Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 avril 2014

Celui qui doit être pendu à Pâques trouve le carême bien court.*

Un beau dimanche, alors que les media n'arrêtent pas de nous dire qu'il va faire moche. Pas de chocolat dehors, mais quand même deux petits lapins emballés de papier doré sur ma table de cuisine. Notre dessert est donc prêt !

Enfin en vacances ! Fin de demi-trimestre (oui, le troisième est commencé depuis un moment dans notre lycée) plutôt agréable, puisque nous avons assisté à la pièce traditionnelle en anglais de la section internationale. Un peu de tristesse aussi, car c'est la dernière que nous verrons. (il y en a eu environ 80 depuis que je suis dans ce lycée). Mais la collègue qui les met en scène avec beaucoup d'humour et de génie, prend sa retraite en juin. Je l'envie, mais elle va me manquer (et pas seulement pour ses pièces !)

Demain, avec ADMV, nous partons en Alsace. La marche en forêt, les dégustations de vins locaux, la confiture de baies d'églantier, le kugelhopf, les paysages verts, les villages fleuris, le château du Haut-Koenigsbourg, autant de choses que je connais déjà, mais que je vais retrouver avec grand plaisir, car c'est là que je passais toutes mes vacances de Pâques enfant. J'ai l'impression de me rappeler de toutes les balades par coeur. 

Hier soir un message téléphonique, voix féminine, me disait que mes papiers avaient été trouvés devant une église et qu'on pouvait me les envoyer par la poste ou que je pouvais passer les chercher. J'ai rappelé, choisi la deuxième solution et ai trouvé une dame très sympa, dans un quartier de HLM où je ne vais pas souvent, qui m'a rendu mes papiers et que j'ai remerciée d'un sachet d'oeufs en chocolat que j'avais acheté l'après-midi. Cela ne va pas me faire me convertir, mais cela m'a mis du baume au coeur. 

Moralité : faites gaffe en sortant votre portable de votre sac, il n'y aura pas toujours une meuf sympa et honnête pour vous rendre vos papiers !

 *Proverbe Basque.

mercredi, 16 avril 2014

Heureusement il fait beau, et dans deux jours je suis en vacances.

Ma dernière note a une suite. 

Récemment quelques collègues et moi avons découvert sur une page de réseau social des propos déplacés, plus ou moins humoristiques, souvent moins que plus, à propos de membres du personnel du lycée, dont les noms étaient cités en toutes lettres. 

Intervention auprès de la hiérarchie, finalement la page est supprimée. Mais demain tous les fautifs (dont nous avons heureusement capturé les écrits et les écrans) seront convoqués pour rappel à la loi. Nul n'a le droit de critiquer une personne privée en citant son nom. Leurs parents seront informés. Je suis sûre qu'ils n'imaginent même pas de quoi sont capables leurs trésors, éloignés qu'ils sont, souvent, des outils informatiques que leurs progénitures utilisent.

Il n'y a pas mort d'homme. Mais quand même. Quand j'ai lu mon nom et mon prénom, accompagnés d'une critique qui fut "aimée" par trois autres de mes élèves ainsi que par une que je ne connais absolument pas, j'ai réalisé que en gougueulisant mon nom, n'importe qui allait tomber sur cette phrase, qui, j'espère, ne résume pas tout à fait qui je suis. Quoi que le propos ne fût pas injurieux, cela m'a confirmé en tout cas, que la rigueur dont j'essaye de faire preuve dans mes cours, n'est plus du tout, mais vraiment plus du tout !, comprise par les adolescents de 2014.

Il y a encore quelques années, 5 ou 6, j'avais d'excellentes relations avec mes élèves. Ils percevaient quasiment toujours mon humour, et les échos que je glanais par ci par là, s'ils n'étaient pas toujours uniquement positifs, me flattaient le plus souvent. Aujourd'hui, je ne suis à leurs yeux qu'une vieille acariâtre. 

Putain, 6 ans ! *

* Référence que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître.

 

dimanche, 02 mars 2014

Les préjugés marchent en troupeaux, comme les bêtes. *

Les lois évoluent. Elles sont parfois contestées, mais elles sont passées. Mais il faut bien du temps avant que la société ne les intègrent.

Récemment je suis allée me requinquer deux jours dans un centre de spa. ADMV avait fait les réservations, sans doute en donnant son nom et en précisant que c'était pour deux personnes. On ne lui a rien demandé et en arrivant, sur ma fiche c'était imprimé Mr. ADMV !

(Ensuite, et que comprennent les initiés, moi qui suis un cheval qui parle, on m'a appelé "Agneau" !)

Cela pourrait passer pour un incident banal. Mais c'est surtout un réflexe bien ancré dans la société française. Si une dame réserve pour deux personnes, l'autre est un homme et évidemment porte le même nom que la dame.

Effectivement en réservant un gîte pour les vacances de pâques, j'ai signé le mail "Madame Quiparle", et le contrat est arrivé à : Monsieur et Madame Quiparle !

Cela relève de la même grandeur d'imagination et de tact que quand on a réservé une chambre pour deux personnes avec un grand lit, qu'on nous voit arriver à la réception et que l'on dit d'un air gêné : "Vous avez bien réservé une chambre avec un grand lit ?"

A réception du contrat de location, je me suis également fait la réflexion que Madame n'était pas considérée comme capable de signer le contrat seule. Pourtant il y a bien longtemps (enfin pas tant que ça) que Madame a le droit d'ouvrir un compte en banque seule, de prendre un emploi seule, et de signer des contrats sans forcément avoir l'autorisation de son mari ! Et elle a également le droit de garder son nom. (de jeune fille ! ah ! j'adore ce terme. Pourquoi pas "nom de vierge" ou de "pucelle" ???)

 

* Anne Barratin

mardi, 25 février 2014

Je pourrais faire un bon végétarien si l’on décrétait un jour que le bacon est un légume. *

En ce moment les légumes m'inspirent. Est-ce parce que je me suis mise à acheter régulièrement un demi-panier de légumes à une association de producteurs bio ? Ou bien parce que j'ai signé la pétition soutenant ce viticulteur bourguignon poursuivi pour ne pas avoir voulu traiter ses vignes !!! 

Plus je mange les légumes, plus je les aime. 

Je leur rends hommage.

2014-02-21 16.55.03 - Copie.jpg

2014-02-21 16.55.15 - Copie.jpg

Puis je les cuisine.

Vive la vie, blog de femme, femmes, femme, légumes, cuisine, art, peinture

Et enfin, je les mange !

 *Lawrence Block

mercredi, 19 février 2014

On en apprend tous les jours.

Je souffre de plus en plus le syndrome de la page blanche. Tous les jours, je pense à un tas de trucs dont je pourrais vous parler, mais mon cerveau  n'est pas un bloc-notes, et quand je me retrouve à  mon bureau pour enfin vous parler, je ne me rappelle plus ce qui m'a fait rire ou m'a fâchée au point de me dire "tiens ! ça, j'en parlerai dans ma prochaine note."

Alors, je relis mon agenda, pour me rappeler ce que j'ai fait ces jours derniers. Je parcours rapidement les titres de yahoo en français ET en anglais, et des bribes me reviennent. Mais ça fait un peu fouillis du coup.

Cette semaine par exemple j'ai appris en lisant les copies de mes élèves que, s'il y a des conflits inter-générationnels, c'est parce que les parents et les enfants n'ont pas les mêmes "hobbits" !

A l'écoute des infos d'hier, j'ai réalisé que j'avais une voiture chinoise. Ca fait flipper.

Et ce midi, alors que la plupart des journalistes se réjouissaient avec émotion des médailles françaises aux JO d'hiver, (ben oui, c'est l'hiver, même si je vais ressortir ma pelure de printemps) des manifestants opposés à un gouvernement pro-Poutine étaient en train de se remettre de violences nocturnes, durant lesquelles un journaliste a été tué par balles, et craignaient un assaut violent (et sûrement final) de la police ukrainienne. Tout cela se passe à 20 heures de route de Sotchi, et à 24 de chez moi (Deux allers simples pour la Côte d'Azur !). J'ai entendu un manifestant dire que si les dirigeants européens voulaient intervenir, c'était "maintenant".

Je ne voudrais pas être pessimiste, mais quand on voit ce que Hollande voulait dire quand il prétendait que le changement, c'était "maintenant", on peut sans se tromper se dire qu'on va arriver trop tard.

 

jeudi, 13 février 2014

On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé.*

J'ai toujours été anti-chasse, mais là je suis obligée d'aller tous les jours à la chasse aux trolls, dans ma c-box. Quels cons ! et je mâche mes mots. Apparemment le système de blocage des IP n'est pas trop efficace, et je risque de choisir de retirer cet espace d'expression, car je ne veux pas qu'il devienne l'endroit où des publicitaires mal intentionnés déposent leurs excréments.

Oui, je suis énervée. Faut dire que je suis atteinte de ma troisième crève de l'hiver et ça me gave. Je vais me soigner, mais apprenez à vos gosses à se moucher aussi ! A force de renifler plutôt que d'utiliser un kleenex, ils finissent pas éternuer, sans pour autant se moucher... Je vous laisse imaginer les bruits que ce comportement sous-entend et les miasmes qui circulent dans l'atmosphère de la salle de classe.

Depuis deux jours je fais passer des oraux. Ce sont des trucs à peu près inutiles dont j'espère que le ministère n'aura bientôt plus d'argent pour payer les sujets à Cambridge. Nous, on n'est pas payés, mais les photos d'une qualité infâme, les livrets contenant des questions débilitantes, tout ça, c'est vos impôts. Et puis les gens à Cambridge qui décident des résultats, car nous, qui entendons les élèves, on ne serait pas capables de le faire !

Ces oraux ont la seule qualité de me faire entendre ce que pense les jeunes aujourd'hui, de leur quotidien, de leur famille, de leur vie. J'ai découvert que l'équitation est un sport de filles ! (et y'en a qui prétendent que ce n'est pas nécessaire de leur faire comprendre qu'ils sont victimes de stéréotypes véhiculés par les pubs, dessins animés, etc !) Et à 15 ans y'en a un dont le rêve est de devenir chef d'entreprise ou responsable du marketing ! (Faites-leur lire le Petit Prince ou Mon Bel Oranger, bon sang ! qu'il y ait un peu de couleur et de poésie dans leur tête...) 

Moi, à 55 ans, mon rêve est de ne plus avoir de copies à corriger. Je sais, ce n'est ni glamour, ni poétique, mais bon, j'ai pas 15 ans ! 

A 15 ans, je rêvais d'être hôtesse de l'air ou grand reporter, de marcher en raquettes dans la neige au Canada et d'y faire du moto-ski, d'apprendre l'origami au Japon et de rencontrer mes 25 correspondants du monde entier. 

Ben, eux, non. 

* Coluche

samedi, 25 janvier 2014

Vienne vienne la semaine, Lundi mardi jeudi, Car la rue est toujours pleine De lumière et de bruit ! *

Si je me mets à publier une fois par semaine, il va falloir que je fasse un compte-rendu hebdomadaire, et donc que je fasse travailler ma mémoire. Le weekend dernier, on a encore fêté noël, (ben quoi ? Faut prendre son temps !), et entre autres, j'ai eu un cahier pour savoir si j'aurais été bonne en français en 1870, et là, c'est pas gagné !

J'avais encore fait fort en cuisine, ce qui chez moi, veut dire fort en salon et en salle à manger aussi, vu qu'il n'y a pas de murs entre ces pièces. Mon dip épinards/saumon a eu du succès avec le champagne. Et mon dos de cabillaud laqué aussi. Mais le pied, ça a été mon crumble aux pommes et à la rhubarbe, un délice beurré et sucré, génial ! Pourtant c'était pas lourd, vu que c'est sans farine, mais avec des feuilles de bricks en lanières chiffonnées sur le dessus.

2014-01-19 16.02.27.jpg

Mercredi, c'était sortie cinéma au lycée. 400 élèves au ciné du coin, pour voir Mandela, un long chemin vers la liberté. Super organisation, tout le cinéma pour nous, et un film qui les a tous scotchés, du calme, des larmes, un super film, j'ai trouvé. C'est une grosse production, mais pas américaine, ça fait la différence. Hier, j'ai donné un quiz sur le film à mes terminales. J'avais pris des notes dans le noir sur mes genoux pendant tout le film. Ils ont adoré le quiz aussi, s'étonnant eux-mêmes de tout ce qu'ils avaient retenu. Mandela et l'apartheid, c'est un thème idéal pour nos quatre notions au programmes : Mythes et Héros / Espaces et échanges (le boycott international, les mouvements forcés de population), Lieux et Formes de Pouvoirs (un bel exemple de dictature), Notion de progrès (passage de l'obscurantisme vers la tolérance).

En dehors de tout ça, j'ai dû faire changer un phare, réinitialiser mes clés de voiture, boire le café avec la famille, aller à mon cours de dessin avec pour une fois un moral très supérieur à la moyenne à la fin de mon mardi. Hier ADMV est arrivée avec une demi-heure de retard. La SNCF ne nous déçoit pas. Et ce weekend on a (en plus de mes copies !) un beau film à voir : Melancholia. et un autre, Le Grand Restaurant, deux antithèses géniales du cinéma à ce qu'on m'a dit !

Elle est pas belle ma semaine ?

* Charles Trénet

mercredi, 08 janvier 2014

J'aime le cinéma, mais pas tout.

J'ai rentabilisé mon pass comme j'ai pu. 5 films. C'est tout ce que j'ai pu voir. Peut-être un sixième demain...

Pas le Premier Soir. Eh bien, pas le deuxième et les suivants non plus ! Ca aurait pu être drôle, bien que le sujet ne brille pas par son originalité. Des filles trentenaires qui ont du mal avec leurs mecs. Mais, malgré les efforts des acteurs, au mieux quelques sourires (dans le noir, j'ai pas pu vérifier), mais de rires dans la salle, aucun.

Le Manoir Magique. J'adore le cinéma d'animation. Peut-être pas un chef-d'oeuvre, mais sympa quand même. Du suspense, de l'humour, des sentiments, un peu de frayeur, tous les ingrédients sont là et dans la salle, les marmots sont sages comme des images et rigolent.

Le Casse-Tête Chinois. Un peu comme des retrouvailles avec des potes, un surtout, Klapich. C'est pas son meilleur, mais peut-être la quarantaine n'est-elle pas la période la meilleure de sa vie ? En tout cas, j'ai vue New York USA, et rien que pour ça, j'ai aimé. Tautou reste Tautou, mais heureusement, de France reste de France. Qu'elle est belle !

La Vie Rêvée de Walter Mitty (The Secret Life of Walter Mitty). Là, je dis : vaut le détour ! Un acteur qui me plait décidément beaucoup. Une mise en scène (de l'acteur en question) intelligente et en finesse. Des images magnifiques. Et à part une musique un peu énorme qui nous rappelle que c'est un film américain, vraiment, que du bonheur ! En VO, en plus. Vraiment, là, je dis Merci Gaumont ! (c'est eux qui m'ont offert le pass quand même) Ah, et puis on revoit New York aussi.

Enfin, La Reine des Neiges. Vais-je en parler ? La bande annonce ne montre que quelques gags qui nous font croire qu'on va oublier le graphisme rappelant affreusement les mangas : gros yeux chez tous les personnages. Mais dès les premières images, on réalise que 80 % du film est chanté ! Je n'ai pas d'autre mot, à cette heure avancée de la nuit, mais chanté, ça ne correspond pas vraiment. Beuglé, sur une musique de merde. Il parait que les américains adorent. J'écouterai la BO originale par curiosité, mais vraiment, moi, je l'ai trouvé ultra-nul ce film. Et je pèse mes mots.

Demain, si j'ai le temps dans mon mercredi surbooké, j'irai voir le film sur YSL. Je ne suis pas fan des biopics, mais là au moins, c'est un personnage que je connais assez peu pour avoir besoin d'un biopic. Pas comme pour Coluche ou Gainsbourg, ou aucun acteur n'aurait pu me faire oublier "les vrais".

Voilà, c'était ma rubrique "critique ciné". Et vous qu'avez vous vu récemment ?

jeudi, 02 janvier 2014

Je vous souhaite une bonne année, et c'est pas du cinéma !

so2n05forget-2013-new-years-ecard-someecards.png

Ne parlons plus jamais de 2013 ! Je ne pense pas que beaucoup ne soient pas d'accord avec cette résolution !

Pour ma part, je préfère oublier 2013 et, comme dirait la deuxième image que j'aime également beaucoup : "Je ne sais pas si ce sont les anti-dépresseurs, mais je suis plutôt optimiste pour 2014.

lJOtm3antidepressants-2014-optimism-new-years-ecards-someecards.png

Mon année commence pourtant bien. J'ai gagné un pass illimité (pour 8 jours, cherchez l'erreur !) aux cinémas Gaumont de Maville. (je les cite, car je ne crois pas que ça leur fasse grande pub.) Je viens de regarder les programmes. Il y a 8 films  (sur 23 salles) que je peux avoir envie de voir (à la rigueur, pour certains), dont 2 sont des films d'animation pour petits, 1 un film d'animation de SF (pourquoi pas?) et deux en français. Il y a quatre films américains, dont un seul est montré en VOST une seule fois par jour ! (je me demande si je vais aller voir l'image corporelle de Di Caprio affublée de la voix et du jeu d'un autre ?) Au moins 5 films se jouent dans les deux cinémas. Bref, l'illimité devient vite limité... 

Ma route du cinéma sera donc très courte, mais au moins gratuite, ce qui me fera tolérer les odeurs de pop corn. Ensuite, je retournerai goûter les plaisirs des films en VOST de mon cinéma arts et essai, ses fauteuils défoncés, mais son chauffage réparé. 

mercredi, 25 décembre 2013

Animaux ouverts d'esprits

La journaliste parle de "pingouins" alors que manifestement, il s'agit de "pingouines" ! 

 

 

samedi, 21 décembre 2013

Hurry up ! Get ready !

Avant de faire ma note de noël, joyeux, et tout ça, je voudrais vous raconter une réponse vraie, que j'ai entendu en zappant dans les infos sur le net. A des candidats, Dechavanne demandait de citer un David célèbre. Tandis que la première répond un truc du genre David Halliday ou David Guetta (oui, d'accord, ça volait pas très haut, déjà.) le deuxième répond David Tchikode ! 

On rit de peu en décembre !

Sinon, comme je vous le dis plus haut, c'est bientôt noël, au cas où vous ne le sauriez pas, et j'ai fait un sapin. Garanti sans aiguille, totalement recyclable. Voici une photo.

20131219_205004.jpg

Non, le livre du bas ne parle pas de viol, mais d'un violon ! 

Notez quand même : S'il passe par là, le père noël aura du mal à être à l'heure:


vendredi, 13 décembre 2013

Comment faites-vous pour éviter la chute des cheveux ? - Je fais un pas de côté.*

Ma théorie de l'évolution :

Tout est dans les cheveux, en tout cas pour les garçons.

numérisation0001.jpg


Avant (et pendant au moins 10 ans) les garçons de mon lycée se sont coiffés comme en A. Selon vos références culturelles, vous appellerez cette coiffure "à la Françoise Sagan" ou "à la Justin Bieber".

Ca gardait les idées bien au chaud, pas question de leur faire risquer un coup de froid en les exprimant, et ça limitait quand même l'ouverture d'esprit.

Aujourd'hui, les garçons ont laissé s'envoler leurs neurones en adoptant cette merveilleuse tignasse (Voir figure B) genre de brosse d'une hauteur incroyable, seulement, les neurones, ils ont décidé de rester au bout des cheveux, et intellectuellement, en bas, c'est calme plat.

A suivre...

*Groucho Marx

lundi, 09 décembre 2013

Comme le jour éclaire les hommes et aveugle la chauve-souris, la réprimande améliore le coeur sage et fait empirer la sottise. *

Il y a un sketch de Bigard qui me fait toujours rire, c'est La Chauve-Souris !

 


La chauve souris bigard par 666korn666

Eh bien je viens de lire un fait-divers qui me rappelle vraiment ce sketch :

 

http://www.20minutes.fr/insolite/1260973-20131209-joggeus...

En tout cas, ça me confirme que je fais bien de ne pas faire de jogging, avec ma chance je serais fichue de me ramasser un sanglier.

PS: ne regardez pas la vidéo sur le brame du cerf en bas de la page, c'est hyperchiant.

Proverbe arabe

jeudi, 28 novembre 2013

Devine qui passe à la télé ce soir ?

La prochaine émission de téléréalité sera enfin tournée avec des êtres doués d'intelligence. Ils seront enfermés, filmés, et on étudiera quels programmes ils choisissent de regarder sur la télé installée dans le lieu de tournage, et surtout, qui tient la zapette !

Vous mourrez d'envie de savoir qui seront les stars de ce nouveau programme ? Eh bien ce seront eux :

lundi, 25 novembre 2013

Le moins que l'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas. *

En cette période de marathon des dernières copies du trimestre et des bulletins à corriger, je n'ai pas grand chose à vous raconter, à part la superbe bronchite que je me suis chopée au lycée, vu que l'intendance fait un embargo sur le chauffage. A mon avis, ils coupent le chauffage à 14 h, et les deux heures de devoir mardi de 15 h à 17 h ont eu raison de moi.

Bref, je tousse, ça empêche ADMV de dormir, mais ça ne m'empêche pas de corriger mes copies, ce qui a été mon occupation 5 heures ce weekend et 3 h 30 aujourd'hui ! Pour ne pas y prendre goût et me changer les idées, ainsi que les vôtres, je vous offre une vidéo qu'ADMV m'a fait découvrir et qui m'a enchantée. Enfin, de la poésie, dans ce monde où même la page "insolite" de Yahoo news ne m'a pas donné la moindre truc drôle à vous raconter.  

 

Il y a aussi cette magnifique vidéo que j'ai pu intégrer grâce à Pascale. Si, si, elle peut être gentille des fois !


Après une journée de boulot, ça me calme.

* Salvador Dali

Qui n'aurait donc pas considéré Théo Jansen comme un sculpteur...

lundi, 18 novembre 2013

Comment vous saviez pas ? *

J'y étais. Grâce à la carte weekend Seuneuceufeu qu'ADMV m'a offerte, on y est allées en train, pour une somme raisonnable en plus, et en partant à 14h, on a eu le temps à Paris de déguster un chocolat, hyper délicieux, un vrai, comme avant, dans un café à la déco travaillée, qui s'appelle Le Petit Poucet, Place de Clichy. Le concert, c'était à l'Européen. Je ne connaissais pas cette salle, mais j'y retournerai. La programmation est alléchante. Une demi-heure avant, on a trouvé des places plutôt bien situées, mais ce fut juste. Malgré l'âge général du public, ou à cause de, une bonne partie de celui-ci était déjà assise ! Pas trop de bruit dans la salle, mais une impatience perceptible. Gilbert Laffaille n'avait pas chanté à Paris intramuros depuis 2006, si je ne fais pas erreur. Et puis le concert : au moins 20 chansons. Offertes, interprétées, modulées, ciselées. Je les connaissais toutes, certaines un peu moins car elles étaient extraites du dernier CD que je n'ai écouté que 3 fois (pour l'instant !). On a ri, j'ai presque pleuré, l'émotion était là, mais pas que. Il y avait du beau monde : Anne Sylvestre, Yvan Dautin, et sûrement d'autres que je n'ai pas vus. Gilbert a des amis, fidèles. Et sa pianiste, toujours Nathalie Fortin, est là, merveilleusement efficace. Il y avait trois autres musiciens : un guitariste, un contrebassiste et un batteur. Tous avec l'air tellement heureux d'être là. Il n'y a que trois concerts, mais j'espère qu'il y en aura d'autres, en province peut-être. J'y retournerai plus que volontiers. Ce soir ce n'est pas possible. Fait chier !

l_europeen_novembre_2013.jpg

* Premières paroles du Chat du Marché, chanson revisitée de Gilbert Laffaille.

mercredi, 13 novembre 2013

Touche pas à mon cheval !*

Vous avez vu ?

On veut me taxer !!!!

Le décret d'abrogation du taux réduit de TVA sur l'activité des centres équestres a été publié mercredi au Journal officiel, permettant son passage de 7% à 20% en janvier. - Pascal Guyot/AFP

Et il y a même eu des manifs pour me défendre.

Ils auraient mieux fait d'empêcher Peillon d'être méchant le jour de la journée de la gentillesse ! Il m'a obligée à retourner au lycée un mercredi après-midi pour remplacer un lundi où j'avais travaillé... Je ne comprends rien. Mais je ne suis qu'un cheval.

* Slogan entendu dans la manif !


mercredi, 06 novembre 2013

J'en ai assez d'être aimé pour moi-même, j'aimerais être aimé pour mon argent.*

Avant j'avais un vieux téléphone Connia, collector pour ceux que ça branche, purement et basiquement utilitaire pour les gens comme moi qui aiment pas parler tout haut dans la rue. Je lui faisais manger un code de temps en temps et ça m'allait bien. Et puis sont apparues les petites merveilles qui font des tas de choses en plus de permettre de causer dedans : prendre des photos, en envoyer, en recevoir, jouer à des tas de jeux, savoir répondre aux questions qui empoisonnent les repas de famille, lire ses emails, enfin, tout quoi. Et je me suis laissée avoir, j'ai cédé à la folie consommatrice, et ADMV m'en a acheté un pour Noël. Oui je sais, ce n'est pas Noël, mais les promos, elles, elles sont là maintenant.

Depuis je suis déjà spamée par des sms intrus, et ce matin, fin du fin, j'ai eu un message de Popaul :

"Pole emploi/Offre 010PNGT. Envoyez CV+Lettreà AIR-ASS-AIDE-INSUFFIS-RESPIRAT, courriel : j.derel@airbassenormandie.fr"

Voilà ce que j'ai répondu voulu répondre :

"Ce message ne m'est pas adressé. Pour qu'un demandeur d'emploi ne pâtisse pas de votre erreur, je prends la peine de répondre. Je vous saurai gré de bien vouloir renvoyer le message d'origine à la personne concernée."

Et là, on m'a dit que ceci étant un message automatique, ma réponse ne pouvait pas être traitée. Pauvre monde déshumanisé ! Encore un demandeur d'emploi pour lequel on comptabilisera une proposition d'emploi auquel ce feignant n'aura pas donné suite...

pole-emploi-radiation.jpg

*Réplique du film Docteur Popaul, de Chabrol, 1972

(Spéciale dédicace à Zapette qui a su partir !)

mercredi, 23 octobre 2013

A vue de nez, il n'est plus dix-sept heures. *

Vous vous sentez seuls ? Vos collègues vous font la gueule ? Votre voisin ne vous dit pas bonjour ? Vous ne réussissez pas en politique ? J'ai trouvé la solution tout bêtement dans mon journal télé (qui est je dois l'avouer, en plus d'un fournisseur à mots-croisés et sudoku, une inspiration régulière pour ce blog).

Le Pchitt à phéromones !!!

Au début, je n'y ai pas cru. Mais bon, si on en a parlé à la télé, c'est que ça n'est pas des conneries. J'ai quand même eu peur que cela m'oblige à aller en tenue coquine au lycée, et que des mecs à l'air débile se mettent à me sauter dessus et me respirer !

numérisation0006.jpg

Jusqu'ici, ils vous avaient dans le nez, maintenant grâce à leur nez ils vont vous trouver séduisant(e)s Et ce petit objet a des effets variés et multiples :

numérisation0004.jpg

J'ai craint, là, que ce soit un truc uniquement fait pour les narines d'hétéros ! mais non, ça agit aussi pour les personnes du même sexe. Uniquement pour le charisme quand même ! Quoi ???? Y'en a des qui veulent autre chose qu'exercer du charisme sur les personnes du même sexe !!!??? Quelle horreur !

Bon, si vous êtes déjà tombé follement amoureux et que ça n'a duré que 15 jours, ne vous étonnez plus, il ou elle avait perdu son vaporisateur.

Pour achever de me convaincre, j'ai lu les témoignages. 

 

numérisation0005.jpg

Ils ont beau n'avoir mis que les initiales, on n'est plus du tout sceptique quand on voit ce qu'on écrit Stéphanie de Monaco, Stéphane Bern  (il ment sur sa profession, mais je l'ai reconnu) et celle dont je tairais le nom, qui semble attirer de plus en plus de français, et à qui on fait des embrouilles par rapport à ses dépenses, alors qu'elle n'a fait qu'acheter quelques petites bombes à 20 euros...

* vanne que les moins de 50 ans ne pourront pas comprendre.

vendredi, 18 octobre 2013

Les yeux qui ne pleurent pas, ne voient pas.*

J'ai pensé plein de fois à vous dans la semaine, mais à chaque fois, l'ordinateur m'est tombé des mains. On dit ça d'un livre, mais pour l'ordi, on dirait que, passé une certaine heure, le clavier fuit sous mes doigts. 

Parfois je lis un truc drôle et je me dis, ça ! ça ferait un super sujet de note. Et puis d'autres obligations m'accaparent (copies, mails des collègues qui maintenant remplacent les réunions, la proviseure qui me cause de l'assistant américain, copies, je sais je l'ai déjà dit, mais ça revient tout le temps.).

Aujourd'hui est un grand jour. Enfin !!!! je suis en vacances. Alors je vais vous dire deux mots (mais pas beaucoup plus) sur des petits trucs qui m'ont marquée cette semaine.

Dans un lycée de l'est, on renvoie un élève parce qu'il se teint les cheveux en vert, et moi, qui depuis 13 ans peinturlure ma chevelure du rouge à l'orange, on ne m'exclut pas, même une journée.

Avant-hier d'un coup, j'ai vu des drôles de trucs dans mon oeil droit. Des lignes courbes noires bordées d'une lumière très vive, qui passaient à toute vitesse dès que je bougeais mon oeil de gauche à droite. Même quand mon oeil était fermé, je les voyais.

Je passe sur les diverses étapes, je me suis retrouvée aux urgences de l’hôpital. C'est pô grave ! je vous dis pas comme je suis contente. Bon d'accord, je vais sans doute voir ces trucs jusqu'à la fin de mes jours, mais parait-il que mon cerveau va s'y faire. 

En tout cas, je suis quand même allée au lycée pour deux heures pour ne pas reporter à après les vacances deux devoirs pour lesquels tout le monde était prêt. Une de mes classes a été très sympa, anormalement calme devant mes lunettes noires (le fond de l'oeil ça donne des yeux de chats pendant pas mal d'heures), mais l'autre classe, les 36 zozos, eux, n'ont montré aucune empathie. Je me demande à quel stade il faut être pour qu'ils cessent d'être odieux, mal élevés, et cons désagréables.

J'étais un peu comme ça :

Je voyais à peu près comme ça :

vision chat

Ce soir, je suis comme ça.

little english queen soldier stand and very happy Stock Photo - 9143947

*Proverbe Suédois

samedi, 05 octobre 2013

Le Conseil des sinistres, c'est le mercredi, le jour des gosses. Ils vont au sable, ils font des pâtés, c'est sympa. Le Garde des seaux est là.*

Question intéressante: qu'est-ce que j'ai fait de mon mercredi ?

Je devrais plutôt dire : qu'est-ce qu'ils ont fait de mon mercredi ?

A 6 h 15 je me suis levée. Petit-déj, douche, départ à 7 h 25. Bouchons. Ca devient de plus en plus craignos de circuler dans Maville ! Mes 4 heures de cours. Normal. Avec les pannes habituelles de l'informatique, les élèves qui n'ont pas fait leur travail, la proviseure qu'il faut voir, pour confirmer la réunion dont on a eu connaissance la veille, mais qui a lieu l'après-midi ! Je croyais que c'était congé pour tout le monde au lycée, j'ai dû me tromper.Je m'arrange avec ma collègue, (on est deux à être concernées) elle fera le début de la réu de 14 h à 16 h et je ferai la suite. Il s'agit pour tout vous dire de l'accueil de l'assistant américain qu'on a été chercher lundi après-midi à la gare, mais qui a passé deux jours dans un centre d'hébergement, parce que c'est plus convivial qu'ils disent, les organisateurs. Le midi, j'ai mangé avec ma tante dans un petit restau près de chez elle, parce qu'elle a pas vraiment la frite, et surtout pas pour en cuisiner ! Ensuite je suis rentrée chez moi où j'ai discuté avec le couvreur qui démousse mon toit, et remplace 3 vélux, et qui m'a annoncé, photos à l'appui, qu'il y en aurait pour 2000 euros de travaux en plus, si j'étais d'accord, évidemment. Un toit de 1932, ça demande de l'entretien, on ne mégote pas, donc j'ai dit oui. A 16 h, je suis allée chercher Bill au lycée où se passait la réunion, pour l'emmener avec ses bagages au rectorat où nous attendaient discours et heureusement, champagne ! Y'a quand même des compensations dans notre métier, faut pas se plaindre. A 17 heures, je l'ai remmené dans notre lycée : re-bouchons, la mauvaise heure, des travaux, tout ça... Je suis allée lui imprimer son emploi du temps, lui faire un petit tour des lieux, et ensuite l'installer dans sa suite chambre. Il avait l'air content. Bon, avec 7 heures de décalage horaire, deux jours de formation et visites et deux soirées de fiesta avec les autres assistants, on est assez crevé pour trouver tout merveilleux. J'ai insisté sur le fonctionnement de l'alarme après 22h, sur l'interdiction de fumer (oui, on a un américain rebelle ! qui fume), et je l'ai laissé dormir. A 18 h 30, j'ai repris le boulot que j'avais commencé entre le couvreur et le rectorat, et le soir, j'étais trop crevée pour faire une note. Sorry.

Mes mercredis ne sont pas toujours top, mais bon, y'en a qu'ont demandé que je raconte. 

* Extrait inoubliable d'un sketch de Coluche !

vendredi, 27 septembre 2013

ETES-VOUS PLUTÔT GONTRAN, DONALD OU PICSOU ?

Petite revue de presse et d'activités diverses.

Hier soir je suis allée voir un spectacle de cirque assez décalé, provoc' à dose très raisonnable, et très drôle souvent. Même avec un rhume et une contracture musculaire au niveau de l'épaule, j'ai apprécié. Tant que ce n'est pas à moi qu'on demande de faire des acrobaties !

Pour améliorer mon état physique, je me demande si je ne vais pas me remettre à la marche, mais pas de la petite marche de mémé dans Maville, non, de la marche en montagne, la vraie ! Il parait qu'on y fait des trouvailles qui amélioreraient nettement ma retraite à venir (un jour peut-être...). 

 

"Un alpiniste découvre plusieurs milliers d'euros de bijoux sur un glacier du Mont-Blanc"

Prendre les transports en commun peut aussi rapporter gros. Cela sera sans doute un argument plus efficace que la protection de l'environnement pour que tout le monde laisse sa voiture.

"Un chèque de deux millions de dollars trouvé dans le métro à Madrid"

Je n'ai rien trouvé, ni sur le parking du lycée, ni dans le caniveau, mais je vais regarder autour de moi, je suis peut-être un peu daltonienne, mais ma myopie ne m'empêchera pas de devenir millionnaire, non mais !

gontran ou picsou.jpg


lundi, 23 septembre 2013

Automne ou les couleurs du temps

Chez certains, le lundi c'est raviolis. Chez d'autres, c'est un jeu pour gagner des places de cinéma. Chez moi, on ne gagnera rien aujourd'hui et il n'y aura pas de sauce tomate (du moins virtuellement, car dans ma cuisine les tomates du voisins continuent d'affluer !), mais je vous offre un test qui vous en fera voir de toutes les couleurs.

Cliquez sur l'image, et pour chaque ligne replacez les petits carreaux pour aller d'une teinte à une autre. Les carreaux des extrémités sont les seuls à ne pas pouvoir être bougés

Ensuite cliquez sur enregistrez mon score. Plus votre score est bas, plus votre vue est bonne. Vous pourrez aussi inscrire votre âge et votre sexe et voir le meilleur score atteint par les gens comme vous.

 

mercredi, 18 septembre 2013

Si jeune et déjà poney !*

Régulièrement on nous ressort dans les media que les petits élèves français ont de mauvais résultats comparés aux finlandais, aux japonais, voire thaîlandais. Et évidemment c'est à cause, au mieux du système scolaire français, au pire de ces glandus et incompétents profs français. Et chaque ministre depuis l'Immondallègre de nous recommander le modèle scandinave, asiatique ou canadien. 

Je m'aperçois en lisant les actualités de ce jour qu'ils ont raison. Les japonais sont beaucoup plus forts et ont des méthodes que je suis prête à leur emprunter, et à ne jamais leur rendre. Il faudra quand même que mon médecin finisse par régler mon problème de pouce qui me fait mal depuis cet été. Ah, mais non, suis-je bête, c'est mon pouce gauche. Je suis donc apte, fan et admirative de la méthode japonaise !


Japon: Un entraîneur gifle un élève 13 fois en... par 20Minutes

 

Lire aussi l'article :

http://www.20minutes.fr/insolite/1224603-20130918-japon-e...

et pour se marrer un peu, lire aussi cette citation extraite d'un article très sérieux du respectable magazine "Sciences Humaines" du 15 juin 2011 :

"A titre de comparaison, en Norvège et au Japon, deux pays qui obtiennent systématiquement des scores supérieurs à ceux de la France, le redoublement n’existe pas."

Tu m'étonnes ! Si au lieu d'une commission d'appel qui dit amen à tout le monde (sauf aux profs), on donnait 13 baffes, je pense qu'on ne redoublerait pas non plus.

* blague équine nulle, je l'avoue, mais elle me fait hennir !

mercredi, 11 septembre 2013

Et un jeu, un ! pour vous faire patienter...

QUEL EST LE NOM DE CETTE STATION DE METRO ?

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,métro

La réponse : Square Victoria !

Bravo à Catherine.

Cela se trouve à Montréal, voir les explications dans les commentaires.

Et voici une photo d'un peu plus près:

 

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,jeu,métro