Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 mai 2011

La liberté est une sensation. On peut parfois l'atteindre, enfermé dans une cage comme un oiseau.*

Si vous êtes allergiques aux notes qui parlent de l'educnat, contentez-vous de regarder l'image.

Il continue de faire beau comme jamais il a fait beau un printemps sur Maville. Je ne demande pas grand chose pour me sentir heureuse. Pouvoir profiter du mardi après-midi et du mercredi après-midi où je ne travaille pas pour corriger mes copies sur ma terrasse en jetant négligeamment un regard distrait sur mon beau mobile. Cela ne coûte rien ni à l'éducation nationale, ni à la sécu, et cela me rend plus efficace et moins prompte à l'utilisation des anti-dépresseurs.

Mais mon Ypéhaire en a décidé autrement. Aujourd'hui je serai de 9 heures à... ?h30 dans une salle sinistre du rectorat à corriger les certifications des élèves des classes européennes. Elèves que je n'ai pas en cours, mais qui, tout en bénéficiant gratuitement de mes services, privent MES élèves de leurs heures de cours et d'un délai d'attente décent avant de récupérer leurs copies. Vous me direz, une journée, ce n'est pas grand-chose. Mais ça recommence demain. Et jeudi. Là, je suis convoquée du mercredi 9 h 00 au Jeudi 18 h 00. Ah bon ! Je dors sur place ???? Cette fois, pour aller interroger les candidats libres au BTS ainsi que ceux qui ont suivi les cours des boîtes privées. Super ! Non seulement j'ai dû organiser les épreuves de mes propres étudiants (mes autres élèves ont également déjà perdu qq heures de cours) mais je vais maintenant faire le boulot des profs  du privé !

La vie est vraiment belle dans l'educnat. En tout, cas soyez sereins, le gouvernement sait effectivement limiter les dépenses. Mais plutôt que de faire croire qu'il rallonge l'année scolaire, il devrait informer le public qu'il prive les élèves de cours dès le 3 mai.

Une note inintéressante, mais qui m'a fait du bien en ce mardi matin. Un hasard, quand je parle du ministère ? A l'instant où je tape cette note, j'entends les poubelles qui se vident dans la rue.

 

gif animé poubelles014.gif

 

gif animé professeurs008.gif

*Camilo José Cela

dimanche, 24 avril 2011

Une île, c'est un peu un bateau, non ?*

J`yétais, et sous un soleil de plomb en plus !

Ici l`occupante est bien une chatte de sexe féminin (je ne sais pas pourquoi, mais avec une phrase pareille, je crains qu`un tas de mecs arrivent ici par le hasard de chez gougueule...), elle s`appelle Shelby et a 18 ou 19 ans. Alors que chez moi, j`ai laissé une chatte sympa, et vais retrouver un mec ! Faut pas partir de chez vous, ça fout les jetons.

A mon retour, promis, je publie un album photo de mon séjour.

*Serge Brussolo

jeudi, 21 avril 2011

La vie est, en quelque sorte, un pèlerinage.*

Conversation :

"Vous cherchez quel numéro exactement ?"

"Le 24"

"C`est là-bas."

Je regarde, je m`approche, je reconnais un peu, mais nous n`entrons pas.

"Mais vous cherchez qui exactement."

"Personne. En fait mon amie Ed a habité là."

"Oui, vous m`avez peut-être vue, il y a 30 ans avec mon vélo français..."

"Oh vous savez, en ce temps-là, j`étais un gros buveur ! (a heavy drinker)"

 

J`ai failli répondre "Moi aussi."

*Platon

Post-scriptum : Il va falloir être patient pendant le weekend pascal (nan, y a pas de e!), je pars dans l`ouest du pays...

mercredi, 20 avril 2011

Certains dîners gratuits sont tellement ennuyeux qu'un sandwich payant est, de loin, préférable.*

Un peu de pub comparative :

J`ai voyagé avec P&O plutôt que SeaFrance à cause du prix et je ne regrette pas. Le confort est identique. Les sandwiches pas trop chers et j`ai même trouvé un expresso !

Pour prendre le ferry, je n`avais pas de billet, juste un code dont je n`ai pas eu à me servir. A peine arrivée devant la guérite, la jolie dame m`a dit : "Madame Quiparle, c`est ça ?" Rien qu`en voyant ma tête !!! (bon, non, je sais. ils regardent la plaque d`immatriculation...)

Je n`ai pas été fouillée. Ils n`ont embêté qu`un bulgare. Ils cherchaient peut-être un parapluie ?

Et à 13 heures je me suis arrêtée dans un petit village, oú j`ai mangé en terrasse, en plein soleil, un sandwich cheese and tomato excellent.

La route fut bonne malgré la circulation dense et le bouchon traditionnel au tunnel de Dartford. Je suis arrivée vers 17 h. Les bavardages de la fin de la journée m`appartiennent.

 

*José Artur

dimanche, 06 mars 2011

Penser, c'est chercher des clairières dans une forêt.*

Demain, c'est la reprise, et avec deux semaines particulièrement chargées, où je ne pourrai même pas aller à mon cours de dessin jeudi, et où, ADMV est obligée de repartir dès demain matin... Bref quinze jours pas terribles, que je vais rayer soigneusement tous les soirs sur mon agenda. Comme quand j'étais interne.

Pour oublier la perspective de cette quinzaine, nous avons passé un dimanche cool, ensoleillé de surcroît. Un peu de boulot quand même ce matin, tortellini à la sauce au gorgonzola et merveilleux macarons achetés par ADMV, puis une fois le café avalé, nous sommes parties nous promener dans la forêt, pas très loin. Mais il faut quand même prendre la voiture. Je n'habite en plein dans une zone où le tourisme vert est très porteur. Quelques photos pour vous montrer que les images que nous emporterons au boulot sont quand même revigorantes.

 

100_5454.JPG100_5457.JPG

 

100_5456.JPG                                       

100_5458.JPG

 

 

 

 

 

 

*Jules Renard

 

jeudi, 20 janvier 2011

PAS DE WIFI LA OU JE VAIS

Ce weekend je pars. Pas très loin, mais plus haut que chez moi, et là où il y a plus de neige. Tout ça pour vous dire que je vous dis "A lundi !"

Reposez-vous bien, et si vous vous ennuyez allez finir mon jeu, là.

 

J'espère quand même que mon weekend "anciennes combattantes de 6ème" sera un peu moins sportif que ça !

vendredi, 24 décembre 2010

LA PATIENCE N'EST PAS LA PREMIERE QUALITE DE L'HUMAIN EN 2010...

C'est pas grave si les cadeaux sont en retard, de toutes façons, avec la neige les invités vont tous être en retard. Y'a plus qu'à tout congeler ! Pô grave, Noël, ça peut se fêter le 27, ou l'année prochaine. C'est cool, y'en a un tous les ans.

lundi, 20 décembre 2010

LENTEUR A L'HONNEUR

Je viens de lire sur Libération que la mode était à la lenteur:

http://www.ecrans.fr/En-v-la-du-slow-jeu-en-v-la,11599.html

La neige se charge de nous ralentir, et je ne le regrette pas. Je vais partir un peu plus en avance pour un rendez-vous cet après-midi. Prendre un livre pour patienter dans la salle d'attente d'une médecin que j'aime bien parce qu'elle prend son temps. J'aimerais que le monde du travail s'adapte à ce rythme. Mais je sais que dans 2 semaines je retrouverai ces gens qui envoient des e-mails le lendemain pour une réponse la veille, des élèves qui croient qu'on peut corriger en deux heures ce que 33 élèves ont rédigé en une. Je sais que les rues se rempliront de gens qui s'énervent dans leurs voitures parce que leurs patrons ne tolèrent pas une minute de retard bien que les bouchons, neige ou pas, encombrent la ville de manière notoire et immuable. Les trois personnes pressées qui se sont engagées sur le passage à niveau dans le nord ce matin devaient être pressées... Elles ne le seront plus.

Pour illustrer mon propos, un classique, où même le générique respecte salutairement ce principe de lenteur.

 

 

dimanche, 19 décembre 2010

IMAGINEZ UNE PERRUCHE QUI CHANTERAIT ADAMO !

J'aime la neige qui tombe non-stop et qui nous coupe du monde. Hier nous avons marché deux fois vingt minutes dans les flocons, goûtant le bruit sous les boots, et profitant de l'ambiance hyper romantique, surtout avec le château en arrière-plan, magique !

Ce matin, pas de château, notre maison, son jardin, son calme, sa chaleur.

100_9111.JPG100_9114.JPG

 

 

 

 ADMV vient de partir acheter du pain et des pommes de terre (quand je vous dis que l'ambiance est romantique !) et je me demande si je vais la voir revenir, blanche sur blanc...

 http://www.deezer.com/listen-3367718

 

 

jeudi, 16 décembre 2010

A 19 H 37 LE CANARD ETAIT TOUJOURS VIVANT

On l'attendait. Elle était annoncée. Mardi, elle devait arriver mercredi. D'ailleurs, elle s'est présentée, modestement. Mais du coup, la préfecture, appliquant le principe de précaution, a annulé un voyage de 24 h en Angleterre, avec spectacle dans un célèbre théâtre. A l'annonce officielle de cette annulation, tout le monde se dit "c'est du sérieux, elle va sûrement être méchante !"

Ce matin, je m'équipe en pensant que la radio ne se trompe pas en me disant qu'elle arrivera finalement vers 11 h ce jour. A 11 h, rien. Un collègue qui a capté un autre flash info, me dit, non, en fait, elle sera là à 14 h. A 12 h, la proviseure nous annonce que la préfecture, toujours selon le même principe, a fait cesser leurs activités aux transports scolaires dès 16 h. A la récréation, rien. Le ciel est un peu plombé, mais sans plus. A 15 h, une surveillante passe dire que en conséquence, on libérera les élèves qui utilisent les sus-dits transports scolaires dès 15 h 30.

Toujours au chaud dans mes boots fourrées, je suis allée comme prévu rendre visite à une amie à l'hosto, où j'ai retiré mes chaussures, sinon je risquais l'amputation!, et je suis rentrée, après m'être cassé le nez au dessin (pas de cours, et j'ai pas été prévenue !) et là, toujours rien. Mes (vieux) voisins ont tous mis du sel tous les jours sur les trottoirs depuis lundi, mais à part ça, le macadam est nickel.

Bref, à 19 h 37, heure de cette note, il n'y a toujours pas de neige. Les parents qui vont avoir perdu le prix de la place de théâtre et du shuttle (seul le bus accepte de rendre les sous), vont être ravis du zèle de la préfecture ! Et si la population se rebiffe, je pense qu'Hortetrucmuche va faire écarteler en place publique le patron de météo-france.

Une image qui n'a rien à voir :

 

Le clown Slava, qui, lui, fait tomber la neige dans une salle de spectacle !

dimanche, 05 décembre 2010

SOUS LA NEIGE TOUT EST BEAU

Alors que nous traversons une période d'hibernation, dans mon quartier en tout cas, j'ai envie de vous montrer une vidéo montrant l'Angleterre, elle aussi couverte de neige. L'an dernier déjà, le pays avait été arrêté dans son élan en plein hiver. Quand j'étais assistante nous avions eu un hiver enneigé, situation très rare à l'époque. Serait-ce devenu "usual change" aujourd'hui ?

En 1981 la neige avait rendu les paysages du Northamptonshire magiques, même Corby où je travaillais et habitais était beau. Et pourtant !

 

 

Sous la neige, les enfants semblent redevenir des enfants, les voisins sont calmes, les automobilistes prudents, la lumière étonnante.

vendredi, 29 octobre 2010

PAS POUR CETTE FOIS

C’est les vacances de Toussaint et il fait beau. Dans le nord en tout cas, il fait beau, et chaud ! (Sans contrepet). Un merveilleux temps pour aller en Angleterre. Mais cette année, on n’y est pas. Des jours de grève, des dépenses annoncées, et une décision qu’il a bien fallu prendre. J’avoue que même si j’apprécie de traîner dans ma maison, de pouvoir aller en vélo en ville, de me dire que demain on ira à la piscine, j’ai quelques regrets, quelques images qui me passent par la tête.

Je n’irai donc pas dans mon restau thaï préféré.100_7462.jpg100_7468.jpg

 

 

 

 

 

Je ne marcherai pas le long des belles bâtisses si British.100_7570.jpg

 

 

 

 

 

Je ne ferai découvrir à personne le Royal Pavilion.

100_0154.jpg

 

 

 

 

 

 

 Je n'admirerai pas les murs peints à Brighton.100_0104.jpg

 

 

 

 

 

Je ne dépenserai pas mes pièces de 20 pence dans les machines à sous de la jetée100_0180.jpg.

 

 

 

 

 

Je ne mangerai pas de Fish and chips100_7524.jpg ou d'English breakfast. 100_7563.jpg

 

 

 

 

 

Je ne prendrai pas de belles photos de gâteaux aux couleurs improbables.100_7615.jpg

 

 

 

 

 

Je ne verrai pas les vitrines déjantées d’Halloween.100_7557.jpg 100_0232.jpg

 

 

 

 

 

Je ne boirai pas de bière au pub.100_7611.jpg

 

 

 

 

 

Je ne goûterai pas à l’humour anglais. menneeded.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction approximative de cette carte datant d'après la première guerre mondiale, et trouvée au musée d'Eastbourne. Les Britanniques sont pragmatiques. Pas de langue de bois à cette époque !

URGENT !

On recherche des milliers de jeunes hommes bien

A Eastbourne.

Plus de 8000 filles soupirent après ce qu’elles ne peuvent pas avoir – des maris.

Quelle honte !

N’hésitez pas – Venez immédiatement

Si vous ne pouvez pas venir, envoyez vos frères.

 

La demande est si grande que tout ce qui porte pantalon a sa chance.

 

EXCEPTIONNEL

 

Aucune objection aux kilts.

On recherche de nouvelles recrues

Célibataires ne soyez pas timides.

 

Aucune offre raisonnable ne sera refusée.

 

Elles sont timides, mais volontaires.

On gagne à tous les coups,

Il y a des filles froides et des filles piquantes.

 

Excursions fréquentes

Carte de candidature spéciale de la part de…

 

D’après les autorités médicales il y a plus de 8000 femmes de plus que d’hommes à Eastbourne.

 

Je ne vous raconterai pas mes vacances rien que pour vous faire envie.

Nous remettrons ça à l'année prochaine, ou à Pâques... Mais les couleurs et les odeurs seront différentes.

Ce qui me fait le plus regretter, c'est que deux de mes potes y sont (mince, avec "potes iront", c'est plus drôle!) : emy et Alex. M'en fous, z'ont même pas de blogs pour me faire rêver.

samedi, 10 juillet 2010

JE PARS LA REVOIR DEMAIN

Ma Normandie !

Alors, je vais être absente jusqu'au 14. Patientez. Pas de jeu, fait trop chaud. Mais des trucs sympas à raconter en rentrant j'espère.

 

samedi, 03 juillet 2010

J'AI GAGNE QUATRE JOURS

J'ai eu de la chance cette année, 50 copies seulement ! J'ai encore eu plus de chance. En observant le calendrier de fin d'année, j'ai vu que si je corrigeais assez vite, je pourrais tout boucler pour le 28 au soir, et avoir 4 jours de totale liberté ! Pas de réunion obligatoire, de pot de départ auquel on culpabilise de ne pas aller, de rendez-vous obligatoire avec un assureur ou un artisan... Alors je suis allée à Paris, profiter des films et des expos que ma ville de province ne m'offre jamais. Y'en a, mais pas ceux-là.

Tout va bien à Paris, pour preuve ces photos : (Tiens, ça va me permettre de voir si les liserés bleu électrique ont disparu.)

100_8126.jpg100_8130.jpg
Il y fait chaud, comme partout, peut-être un peu plus qu'ailleurs grâce à la pollution... Le métro, le RER, le TGV qui m'a ramenée, ont tous leurs problèmes techniques dûs ou non à la chaleur, qui nous poussent au contact humain et nous font arriver en retard. J'ai vu une gamine de huit ans se faire hurler dessus par sa maman qui devait gérer sa gosse et trois valises parce que la gamine en question avait peur d'entrer dans la rame de métro bondée, on la comprend, mais que la maman avait peur de rater son train, on la comprend.
 
Consciente de vivre 4 jours à Paris dans des conditions idéales, j'en ai profité. J'ai vu toutes les expos de Beaubourg ou presque, ce qui m'a fait oublier la canicule grâce à la clim. J'ai vu 5 films dont un nul et deux merveilles. Le nul : Sweet Valentine. Emma Luchini devra admettre que bien qu'ayant un nom italien, celui-ci ne lui a pas donné le don de la mise en scène comme à Sophia Coppola (dont je déteste le père pourtant. Quiconque suit et comprend mon raisonnement gagne un coca-cola light en terrasse !), j'ai en effet trouvé ce film prétentieux, vainement esthétisant et nul.
 
En revanche j'ai adoré A Cinq Heures de Paris (décidément le cinéma israélien a le don de me toucher) et Dans Ses Yeux. Ames sensibles, courez-y-vite !
 
J'ai aussi vu des gens. Qui m'ont fait découvrir des tables sympas, restaus ou persos. Un weekend pour me reposer et je reprends le bac. Délibérations, zorros de rattrapage. Prochaines vacances, le 11 juillet !

jeudi, 13 mai 2010

OU EST PASSE LE PRINTEMPS ?

Il fait si froid dans mon lycée,

que je prends deux minutes pour me réchauffer sous le sèche-mains souffleur des toilettes avant de repartir voir mes élèves.

que vendredi je vais prendre mes gants.

que nous avons bu du cidre pendant notre réunion de réflexion sur l'application de la réforme, et ce n'était pas QUE pour oublier !

que je suis à court de monnaie pour la machine à café.

que je reste debout dans la salle des ordis, plutôt qu'assise sur les fauteuils du frigo principal.

qu'on ouvre les fenêtres dans les salles pour se réchauffer.

que les élèves sont muets et sages.

J'avais pourtant cru comprendre au dernier Conseil d'Administration que les fonds de réserve ne manquaient pas.

Au rez-de-chaussée, dans les bureaux, des radiateurs électriques sont apparus...

samedi, 27 mars 2010

DICTON

Les cons n'empêcheront jamais les bourgeons.

100_7893.jpg

mercredi, 06 janvier 2010

COLD

Certains frémissent à 0°. Chez moi il fait autour de -8°, et le moindre déplacement est une souffrance, quant au lycée le chauffage est réglé par quelqu'un qui pense sûrement que nous faisons des exercices d'échauffement avec nos 36 élèves dans une salle où il y a 40 tables ! Mais de quoi me plains-je ? Dans mon pays, enfin celui où je rêve de partir vivre quand je serai en retraite, il y a de la neige partout. Et beaucoup !

D'après les infos ils n'ont pas connu ce temps depuis 24 ans. Je me souviens qu'à l'hiver 81/82 il avait neigé ! j'avais fait de belles photos (mais des diapos, que je ne peux montrer ici...) et avais eu 8 heures de retard pour mon retour aux vacances de noël. Cette année, des britanniques sont restés bloqués 3 nuits dans un pub "grâce" à la neige, ce sont eux qui le disent, dans le Yorkshire. http://www.dailymail.co.uk/news/article-1240267/Pub-guest... J'ai lu l'article et me suis dit que je n'aurais pas détesté l'aventure. En plus le Yorkshire est ma région préférée.

Bleak: The Tan Hill Inn, Britain's highest pub, in Swaledale in the North Yorkshire Dales, yesterday where dozens of New Year revellers have been stranded due to poor weather, inadvertently taking part in Britain's longest-lasting New Year's party.

A part ça, j'ai toujours mal à la tête... Un peu de neige me ferait peut-être du bien.

mercredi, 04 novembre 2009

DON'T BELIEVE IN THE METEO

Avant de partir j'avais regardé plusieurs sites de météo qui m'avaient annoncé 4 jours de ça :

En fait, nous avons eu ça :

100_7484.jpg

Ca :

100_7562.jpg

Et ça :

100_7613.jpg

Et entretemps, nous avons eu tout ça :

100_7491.jpg100_7579.jpg

100_7572.jpg100_7570.jpg

 

Nous sommes revenues à travers la tempête, avec seulement une heure et quart de retard sur le planning. Aujourd'hui, comme pour beaucoup, c'est la reprise, en tous cas, du boulot pour la reprise demain, mais si au milieu de votre boulot vous avez accès à un ordi inhabituel, re-votez pour moi sur le Very Nice Blog, rien que pour faire la nique à Pascale ! Et c'est que ça a de l'importance, ça !

lundi, 20 avril 2009

J'ETAIS DE BONNE BONNE BONNE BONNE HUMEUR CE MATIN !

Je me suis levée de bonne humeur, et cela a continué. Et cela continue. Il fait grand soleil, et chaud ! Le chat est content, ADMV aussi, et moi donc ! On a pris notre premier petit-déjeuner en terrasse. ADMV est là pour toute la journée. J'ai mis ma belle robe de chez Jacqueline. J'ai acheté mon billet de train pour partir en vacances jeudi. Une copine a téléphoné qu'elle venait à l'improviste de Paris, et on a mangé à midi sur la terrasse. J'ai pris des coups de soleil en dégustant champagne, asperges et fraises guarriguettes ! Cet après-midi, la ville était accueillante et sans la foule habituelle. Que demander de plus pour démarrer ces vacances, même si ça ne vous fait pas une note super-intéressante ?...

Comme c'est les vacances (tant pis pour ceux qu'ont déjà repris !) on rigole, allez voir par là :

http://www.psikopat.com/html/spirale.htm

Suivez bien les consignes !!!!! Ca, c'est pour Hervé :-)

 

Merci à Tristan pour sa chanson dont j'ai piqué le refrain pour mon titre.

http://www.dailymotion.com/video/x239l1_tristanbonne-bonn...

mardi, 10 février 2009

JUSQU'ICI TOUT VA BIEN

Le mardi matin, j’emmène ADMV à la gare, puis je rentre chez moi, contente de m’être levée à 6 h 30, alors que je commence normalement à 15 heures ! Sur le trajet je rencontre divers obstacles plus ou moins imprévisibles : les camions des éboueurs, [pour le recyclable, ils sont passés à 4 heures et m’ont réveillée, mais pour ce qui pollue la planète, ils passent quand on va travailler, c’est plus marrant.], des collégiens qui se poussent pour rigoler sur la chaussée et traversent systématiquement quand c'est vert pour les voitures, des cyclistes sans lumière [et c’est bien pire depuis que les gilets jaunes sont apparus, car maintenant, ils sont persuadés qu’on les voit !], des voitures de police qui ne respectent pas le code de la route, et doublent sur la voie qui sert à tourner à gauche, sans gyrophare ni sirène, mais s’attendent à ce que vous les laissiez se réinsérer dans la bonne file…Ce matin en plus des aléas habituels, il y avait, ainsi qu’on nous l’avait annoncé à la radio, des bourrasques ponctuelles [cela veut-il dire qu’elles sont à l’heure ?], des poubelles renversées gisant par terre ou encore en déplacement, des piétons qui mettaient le double de temps à traverser à cause du vent et semblaient tous obèses dans leur waïkas, divers ovnis, faisant du rase-mottes... mais quand même.

Enfin, je suis rentrée saine et sauve, et je pense qu’ADMV a eu son train.