Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Encore un soir de rêve * | Page d'accueil

samedi, 26 novembre 2016

Nausée du 21ème siècle

Dimanche dernier des amies sont allées voter aux primaires et vont sans doute aller revoter demain. Leur peur ? Fillon. Homophobe autoproclamé, puisqu'il ne rêve que d'une chose empêcher les gays d'adopter, et même de leur retirer le droit de se marier. Gageons qu'il n'y parviendra pas, le conseil constitutionnel veille. Enfin, j'espère. Car il est quand même soutenu par des gens sympathiques comme Scie Vie Tasse et L'essence comme un. 

Depuis des années on excuse les gens qui votent Effène en appelant leur vote "un vote de contestation". Perso, j'ai toujours pensé que pour voter pour eux, il fallait être facho. Consciemment, pas consciemment, bêtement, tout ce que vous voulez, mais facho quand même. On y est. Aujourd'hui, ils n'ont que l'embarras du choix ! La France s'extrême-droitise ouvertement et l'avenir va être plombé.

La tête de Fillon, on l'a assez vue quand il était le ministre de l'énervé. Mais lui ou Juppé, honnêtement, je m'en fous. Je ne voterai pas pour eux aux élections, à aucun des deux tours, quoi qu'il arrive. Les électeurs de droite n'ont qu'à prendre leurs responsabilités et ne pas choisir un candidat proche du FN. S'ils le veulent, ils s'en mordront les doigts, et l'auront bien mérité. Je ne vois pas pourquoi, étant de gauche depuis toujours, je devrais les aider à choisir le moins mauvais.

Ce mec contre le manque d'humanité duquel j'ai défilé en 1995 ne représente aucun espoir pour moi. J'ai de la mémoire.

Et puis, peut-être ces deux ultra-droitistes vont-ils réussir à faire se réveiller la gauche, la vraie, pas Macron, ni Hollande et ses sbires. On peut rêver, non ?

 

 

 

Commentaires

"Un vote utile est toujours un vote futile. "
Mélenchon.

Écrit par : Ed | mercredi, 30 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire