sur ce titre : « Un perroquet interdit de stade pour avoir imité le sifflet de l’arbitre. » Il n’y a donc pas que des bœufs et des blaireaux dans les gradins…

 

Mon blog leur doit tout à Yaouh !

 

 

forum

http://www.forumfr.com/news248660-un-homme-se-coince-un-m...

(âmes sensibles, s'abstenir de la lecture de l'article !)

mercredi, 14 janvier 2009

MULTIMEDIA = MULTITRACAS

J’ai passé 6 heures aujourd’hui à sélectionner, éditer, effacer, bouger le curseur, visualiser, générer du silence, sauvegarder, me connecter, convertir, enregistrer le projet, remettre à zéro, annuler, recommencer, cliquer sur le bouton rouge, transférer sur le casier, rapatrier, réécouter, parler dans le micro, télécharger, annuler le silence, concevoir, taper, renommer, effacer, envoyer, recommencer…

 

Ce soir je devrais être en train de corriger deux paquets de copies. Et je ne suis même pas sûre de savoir refaire tout ça là-haut de manière efficace, seule, dans deux jours !

Et y'a même pas eu de pause café cet après-midi...

http://www.mugs.fr/mug-certifiee-je-kiff-p-522.html

mercredi, 17 septembre 2008

Gouguelisez avant de parler !

Comme me l'a fait remarquer Claude (gentiment, parce que c'est Claude), avant d'affirmer quelque chose, maintenant on peut vérifier sur internet... Mais rappelez-vous, il fut un temps où on ne pouvait que supputer certaines informations ! Et on faisait des erreurs. Par exemple, pour en revenir à Paulo, j'ai longtemps cru que Nanette Newman et Joanne Woodward étaient une seule et même personne... Vu que je connaissais Nanette en tant qu'écrivaine pour enfants et qu'on m'avait dit qu'elle était aussi actrice. Finalement après vérification Gouguelienne, je ne pense pas connaitre Nanette Newman en tant qu'actrice, mais ce livre que je m'étais acheté lors de mon séjour en Grande-Bretagne en 1981/82, reste un de mes préférés. L'histoire est intelligente et émouvante, et les illustrations merveilleuses de détails délicieux.

THE PIG WHO NEVER WAS.

the pig.jpg

 

mardi, 19 août 2008

Donner son avis n'est pas toujours simple

Je voulais simplement donner mon avis sur un film. Mais d’abord, il faut créer son compte. Là, on vous demande un tas de trucs hyper personnels, que vous n’avez pas envie de donner à n’importe qui. Votre date de naissance, votre adresse personnelle, par exemple. Le téléphone portable n’est quand même pas encore obligatoire. En bas, signal d’erreur. Mince ! J’ai oublié de confirmer mon mot de passe… Quand j’ai cru avoir accompli ma mission, tout en restant anonyme, faut pas pousser, on m’a dit NON ! Votre pseudo ne convient pas. Il faut au moins six lettres ! Je n’ai même pas le droit de m’appeler Ed…J’ai modifié. Puis, j'ai dit que non, je ne voulais pas recevoir de mails de leur part, NON, d'aucune sorte, même celle-là, NON, n'insistez pas ! Et puis, mauvaise tête, je n'ai pas voulu leur donner mes goûts cinématographiques. Z'ont qu'à lire mes critiques, ils les connaîtront mes goûts ! Et, au terme de cette folle cyber-course, j'ai enfin pu valider ! Et là, évidemment, ils m’avaient perdu mon film… J’ai tapé le titre dans la fenêtre « Rechercher », puis cliqué sur « Ecrivez votre critique », mais ils m’ont alors dit que j’allais recevoir un mail me demandant d’activer mon compte. Je suis donc repartie sur ma boîte. J’avais bien un mail, mais pas le bon, seulement un qui me disait bonjour. Le deuxième est arrivé quelques minutes après. J’ai activé. Je suis retournée sur ma page, ai cliqué sur « Page précédente », puis à nouveau sur « Ecrivez votre critique », et là, enfin, miracle de l’internet, j’ai pu donner mon avis. Ecrire mes mots. J’ai validé, après avoir accepté leur charte. Ma critique n’est pas encore apparue, mais ça ne saurait tarder… Donner son avis sur Alossiné, c’est une véritable épreuve initiatique !

Et pendant ce temps-là, la rampe attendait d’être peinte…