Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 septembre 2015

Des vacanciers en septembre ? C'est possible, sans aucun d'août. *

Je sens qu'on grogne, qu'on maugrée, qu'on dit pis que pendre sur ma paresse. Nous sommes le 14 septembre, et ce n'est que ma deuxième note depuis la rentrée. Eh bien sachez que le 14 septembre c'était la date traditionnelle de ma rentrée quand j'étais petite. Alors du coup, me voici.

Que vous dire. C'est comme les autres années, avec quelques têtes nouvelles, de plus en plus difficile à mémoriser et à associer aux noms de mes listes. Sur les 198 élèves que j'ai cette année, je n'en connais qu'une vingtaine. Et ma mémoire, elle, ne s'arrange pas.

Cela m'inquiète d'ailleurs, car je vais bientôt participer à mon jeu TV préféré, l'enregistrement est très bientôt, et comme je l'ai dit à mon chef aujourd'hui "Ça va être moins flamboyant qu'il y a six ans..." Je révise, je m'entraîne. Quand je bute sur une question cinéma, je me dis "Oh, Pascale va être furieuse" et quand c'est sur une question musique, je n'ose plus regarder ADMV. J'aimerais bien tomber sur le thème "blogs et sites", au moins dans ce domaine j'ai de l'expérience.

En dehors de cela, samedi soir je suis allée ré-écouter Francesca Solleville à Ivry. Je ne me lasse pas de son engagement, de l'émotion qu'elle transmet, de son amour pour Ferrat et Leprest. A Ivry, il y a le Forum Léo Ferré, et c'est vraiment un chouette endroit, avec une programmation de chanson française riche et variée. Dommage que j'aie quand même quelques kilomètres à faire pour y arriver. Et samedi, la pluie battante qui s'est abattue sur nous à quelques kilomètres du périphérique ne nous a pas aidés !

A part ça, jeudi je fais grève, l'occasion d'avancer mon boulot et de réviser mes capitales et mes présidents de la république. 

Marc Escayrol

dimanche, 15 février 2015

"Rhume : tempête sous narine."*

Vous avez déjà entendu quelqu'un jouer une mélodie en tapant sur différents objets, en remplissant des verres à des niveaux différents ou la musique des gouttes d'eau de pluie qui s'écrasent en tombant sur différentes surfaces ? Oui.

C'est une idée poétique de la musique qui existe partout autour de nous, sans avoir besoin de spécialistes pour la faire vivre.

Eh bien cet après-midi, j'ai écouté une symphonie pour reniflements et éternuements. Vingt-cinq élèves de seconde en devoir sur table. Ça fait au moins quinze nez qui font remonter vers des profondeurs insondables ce qu'ils refusent de déposer dans des mouchoirs. Les bourgeois, disait le Grand Jacques, ça fait des grands slurps. Leurs enfants font des grands chnurfs, d'autres de petits. Il y en a des sonores et des sourds. Mais je vous assure, ils sont tous graves !

reniflement.jpg

 

 

*Léo Campion

samedi, 05 avril 2014

Heureusement, il y a les weekends.

Je suis de plus en plus en retard pour publier. Stress annuel des copies de bac blanc qui s'ajoutent au boulot normal. Enfin, quand je dis "normal", j'édulcore. Cette semaine, on faisait aussi passer l'épreuve de compréhension orale, très flippante. 85 élèves dans un amphi, qui doivent garder un silence absolu pendant 20 minutes (cela devient un exploit de nos jours !) et ne pas tricher, face à 6 adultes surveillant avec bien du mal ce qui est impossible à surveiller.

DSC05974.JPG

Heureusement, j'ai mes weekends. Vendredi dernier, je suis allée à Ivry, au Forum Léo Ferré, écouter Gilbert Laffaille. Récital accompagné piano/guitare, un pur moment de bonheur et d'émotion. Amplifié par le fait d'être assise à côté de Francesca Solleville et de partager avec elle ce bonheur et cette émotion.

 

Cliquez sur chaque photo, il y a un lien. Francesca, 82 ans, qui n'a rien perdu de sa conviction et de sa force.

Aujourd'hui, journée à la campagne en bonne compagnie, après avoir cuisiné ce matin pour agrémenter l'apéro. Admirer les fleurs et la boîte à abeilles solitaires. Elles ne font pas de miel, mais pollinisent et sont très utiles. C'est un peu comme une maternité pour abeilles, et cela leur donne un lieu pour pondre et protéger leurs oeufs jusqu'à éclosion, sans se faire chasser, comme ça leur arrive quand elles utilisent les trous dans les bords de fenêtres.

 

samedi, 31 août 2013

Galimatias de rentrée *

Ca y est !!! dans trois jours les mômes rebossent retournent à l'école ! D'autres vont donc être soulagés, mais moi, je vais les retrouver, vos gosses qui ont passé un mois et demi (deux s'ils n'avaient pas d'examens) à glander, désobéir, sortir tous les jours (ma coiffeuse vient de me le raconter !), manger n'importe quoi et surtout des merdes qui rendent hyperactif et surtout ne rien réviser. Je ne peux pas leur en vouloir, je n'ai pas fait grand chose non plus. J'ai quand même fait les grandes lignes de ma progression en seconde. Mieux que les autres années, donc. Mais j'ai dû, au lieu de préparer mes cahiers, me plonger dans des docs audio pour prévoir pour le bac, etc, m'occuper d'ADMV. Des soucis récents ont provoqué chez elle un lumbago que vous pouvez même pas imaginer. Du coup, je marche, je me penche, je conduis et je bouge, pour deux. Mais c'est plus important que le bahut et ça me donne une belle excuse lundi pour dire aux collègues, lors de la première concertation, "ah non, moi j'ai rien préparé, j'ai pas eu le temps". Je sais qu'on commence la journée de prérentrée par un café qu'à midi il y a un apéro-brunch. Le reste, je ne m'en souviens plus. Çà devait être sans importance ! Mon super-gentil voisin m'a apporté une nouvelle fournée de tomates, du coup ce soir on va manger du gaspacho. Vous voyez, malgré le ciel gris qui s’incruste aujourd'hui par chez nous, j'ai le moral. Faut dire qu'hier j'ai reçu un cadeau surprise, un beau livre au titre absolument adapté à ma vie du moment : Canada ! (Thank you Pascale !) Bon repos à toi, ma lectrice et commentatrice fidèle, et bonne reprise aux autres !


 

tomates.gif

 

*http://fr.wiktionary.org/wiki/galimatias

dimanche, 02 juin 2013

J'ai dormi chez la mère d'une star

Non, ce n'est pas une nouvelle émission de télé-réalité, mais c'est une réalité digne de la télé. Récemment je suis partie en séjour linguistique quelquepart dans le nord de la Grande-Bretagne et tout comme mes élèves, j'ai été logée avec une autre collègue chez l'habitant. En l'occurrence, chez l'habitante. Bilan...? Je ne voudrais pas être méchante, mais on mangeait peu et mal, on dormait un peu mieux si dès qu'on fermait les yeux on oubliait l'environnement plutôt encombré et si l'on utilisait la magnifique couverture en poils de nylon sauvage, vive le vie,blog de femme,femme,femmes,musique,star,famerapportée par notre logeuse d'un pays de l'est dont je ne suis plus sûre duquel. (un séjour à l'étranger vous fait perdre votre syntaxe.) Tous les matins pour pallier la sous-alimentation, notre chauffeur et notre troisivive le vie,blog de femme,femme,femmes,musique,star,fameème collègue nous apportaient des croissants, scones, ou autres douceurs de leur propre maison. Au cours du séjour, les poussières un peu trop présentes, la douche calée artisanalement, le froid ambiant au premier étage, et la soupe et la jelly maison ne nous mettaient pas forcément en joie. Mais nous avons quand même eu nos bons moments, en particulier quand nous avons appris que le fils de la maison, âgé de 25 ans, était un chanteur connu en GB depuis l'âge de 19 ans. En effet il a participé à une émission "crochet" de la BBC et a gagné des premiers rôles dans des comédies musicales. Celle dont sa mère était la plus fière était "Only the Brave". (Certains d'entre vous connaissent-ils ? Je ne suis pas au top en comédies musicales.) Mais en lisant Wikipedia, j'ai vu qu'il avait joué le rôle d'Aladin en 2009. Alors soit tout ça, ça paye pas, ou bien il aide pas du tout sa maman, parce que chez elle ça fait pas maison de star...

Edit du 8 juin : La photo de droite, c'est ce que ma collègue voyait de son lit. Et on ose se plaindre !

 

DSC03774 - Copie.JPG

 

dimanche, 21 octobre 2012

Il n'y a pas de plaisir comparable à celui de rencontrer un vieil ami, excepté peut-être celui d'en faire un nouveau.*

Cette semaine j'ai goûté à deux plaisirs nouveaux :

Lui.

  J'ai gagné deux places à un jeu sur facebook. Un concert super sympa, bien ficelé avec des jeux rigolos de mise en scène et un duo virtuel avec Maxime Le Forestier. Je connaissais son nom, j'ai écouté sur deezer, et je me suis dit "les paroles sont sympas, mais la musique, bof." Eh bien j'avais tout faux. Y'avait 4 musiciens très doué et efficaces, et une ambiance à laquelle je n'ai pas résisté tout en ne connaissant aucune des chansons de ce monsieur. Chapeau Aldebert !

Et un tajine au miel de châtaigne hier soir. Moi, je suis plutôt cuisine indienne. Alors je pratique pas le tajine, je sens que je vais me faire réinviter bientôt !

*Rudyard Kipling

mardi, 21 février 2012

Le football américain, c'est comme la guerre nucléaire, il n'y a pas de vainqueur, il n'y a que des survivants.*

Demain je suis en stage toute la journée dans un musée. Chouette ! J'aime ces journées où on me fait voir des choses qui n'ont rien à voir avec mon boulot, où l'on me demande de réfléchir autrement, avec des profs d'autres matières. Le hic, c'est que c'est à deux heures de route de chez moi et donc de la grande ville. J'espère que je ne m'endormirai pas en chemin, car ma tête et mes bronches maintenant ne me laissent pas beaucoup de repos. J'espère aussi que cela ne me rendra pas trop sensible aux radiations, car je ne serai pas loin d'une centrale nucléaire, et l'educnat ne fournit pas de pastilles d'iode avec l'ordre de mission...

En fait, je suis sûre que je ne m'endormirai pas, puisque j'écouterai dans ma voiture le dernier disque de Francesca Solleville, reçu hier ! J'ai participé à la souscription qui a permis la réalisation de cette oeuvre, et j'en suis très fière. 

Jeudi, au programme, en plus de quelques cours, j'ai des copies à finir de corriger pour pouvoir remplir le logiciel des bulletins dans les temps, mais c'est toujours mieux que les conseils de classe comme hier et ce soir. (J'en ai encore 4 à la rentrée, quelle joie !) Et vendredi, toute une journée d'oraux de bac blanc et de surveillance. C'est pas que je veux vous emmerder avec tout ça, mais y'a une de mes lectrices qui se demande ce que j'ai tant à faire que je ne publie pas de notes plus souvent.

Allez, vendredi soir je serai en vacances, et ma tête plus légère saura de nouveau vous concocter quelques blagues, jeux ou autres news surprenantes.

*Frank Guilford

dimanche, 22 janvier 2012

Je t'aime, tu t'aimes, on sème.*

Ce n'est pas si souvent que je vous offre de la musique. J'ai entendu cette chanson dans la voiture et ai eu envie de la partager.

 


Arthur H et -M- : Est ce que tu aimes ? par matw

La prochaine fois, je vous écrirai plus longuement. En attendant, aimez !

*Maurice Chapelan

dimanche, 18 décembre 2011

Si éclairants soient les grands textes, ils donnent moins de lumière que les premiers flocons de neige*

IL NEIGE

DSC00360.JPG

Cliquez sur le lien suivant, et écoutez la chanson 14.

 http://www.deezer.com/fr/music/gilbert-laffaille/piano-vo...

Le jour se lève, la place est vide,
le ciel est noir mais tout est blanc,
sur le Musée des Invalides
et la Fontaine des Innocents

Il neige

Sur les trottoirs, les caniveaux,
les tickets bleus des cinémas,
le Normandie, l'Eldorado,
les esquimaux, les papiers gras,

Il neige

De la terrasse de l'Univers
au Grand Hôtel des voyageurs,
du Moulin Rouge au Sacré-Coeur,
comme dans les bulles d'une boule de verre,

Il neige

Le temps se fige, plus rien ne bouge,
Rue d'Aboukir, rue du Ranelagh,
sur le pavé des banlieues rouges,
les vieux sommiers des terrains vagues,

Il neige

Sur les péniches au bord de l'eau,
les tôles rouillées, les wagons noirs,
sur le charbon des entrepôts,
le sang gelé des abattoirs,

Il neige

Comme un prélude, un long silence,
de Notre-Dame aux Blancs-Manteaux,
sur les buildings de la Défense,
les fausses ruines du Parc Monceau,

Il neige

Il neige mais Paris dort encore,
de l'Etoile au Jardin des Plantes,
dans la Galerie des dinosaures,
à côté des cristaux qui chantent,

Il neige

Sur le Musée Carnavalet,
l'aquarium du Trocadéro,
la Gare du Nord, le Grand Palais
et les deux ours blancs du Zoo,

Il neige

Paroles et Musique: Gilbert Laffaille
Poème à relire dans A Hauteur de Paris, un livre regroupant des photos de Marcel Bovis accompagnées de nombreux textes poétiques.
(Ed. Lamartinière)
 
* Christian Bobin

samedi, 17 décembre 2011

Si j'avais su que les jeunes pouvaient mourir, je n'aurais jamais aimé personne.*

Elle avait 70 ans. Ce n'est pas si vieux. Mais quand on est fatigué, malade, ça peut l'être. En tout cas pour tout le bonheur qu'elle m'a apporté et à bien d'autres, Hommage.

*Cesaria Evora

samedi, 26 novembre 2011

Tout bruit écouté longtemps devient une voix.*

Times are changing !

Vous vous souvenez de ces concerts où d'un seul coup, sans qu'on ait à nous donner le signal, le public se remplissait d'émotion, et les briquets s'allumaient, longtemps, à s'en brûler les doigts ?

Aujourd'hui les lois anti-tabac, les nouvelles technologies ont donné ça:

 

Vous avez la même chose avec un meilleur son ici : http://uk.omg.yahoo.com/gossip/110--pop/adele-exclusive-l...

Mais je ne savais pas l'intégrer...

Adèle, j'aime bien. Y'en a pas tant que ça que j'apprécie dans les chanteurs actuels, enfin, je devrais dire que je distingue des autres, alors j'ai envie d'en parler. Néanmoins, j'aime mieux quand elle chante que quand elle parle.

*Victor Hugo

mercredi, 24 août 2011

La chanson est liée profondément avec la réalité, avec les gens vivants, avec le monde entier et toutes ses connections. *

Pendant les vacances, au mois d'août, quand d'ordinaire les gens oublient tout, un artiste que j'écoutais en boucle sur mon mp3, s'est donné la mort. Je ne sais pas pourquoi, et cela ne regarde sans doute que lui, et laisse de toute façon ses proches sûrement dans l'incompréhension, quelle que soit la raison qu'il ait avancée. C'est un de ces moments où l'on aimerait faire quelque chose, mais on ne sait pas quoi. Alors je lui rends un hommage en son et images, sur ce blog en vous faisant réécouter, ou découvrir, un texte magnifique, comme il en écrivait beaucoup pour les autres et pour lui-même. Pour nous surtout.

http://www.deezer.com/listen-251993

crédit Pierre Olcese

 

Et pour mieux le connaître encore, allez là.

*Allain Leprest

dimanche, 17 juillet 2011

Aimer c'est s'engager, c'est travailler, c'est être intéressé, c'est créer.*

Premier rapport d'activités :

Drôme - Ardèche, ça ne fait pas si loin que ça. Une heure trente quand même. Mais quand on aime on ne compte pas. Et j'ai eu, en avance, un très beau cadeau d'anniversaire. Je suis allée à Antraigues sur Volane, et j'ai assisté au spectacle de Francesca Solleville et François Mathouret intitulé "Merci Jean".

Ils étaient accompagnés par Nathalie Fortin au piano, et Patrick Reboud à l'accordéon et à un truc qui ressemble à un melodica un peu sophistiqué.

Un régal, de force, de conviction, d'amour et de talent. Avec en fond un magnifique portrait de Jean Ferrat.

On a eu de la chance, il a venté, nuagé, mais pas plu. Aujourd'hui, en revanche, la nappe phréatique est contente.

101_9388.JPG

101_9392.JPG

*Lina Wertmuller

samedi, 28 mai 2011

N'importe quel objet peut être un objet d'art pour peu qu'on l'entoure d'un cadre.*

Envie de commentaires. Mais pas envie d'écrire une note longue. Je passe déjà tous mes temps libres un stylo à la main, rouge ou vert, pour corriger les dernières, mais pas les moins pénibles, copies de l'année. Alors je me suis dit, pour qu'on me réponde, il faut que j'interroge.

Quels sont les trois dernières acquisitions (non consommables), les trois objets, qui sont entrés dans votre chez vous ?

Pour ma part, il s'agit

d'un parasol,

d'une veste en pur coton bleu marine,

101_9279.JPG

et d'un CD que j'ai envoyé en Angleterre.

 

*Boris Vian

dimanche, 17 avril 2011

Il vaut mieux donner à son fils le nom d'un chanteur vivant que celui d'un général mort.*

 

Dans la série (Je sais Pascale, tu n'aimes pas ça !) "artistes que j'adore et que vous ne connaissez pas", je vais vous parler aujourd'hui de Joseph Racaille.

 

Je l'ai d'abord découvert grâce à un album à lui, puis en me renseignant un peu plus j'ai appris qu'il avait été l'arrangeur de Thomas Fersen et de Bashung, excusez du peu !

 

Puis je me suis acheté la musique qu'il avait composée pour un ballet de Decouflé. Et enfin grâce à ma médiathèque j'ai dégusté ses petits délires musicaux, et j'ai particulièrement adoré son cd hawaïen. Il est un des plus grands joueurs de ukulélé. Si vous le croisez chez votre disquaire, ou sur les sites de ventes par internet, ne vous privez pas. Il est discret, a une tête de Deschiens, mais c'est une perle rare !

 

Lisez ce qu'en disent les évolutionnaires, et vous n'hésiterez plus.

 

http://lesevolutionnaires.free.fr/pages/RACAILLE/racaille.htm

 * Groucho Marx

samedi, 05 mars 2011

Voulez-vous me prendre en photo avec mon chapeau ? - Ce serait plus facile avec un appareil photo !*

A la demande générale pour finir mes vacances, voici un jeu. Honnêtement, je ne pense pas qu'il soit trop difficile. Il s'agit de reconnaître les gens sur les photos.

Vous ne pouvez donner qu'une seule réponse à la fois, et devez attendre que je vous dise si elle est exacte ou non pour laisser à tout le monde le temps de jouer.

Et la question subsidiaire, c'est "Cherchez l'intrus !"

Bon, d'accord, je débobine ! C'est cadeau !!!

1.                                              vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Juliette Gréco, trouvée par Axel. 

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

 

 

 

 

 

 

 

3.                                                  vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

 

 

 

 

 

 

Laurent Voulzy, encore une bonne réponse de notre championne incontestable du mois de mars...... J'ai nommé : 

http://www.3dtextmaker.com/queue/ZAPETTE_04622.gif

(Sur le site de création, je viens de voir qu'ils disent que l'image s'efface dans 3 heures... j'espère que ce n'est que chez eux, et pas ici !)

 

4. MLF, trouvé par Zapette (again !)

 vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idolesvive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

 

 

 

 

 

 

 

 5.vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

 vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

 

 

 

 

 

 

Maurane, trouvée par  http://www.3dtextmaker.com/queue/ZAPETTE_05290.gif qui est décidément trop forte !

6.

Guy Béart, trouvé par l'incroyablement perspicace zapette !vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idolesvive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles 

 

 

 

 

 

7.                                     vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles            vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles     

 

 

 

 

 

 

 

 

Véronique Sanson, trouvée par Zapette ! Ma parole, elle a mangé du Topset ! (blague que les moins de 40 ans ne peuvent pas comprendre...)

8.

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idolesBrassens trouvé par Hervé. 

 vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, Zapette, ça scintille pas, j'ai pas encore trouvé le bon logiciel, mais c'est pas mal quand même... 

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,devinette,photos,idoles

* Philippe Gelück

vendredi, 25 février 2011

There was one man who was interested in the color of music, the connection between light and music, and that was Einstein.*

Il y a peu de temps, j'ai découvert par hasard sur you tube un instrument pourtant ancien dont je n'avais jamais entendu parler. Notez d'un sens, Madame Musquin, c'est un peu normal, je ne suis pas spécialiste. Mais ADMV, elle, elle touche sa bille côté instruments de musique. Eh bien, elle non plus, elle ne connaissait pas.

C'est le theremin. Je vous réinsère ici la vidéo que j'ai déjà mise dans ma colonne de gauche. Mais comme personne ne m'en a parlé, je suppose que vous n'avez pas cliqué.

 

Moi, ça me fascine. C'est tellement futuriste encore aujourd'hui, et pourtant ça date de 1919. Inventé par un russe en plus. Deux ans après la révolution ! 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9r%C3%A9mine

* Leon Theremin.

lundi, 14 février 2011

VALENTINES

Pour notre Saint-Valentin, nous allons déguster des sushis livrés, toutes les deux, devant Pushing Daisies, avec ensuite un dessert surprise qu'ADMV m'a choisi exprès tout ça.

Et si y'en a des pis qui disent que la Saint Valentin c'est ringard, eh bien tant pis. Moi aussi quand j'avais pas d'amoureuse, je trouvais ça chiant.

En Angleterre, c'est mieux. On envoie plein de cartes anonymes, mais avec des indices subtils pour dire aux gens qu'on les aime. Mais c'est pas forcément amoureux vraiment ou sexuel ! Juste, tiens, toi, j't'aime bien tu sais.

Alors aujourd'hui, vous avez le droit de me laisser des commentaires anonymes où vous me dites que vous m'aimez. Je trouverai ça cool.

 

mercredi, 09 février 2011

VICTOIRES

J'écoute celles de la musique, de mon bureau, me levant parfois pour aller voir la tête de ces voix que je croise parfois à la radio. De tout ce que j'ai entendu jusqu'ici, ma préférence va à Hindi Zahra. Elle, je ne l'avais jamais entendue. Et si je vais en ville d'ici peu, je pense m'acheter son cd, et en même temps celui de Chedid, et celui de Sanson (même si d'elle, on n'a pas encore parlé ce soir). 

La victoire du plus inécoutable, je la donnerai à celui dont je ne prononcerai pas le nom ici, mais dont j'ai eu peur qu'on soit en train de nous présenter le petit frère, quand Anouna a dit "et maintenant Stromaé!"

Non, heureusement, c'était la victoire du pseudo verlan le plus drôle de la soirée. Et pour une musique de rue (c'était sa catégorie), c'était même pas mal.

Qu'est-ce qui me prend d'être encore debout si tard me direz-vous ? Eh bien, c'est que demain je fais grève. On n'en parle pas, parce que les juges aussi font grève. Mais bon, on va avoir 35 ou 36 élèves dans toutes les classes l'an prochain, et des TZR qui auront des zones de remplacement leur faisant faire tous les jours plus de 200 km, plein de postes supprimés qui feront embaucher plein de vacataires exploités. Bref, le bonheur pour nous et pour vos enfants.

lundi, 24 janvier 2011

Y'A PAS DE HONTE

Je suis née en 1958. Les goûts changent, mais il ne faut avoir honte d'aucun.Alors, je vous laisse deviner :

1. Quel fut mon premier 33 tours ? (en décembre 1968)

Bonne réponse pour Hervé ! hip hip hip....Hourrah !

2. A quel journal j'étais abonnée jusqu'à 10 ans ?

Et une bonne réponse pour Agathe ! Bravo !

3. Quel fut le premier concert live auquel j'ai assisté ? (en hiver 1971 - 1972)

EMY a trouvé ! Mais ça n'en fait pas une gentille...

4. Quel beau mec j'avais en poster dans ma chambre à 13 ans ? (1971) Axel a presque trouvé, mais il manque le nom de ce coureur automobile aux beaux yeux, mort trop tôt !

François Cevert, trouvé par Axel et zeepaardje.  Bravos !!!

5. Quel vêtement j'ai été fière de mettre à la boum où je suis sortie pour la première fois avec un garçon ? (printemps 1973)

Une jupe salopette !!! mais j'ai pas trouvé de photo qui corresponde...

Re-bravo Hervé !!!!!

6. Sur quelle chanson j'ai donné mon premier vrai baiser ? (février 1973)

INDICE : les initiales du chanteur: DG

Allez, un effort, la face B de La Tendresse ! 100 fois mieux !

7. Et à peu près à la même époque à quel film mon petit ami m'a emmenée ? (début 1973)

INDICE : y'avait Trintignant dedans ! N'oubliez pas l'année du film. Et puis c'était pas un mélo intello, j'avais 14 ans !

8. Quel 45 tours il m'a offert à Noël 1972 ?

INDICE : C'est un groupe français dont un membre au moins est déjà mort. (les autres, je ne sais pas trop ce qu'ils sont devenus.)

Un truc d'Il Etait Une Fois, leur premier et seul écoutable,(parce que ma madeleine) tube.

Faites vos propositions, je vous dirai si "vous avez bon", si ça aurait pu se faire, ou si y'avait aucune chance ! C'était avant ça :

mardi, 20 juillet 2010

CE QUI EST DOUX A MON OREILLE

Y'a longtemps que je vous ai pas fait écouter un peu de musique. En ce moment je prépare les CD qu'on va emporter en vacances. La route sera longue, et plus sympa avec des chansons. Depuis hier je réécoute un peu en boucle Clarika. C'est vraiment sympa ce qu'elle fait. Quand je pense que j'ai acheté ce disque en février, et voilà seulement que je l'écoute...


Clarika - Bien Mérité
envoyé par Clarika. - Regardez plus de clips, en HD !

 

 

PS : je fais mon caprice ! Y'en a marre que hautetfort me classe avec 23 commentaires sur 7 jours alors que j'en ai plus de 60 depuis mercredi dernier.

dimanche, 14 mars 2010

QUE CE SOIT DIMANCHE OU LUNDI, IL ME REND TOUJOURS NOSTALGIQUE

Je me souviens encore de ce 45 tours que je mettais en boucle sur mon tourne-disque à 12 ans, puis des 33 tours que j'achetais à chaque fête des mères. Ma mère aimait ses textes et me les a fait aimer. Ma mère le trouvait beau, et elle n'avait pas tort. Vendredi soir j'ai encore chanté à tue-tête La Montagne dans ma voiture, parce que Radio Nostalgie nous le passait régulièrement sans attendre qu'il soit mort. Jean Ferrat était un chanteur engagé, et avait toutes les raisons de l'être. Il s'est sûrement parfois trompé, mais était avant tout engagé humainement.

samedi, 06 mars 2010

ET IL Y A ENCORE PLUS LONGTEMPS

Et il y a 34 ans, je noyais mes tristesses et mon spleen dans ses chansons.

 

Aujourd'hui, ce serait plutôt :

 

Malgré tout, pour le vélo, c'est peut-être foutu....

lundi, 21 décembre 2009

AUSSI DELICIEUX QU'UN PLAT DE SPAGHETTI !

Honnête. Militante. Puissante. Emouvante. Battante. Tendre. Impressionnante.

Ces adjectifs qualifient une femme que j'ai vue hier après-midi, une heure et demie sur scène. Francesca Solleville. J'ai pleuré. J'ai ri. J'ai aimé. J'ai adoré. Elle est belle ; elle est droite et nous regarde dans les yeux quand elle chante Al Dente, Ma France et tant d'autres titres qu'elle a été retrouver dans ses 50 ans de carrière. Du 16 au 20 décembre elle a donné 5 concerts, avec un programme différent chaque soir à La Maison de la Poésie à Paris. Un défi d'émotion qu'elle s'est lancé et un pari qu'elle a tenu. J'ai rencontré des spectateurs qui étaient venus à tous les concerts ! Celui d'hier m'a fait regretter de ne pas avoir pu faire de même. Ses textes, ses 77 ans, sa conviction et son sourire, m'ont fait penser tour à tour à mon père, ma mère, mon enfance, une autre Francesca qui me l'avait fait connaître puis était repartie avec ses disques vinyl. Elle a chanté des textes et des musiques de tant de chanteurs que j'aime : Ferrat, Leprest, Dautin, Le Forestier, Pierron, Laffaille, Hélène Martin, et j'en oublie. On aurait cru qu'elle s'était servi dans ma discothèque...

Je voudrais dire un mot de la pianiste qui l'accompagne : Nathalie Fortin. Elle joue magnifiquement, comme toujours, mais elle était là pour soutenir Francesca, la rassurer, lui souffler si un mot lui échappait, magnifier ses chansons tout en restant discrète. La qualité de son jeu, de ses interprétations et improvisations, n'a d'égal que sa générosité.

Merci Francesca et Nathalie, pour ce moment magique ! Ce concert qui m'a fait me promettre que j'allais continuer à me battre. En plus à l'aller comme au retour, dans le train, je lisais du Benoïte Groult. Quel à propos !

samedi, 21 novembre 2009

REFLEXION D'UN SAMEDI MATIN

Je profitais de mon samedi matin après un petit marathon de trois jours pour finir à temps toutes mes copies, calculer mes moyennes et rentrer tout ça sur le logiciel ultra-nul qui nous sert de kalamazoo (anciens bulletins papiers pour les profanes), quand j'ai eu l'occasion d'entendre le disque d'un couple de pianistes qui jouaient magnifiquement. J'ai dit à ADMV : "Ces deux-là, ils ne pourront pas se plaindre de ne pas avoir 4 mains !"