Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 août 2014

En Allemagne, la bière c'est considéré comme un légume. *

Nous sommes parties une semaine en Allemagne et grâce à la barrière de la langue (il n'y a plus de mur, mais il y a quand même encore ça.) nous avons pu nous préserver des informations. Parfois j'entendais des mots comme "Irak" "Obama" "Merkel", mais rien des détails. La clé du repos a sans doute été ça. Car sinon nous étions parties chacune avec nos maux de dos, tendinite de la cheville gauche et entorse de la droite, respectifs. Mais l'accueil a été si chaleureux, disponible, qu'on les a oubliés (les maux décrits dans la phrase précédente.) 

Chaleureux, ça s'adapte très bien ici, (si, si, Pascale !) car non seulement il a fait très beau (climat continental, révisez vos cours d'école primaire et de 6ème) mais aussi on a visité de chouettes coins que la chute du mur a permis de rénover, grâce à l'UNESCO aussi, et nous, on a été dorlotées, gâtées, à défaut d'être remises en état complètement. 

2014-08-09 13.55.42.jpg

 

2014-08-10 18.51.09.jpg

 

2014-08-12 13.47.14.jpg

Au retour, côté temps, c'est moyen, et nous nous sommes mises au régime, car en plus des cadeaux avec lesquels nous sommes rentrées, nous avons rapportées également quelques kilos superflus. Hier j'ai fait les courses en prenant le temps de lire les étiquettes, vu que je suis en vacances, mais les lipides et les glucides n'ont plus aucun secret pour moi.

Pourquoi étions nous en Allemagne ? pour fêter le quarantenaire de notre amitié, de notre rencontre dans une auberge de jeunesse d'Erfurt, et du début de notre correspondance assidue et surveillée par la STASI, comme mon amie allemande a pu le constater en demandant son dossier perso... (aujourd'hui, Google et les autres ont remplacé la STASI et tout le monde s'en fout).

(pour avoir un résumé des épisodes précédents, lire ici : 

http://whatamistilldoinghere.hautetfort.com/archive/2009/11/08/0e4e3946833bc3702d78468c55bee7e8.html#more

 

*Brève de Comptoir, de Jean-Marie Gourio

 

mercredi, 23 juillet 2014

Aux moments les plus imprévus nous nous demandons bien sûr qui nous sommes vraiment derrière les couches de peinture dont la culture nous a recouverts. *

Mes vacances ont commencé par un stage de peinture. Trois heures de boulot, de bavardages, d'observation studieuse dans un très beau jardin. Un peu de patience chez Lelin-Merloy pour obtenir une plaque de plexiglas à la bonne taille et au bon prix. Et voici l'oeuvre, à ses différents stades d'avancement, puis finie et à sa place.

 

2014-07-17 13.21.35.jpg

 

2014-07-17 17.19.25.jpg

2014-07-18 08.41.52.jpg

Si Pascale continue à me stimuler, me donner de bonnes idées, je vais finir par faire concurrence à mes étudiants en design !

A présent je vais partir dans le sud, alors que j'ai tout ce qu'il me faut comme soleil ici, allez comprendre ! 

Je vais commencer par Grenoble. Ça fait très longtemps que je n'ai pas fait ce trajet qui était à une époque de ma vie presque une routine. Cela me réjouit.

*Jim Harrison

mardi, 15 juillet 2014

She has read too many books and it has addled her brain. *

Les vacances ont vraiment commencé par ça:

2014-07-13 23.51.37.jpg

Puis il va falloir que je me remette à l'allemand.

Et j'ai pas mal de livres à lire.

Pas besoin de passeport cette année, tout va se passer en France ou en Europe.

* Louisa May Alcott

(Quand je pense que je dévorais ses livres quand j'étais petite !)

samedi, 14 juin 2014

Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. *

Pour l'educnat, ça sent la fin de l'année, mais pour beaucoup d'autres gens aussi. Les rues commencent à se vider, et tant mieux, car les travaux commencent aussi, et cela ne va arranger ni la circulation, ni le stationnement. La fin de l'année pour un enseignant, ça veut dire "ranger, trier". Trier ce qui reste dans le cartable, ranger son bureau, vider son casier, ranger et trier ce qui doit être gardé ou non pour l'année prochaine.

L'école maternelle proche de chez moi s'y est mise aussi. Il était temps. En effet, ce matin, dépassait de leur poubelle..... un sapin de Noël ! 

Cette année le soleil est là pour nous donner du courage. Du courage pour aller surveiller le bac, pour cueillir les cerises, pour corriger les copies de bac (bientôt), pour inviter les amis (qu'on n'a pas vu depuis le nouvel an... ). Ce soir ce sera sur la terrasse, apéro prolongé, pour lequel j'ai inventé une recette de tarte à la carotte. En inventant, j'ai pensé à Hervé, qui créait en cuisine, des chefs-d’œuvres. 

 

2014-06-14 18.00.13 - Copie.jpg

 

 * Robert Sheckley

 

mardi, 29 avril 2014

L'alsace c'est comme des toilettes , toujours occupée *

Vacances pour moi, vacances pour mon blog !

Je suis partie 4 jours en Alsace, séjournant à une centaine de mètres de l'endroit exact où j'allais avec mes parents. La maison était luxueuse, les gens adorables, le petit-déj' une merveille. Et de là nous sommes allées marcher, déambuler dans les villages dont je me souvenais : Kaysersberg, Hunawihr, Rodern, Thannenkirch, Bergheim... Nous avons visité le centre ville de Sélestat (malheureusement la bibliothèque humaniste est fermée pour 6 mois...), celui de Colmar. Mais définitivement c'est la campagne avec ses vignes et ses forêts qui a eu notre préférence. Nous avons profité avec plus ou moins de modération du Gewürztraminer et du pinot gris et/ou noir, de la tarte flambée, de la palette à la moutarde, des lever knepfle, du kugelhopf... 4 jours de break, qui ont fait du bien.  ADMV n'est repartie que pour trois jours et fait un pont pendant lequel je serai là, puisqu'encore en vacances. Pour le suivant, niet ! je bosserai le vendredi. 

J'ai testé un nouvel hébergeur d'albums photos. Vous me direz si vous trouvez la formule sympa. En tout cas c'est bien plus simple à utiliser que Picasa auquel je n'ai jamais rien compris. 

Le programme de cette semaine est beaucoup moins "vert" (Référence au premier album) ! Quoi que le papier peint de mon bureau n'est pas rouge.

 * Tomi Ungerer

dimanche, 20 avril 2014

Celui qui doit être pendu à Pâques trouve le carême bien court.*

Un beau dimanche, alors que les media n'arrêtent pas de nous dire qu'il va faire moche. Pas de chocolat dehors, mais quand même deux petits lapins emballés de papier doré sur ma table de cuisine. Notre dessert est donc prêt !

Enfin en vacances ! Fin de demi-trimestre (oui, le troisième est commencé depuis un moment dans notre lycée) plutôt agréable, puisque nous avons assisté à la pièce traditionnelle en anglais de la section internationale. Un peu de tristesse aussi, car c'est la dernière que nous verrons. (il y en a eu environ 80 depuis que je suis dans ce lycée). Mais la collègue qui les met en scène avec beaucoup d'humour et de génie, prend sa retraite en juin. Je l'envie, mais elle va me manquer (et pas seulement pour ses pièces !)

Demain, avec ADMV, nous partons en Alsace. La marche en forêt, les dégustations de vins locaux, la confiture de baies d'églantier, le kugelhopf, les paysages verts, les villages fleuris, le château du Haut-Koenigsbourg, autant de choses que je connais déjà, mais que je vais retrouver avec grand plaisir, car c'est là que je passais toutes mes vacances de Pâques enfant. J'ai l'impression de me rappeler de toutes les balades par coeur. 

Hier soir un message téléphonique, voix féminine, me disait que mes papiers avaient été trouvés devant une église et qu'on pouvait me les envoyer par la poste ou que je pouvais passer les chercher. J'ai rappelé, choisi la deuxième solution et ai trouvé une dame très sympa, dans un quartier de HLM où je ne vais pas souvent, qui m'a rendu mes papiers et que j'ai remerciée d'un sachet d'oeufs en chocolat que j'avais acheté l'après-midi. Cela ne va pas me faire me convertir, mais cela m'a mis du baume au coeur. 

Moralité : faites gaffe en sortant votre portable de votre sac, il n'y aura pas toujours une meuf sympa et honnête pour vous rendre vos papiers !

 *Proverbe Basque.

jeudi, 27 mars 2014

Au printemps, Au printemps*

Bon, je ne vous parlerai pas de politique, j'ai pas envie de vomir.

Je ne vous parlerai pas boulot, la grande vague des examens commence, et demain j'emporte les boules quiès pour corriger pendant 4 ou 5 heures, des grilles remplies de croix et de mots, et quelques expressions écrites, (juste 70 fois environ le même traitement plat et sans s à la 3ème personne) en compagnie de 40 collègues, enfermés dans une salle moche de chez moche au rectorat.

Je ne vous parlerai pas du soleil, que tout ça m'empêche de déguster.

Mais je vous parlerai de mon vendredi soir, à Ivry, au Forum Léo Ferré, où mon ami Gilbert Laffaille chante, et où je serai en compagnie d'une copine (pas mon ADMV qui sera dans sa famille, oui, on fait pas toujours familles communes). Du coup, je dors à la capitale, enfin, en banlieue, et je rentre chez moi samedi après-midi pour finir mes copies de bac blanc. (Ah, mince, j'avais dit que je ne parlais pas de ça !

Ah, et puis mes travaux de toit, vélux, etc. sont enfin finis ! Devis signé en septembre... Dernier chèque fait hier, on n'en parle plus. Ouf. 

CADEAU :

 

Pour les moins de 40 ans, qu'auraient pu manquer ça ! (y'en a pas beaucoup ici...) C'est la première blague qui a un rapport avec ma note, mais c'est la deuxième que j'adore ! A 17 ans, je faisais ma vedette en disant le sketch par coeur.

* Jacques Brel. 

dimanche, 23 mars 2014

VOTEZ !

C'est une belle journée. Première balade du matin, allez voter !

Le moral est plutôt bon, car les derniers sondages donnaient ma maire sortante gagnante. Ça clouerait le bec à ses opposants, sur la même liste cette fois, alors que la dernière ils se tiraient dans les pattes de la manière la plus basse.

En plus il fait beau, et même si je vais passer les 3/4 de la journée à corriger mes copies dans mon salon, au moins ce sera à la lumière naturelle et éclatante et non à celle de ma lampe de luminothérapie.

Et hier, c'était la journées portes ouvertes de mon lycée et j'ai encore vu des merveilles. Et des anciens élèves m'ont redonné un peu de foi en ce que je fais pour gagner ma croûte. L'un d'entre eux (que j'ai eu 5 ans, 3 pour le bac et 2 pour le BTS) est maintenant architecte et part à New York, embauché dans une grosse boîte qui construit des tours.... à Paris ! 5 ans d'anglais avec moi et il est quand même bilingue.

 

DSC05865 - Copie.JPG

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,lycée,jpo,bons moments

 

DSC05945 - Copie.JPG

DSC05936 - Copie.JPG 

samedi, 15 mars 2014

Il importe en peinture, que le portrait ressemble au modèle, mais non pas le modèle au portrait. *

La peinture, c'est un peu comme le yoga. Pascale est d'accord avec moi, là-dessus. Cet après-midi, j'ai à nouveau fait de la peinture, avec une amie, jeune, qui a besoin qu'on s'occupe d'elle en ce moment, qui a grand besoin de penser à autre chose qu'à ses problèmes et de rechercher ses forces intérieures. Alors, je lui ai proposé deux heures et demie de peinture. Au programme : le portrait. On pose chacune pour l'autre. Après deux poses, comme elle avait plus besoin que moi de peindre, j'ai posé et elle a peint. Ce qui explique que son portrait est plus avancé que le mien. 

 

20140315_183443.jpg

20140315_200922.jpg

 

A gauche, c'est moi, à droite c'est elle. Le visage sera fait lors d'une prochaine séance. 

 

 

 

 

 

 

 

 Çà lui a fait du bien. Elle s'est remise à chanter. Et on a ri. Si vous êtes un peu déprimé, prenez une feuille épaisse, de la peinture acrylique, jouez avec les couleurs, les épaisseurs, laissez-vous aller, et vous direz, comme mon amie "J'en reviens pas que c'est moi qui ai fait ça !"

* Jean-Paul Toulet

 

samedi, 08 mars 2014

Y'en a pas souvent, mais elles sont belles et bonnes !

Voilà, c'est fini. 

Ne vous inquiétez pas pour moi, je ne parle que des vacances. Mais cette chanson a un lien avec le livre que je suis en train de lire, Heartbreak Hotel de Deborah Moggach. Un ancien acteur de 70 ans qui hérite d'un B&B qu'il transforme en hôtel pour gens qui viennent de rompre. Ça donne des portraits et des rencontres de personnages multiples dans une ambiance parfois grave, parfois drôle, voire très drôle, et c'est assez léger pour faire un roman de vacances idéal. 

Vous avez dit "2 semaines de vacances" ? Ça a passé tellement vite que j'ai du mal à vous croire. 

Le premier weekend, j'ai donc été dorlotée et remise en forme au spa. Ensuite, j'ai fait quelques trucs chiants mais nécessaires que je repoussais régulièrement depuis le début du trimestre. Puis, j'ai passé quelques heures (enfin, je dis quelques pour pas dire une multitude) à trier mes photos sur mon ordinateur, en renommant tous mes fichiers, et aussi à trier (oui, pendant les vacances, je me transforme en trieuse.) mes bijoux. En général, ils sont dans plein de boîtes, coffrets en tous genres et de toutes tailles, et je ne me rappelle jamais où j'ai mis telles boucles d'oreilles ou tel pendentif. A présent ils sont dans trois boîtes en plastique, dont les compartiments sont sûrement destinés à recevoir des punaises, clous et autres objets utilitaires de petite taille. Avec les couvercles transparents, je vois tout de suite le bijou que je cherche. Et pendant les vacances, ce sera plus rapidement caché, au cas où on serait cambriolées.

Pendant le deuxième weekend, j'ai glandouillé avec mon ADMV, on a regardé des films intellectuels (Le Grand Restaurant avec Louis de Funès) ; on est allé voir un spectacle absolument nullissime, dont je ne dirai pas plus ici de peur de perdre le bénéfice de mes vacances ; on est allées au marché ; bref, on a passé un bon weekend.

Lundi je jouais les guides touristiques avec un ami allemand qui venait à Paris avec 7 collègues de sa piscine pour 8 heures ! On a crapahuté de Montmartre à l'Arc de Triomphe, puis à la Tour Eiffel, en repassant par le Quartier Latin, Notre-Dame, le Centre Pompidou, les statues de Nicki de Saint-Phalle, et le Marais. Tout le monde était content, un peu trempé et fatigué, mais content.

 

DSC05736 - Copie.JPG

DSC05742 - Copie.JPG

 

Puis, ce fut le Hohe Punkt !!! Je suis allée chez Pascale et Mouche. Et croyez moi, ça a été un séjour de rêve. D'abord, le printemps a commencé à montre le bout de son nez. Et puis Mouche a revêtu sa toque invisible de chef 5 étoiles et m'a servi des plats divins tout au long des deux jours et demi.

 

20140303_214543 - Copie.jpg

 

 

Et avec Pascale, pas de blog, mais une après-midi peinture géniale qui a produit l'oeuvre ci-dessous que vous avez l'immense honneur de découvrir en exclusivité (ou presque. Car si ça tombe, elle va en parler chez elle.) 

 

20140305_155642 - Copie.jpg

DSC05791 - Copie.JPG

 

Puis je suis rentrée chez moi. J'ai essayé de travailler. J'ai un peu réussi, mais il me reste encore beaucoup à faire, et c'est très dur avec ce temps magnifique. Mais j'ai quand même fait des moyennes, rempli les bulletins sur l'ordi et commencé un paquet de copies que je finirai demain matin. Lundi, je devrais être opérationnelle et, comme d'habitude, je vais galérer à corriger mes 50 copies de bac blanc en même temps que le reste du boulot au lieu d'avoir profité de mes vacances pour les faire... Enfin, à vrai dire, "profiter de ses vacances" c'est antinomique avec "corriger les copies de bac blanc". Donc, tout va bien. Et comme je dis toujours, c'est pô grave !

Et comme c'est encore un peu les vacances, je vous propose un "cékoidon" !

Vous avez droit à une proposition, et à une question en oui ou non pour faire votre proposition suivante.

 

20140305_221640 - Copie.jpg

 

mardi, 25 février 2014

Je pourrais faire un bon végétarien si l’on décrétait un jour que le bacon est un légume. *

En ce moment les légumes m'inspirent. Est-ce parce que je me suis mise à acheter régulièrement un demi-panier de légumes à une association de producteurs bio ? Ou bien parce que j'ai signé la pétition soutenant ce viticulteur bourguignon poursuivi pour ne pas avoir voulu traiter ses vignes !!! 

Plus je mange les légumes, plus je les aime. 

Je leur rends hommage.

2014-02-21 16.55.03 - Copie.jpg

2014-02-21 16.55.15 - Copie.jpg

Puis je les cuisine.

Vive la vie, blog de femme, femmes, femme, légumes, cuisine, art, peinture

Et enfin, je les mange !

 *Lawrence Block

samedi, 25 janvier 2014

Vienne vienne la semaine, Lundi mardi jeudi, Car la rue est toujours pleine De lumière et de bruit ! *

Si je me mets à publier une fois par semaine, il va falloir que je fasse un compte-rendu hebdomadaire, et donc que je fasse travailler ma mémoire. Le weekend dernier, on a encore fêté noël, (ben quoi ? Faut prendre son temps !), et entre autres, j'ai eu un cahier pour savoir si j'aurais été bonne en français en 1870, et là, c'est pas gagné !

J'avais encore fait fort en cuisine, ce qui chez moi, veut dire fort en salon et en salle à manger aussi, vu qu'il n'y a pas de murs entre ces pièces. Mon dip épinards/saumon a eu du succès avec le champagne. Et mon dos de cabillaud laqué aussi. Mais le pied, ça a été mon crumble aux pommes et à la rhubarbe, un délice beurré et sucré, génial ! Pourtant c'était pas lourd, vu que c'est sans farine, mais avec des feuilles de bricks en lanières chiffonnées sur le dessus.

2014-01-19 16.02.27.jpg

Mercredi, c'était sortie cinéma au lycée. 400 élèves au ciné du coin, pour voir Mandela, un long chemin vers la liberté. Super organisation, tout le cinéma pour nous, et un film qui les a tous scotchés, du calme, des larmes, un super film, j'ai trouvé. C'est une grosse production, mais pas américaine, ça fait la différence. Hier, j'ai donné un quiz sur le film à mes terminales. J'avais pris des notes dans le noir sur mes genoux pendant tout le film. Ils ont adoré le quiz aussi, s'étonnant eux-mêmes de tout ce qu'ils avaient retenu. Mandela et l'apartheid, c'est un thème idéal pour nos quatre notions au programmes : Mythes et Héros / Espaces et échanges (le boycott international, les mouvements forcés de population), Lieux et Formes de Pouvoirs (un bel exemple de dictature), Notion de progrès (passage de l'obscurantisme vers la tolérance).

En dehors de tout ça, j'ai dû faire changer un phare, réinitialiser mes clés de voiture, boire le café avec la famille, aller à mon cours de dessin avec pour une fois un moral très supérieur à la moyenne à la fin de mon mardi. Hier ADMV est arrivée avec une demi-heure de retard. La SNCF ne nous déçoit pas. Et ce weekend on a (en plus de mes copies !) un beau film à voir : Melancholia. et un autre, Le Grand Restaurant, deux antithèses géniales du cinéma à ce qu'on m'a dit !

Elle est pas belle ma semaine ?

* Charles Trénet

vendredi, 17 janvier 2014

Avec un visage aussi commun que le mien, on ne passe pas inaperçu. Deux yeux, un nez, une bouche, ça rappelle forcément toujours quelqu'un à quelqu'un. *

Cette année encore je me suis inscrite à mon cours de peinture. Mais le jour et l'heure ne sont pas idéaux. Bref, parfois je manque des cours, où je n'arrive pas à y oublier mon boulot. Mais mardi dernier, lors d'une séance de croquis préparatoire à un nouveau projet, j'en ai fait dont je suis assez contente. Nous avons dessiné dans une quasi-obscurité et la prochaine fois, ce sera idem, mais à la peinture. Cette fois je n'oublierai pas ma bougie pour m'éclairer un peu plus.

numérisation0002.jpg

* Joël Egloff

mercredi, 15 janvier 2014

Non seulement Dieu n'existe pas, mais essayez d'avoir un plombier pendant le week-end! *

Une semaine, très occupée soit, mais une semaine quand même ! Sans note, je veux dire. Au milieu, il y a eu un super weekend. Avec une terrine au foie gras et au pain d'épices et des joues de porc dont je vous parle même pas, y'a risque d'émeute tellement c'était bon !

Et puis j'ai vu mes potes Pascale et Mouche, qu'on s'était pas vus depuis le mois de mai. Si, si, Pascale, j'ai vérifié, mes photos datent du 20 mai. 

On a joué à des tas de jeux, et j'ai souvent gagné. Le truc, c'est que je ne peux pas vous parler trop du jeu parce que je ne connais pas son nom, en bref, au début on a droit à autant de mots qu'on veut pour faire deviner un mot . En seconde étape, seulement un mot, et à la fin, on mime ! Et c'est là surtout que c'est drôle. 

Depuis notre retour on a Jean-loup Chiflet dans nos toilettes et j'envoie des gifs que j'ai faits avec mon nouveau téléphone, mais c'est pas facile à envoyer ces trucs, et il ne faut surtout pas les compresser, sinon ils arrivent statiques, et un gif qui bouge pas, comme m'a dit Hervé, ben, c'est une photo !

Une belle photo de ma copine Pascale, en mode super-beauté !

2014-01-11 13.41.11.jpg

*Woody Allen

mercredi, 08 janvier 2014

J'aime le cinéma, mais pas tout.

J'ai rentabilisé mon pass comme j'ai pu. 5 films. C'est tout ce que j'ai pu voir. Peut-être un sixième demain...

Pas le Premier Soir. Eh bien, pas le deuxième et les suivants non plus ! Ca aurait pu être drôle, bien que le sujet ne brille pas par son originalité. Des filles trentenaires qui ont du mal avec leurs mecs. Mais, malgré les efforts des acteurs, au mieux quelques sourires (dans le noir, j'ai pas pu vérifier), mais de rires dans la salle, aucun.

Le Manoir Magique. J'adore le cinéma d'animation. Peut-être pas un chef-d'oeuvre, mais sympa quand même. Du suspense, de l'humour, des sentiments, un peu de frayeur, tous les ingrédients sont là et dans la salle, les marmots sont sages comme des images et rigolent.

Le Casse-Tête Chinois. Un peu comme des retrouvailles avec des potes, un surtout, Klapich. C'est pas son meilleur, mais peut-être la quarantaine n'est-elle pas la période la meilleure de sa vie ? En tout cas, j'ai vue New York USA, et rien que pour ça, j'ai aimé. Tautou reste Tautou, mais heureusement, de France reste de France. Qu'elle est belle !

La Vie Rêvée de Walter Mitty (The Secret Life of Walter Mitty). Là, je dis : vaut le détour ! Un acteur qui me plait décidément beaucoup. Une mise en scène (de l'acteur en question) intelligente et en finesse. Des images magnifiques. Et à part une musique un peu énorme qui nous rappelle que c'est un film américain, vraiment, que du bonheur ! En VO, en plus. Vraiment, là, je dis Merci Gaumont ! (c'est eux qui m'ont offert le pass quand même) Ah, et puis on revoit New York aussi.

Enfin, La Reine des Neiges. Vais-je en parler ? La bande annonce ne montre que quelques gags qui nous font croire qu'on va oublier le graphisme rappelant affreusement les mangas : gros yeux chez tous les personnages. Mais dès les premières images, on réalise que 80 % du film est chanté ! Je n'ai pas d'autre mot, à cette heure avancée de la nuit, mais chanté, ça ne correspond pas vraiment. Beuglé, sur une musique de merde. Il parait que les américains adorent. J'écouterai la BO originale par curiosité, mais vraiment, moi, je l'ai trouvé ultra-nul ce film. Et je pèse mes mots.

Demain, si j'ai le temps dans mon mercredi surbooké, j'irai voir le film sur YSL. Je ne suis pas fan des biopics, mais là au moins, c'est un personnage que je connais assez peu pour avoir besoin d'un biopic. Pas comme pour Coluche ou Gainsbourg, ou aucun acteur n'aurait pu me faire oublier "les vrais".

Voilà, c'était ma rubrique "critique ciné". Et vous qu'avez vous vu récemment ?

mercredi, 25 décembre 2013

I wish you a merry christmas !

Une soirée de noël sympa, où j'ai innové dans les merdouilles à apéro. Ambiance sympa. Un résumé ?

2013-12-25 02.21.49.jpg

Fruit de la passion !

lundi, 25 novembre 2013

Le moins que l'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas. *

En cette période de marathon des dernières copies du trimestre et des bulletins à corriger, je n'ai pas grand chose à vous raconter, à part la superbe bronchite que je me suis chopée au lycée, vu que l'intendance fait un embargo sur le chauffage. A mon avis, ils coupent le chauffage à 14 h, et les deux heures de devoir mardi de 15 h à 17 h ont eu raison de moi.

Bref, je tousse, ça empêche ADMV de dormir, mais ça ne m'empêche pas de corriger mes copies, ce qui a été mon occupation 5 heures ce weekend et 3 h 30 aujourd'hui ! Pour ne pas y prendre goût et me changer les idées, ainsi que les vôtres, je vous offre une vidéo qu'ADMV m'a fait découvrir et qui m'a enchantée. Enfin, de la poésie, dans ce monde où même la page "insolite" de Yahoo news ne m'a pas donné la moindre truc drôle à vous raconter.  

 

Il y a aussi cette magnifique vidéo que j'ai pu intégrer grâce à Pascale. Si, si, elle peut être gentille des fois !


Après une journée de boulot, ça me calme.

* Salvador Dali

Qui n'aurait donc pas considéré Théo Jansen comme un sculpteur...

jeudi, 10 octobre 2013

Just for fun

DEVINETTES :

Trois mots-indices pour chaque question.

Qu'ai-je fait hier ?

épuisée - rouge- faible

Que ferai-je demain ?

Vaduz - sandwich - groupe

Que vais-je faire samedi ?

carton - djeuns - baguettes

La dernière n'est pas de moi, mais si vous avez des nains pas loin vous pouvez toujours leur raconter :

lundi, 23 septembre 2013

Automne ou les couleurs du temps

Chez certains, le lundi c'est raviolis. Chez d'autres, c'est un jeu pour gagner des places de cinéma. Chez moi, on ne gagnera rien aujourd'hui et il n'y aura pas de sauce tomate (du moins virtuellement, car dans ma cuisine les tomates du voisins continuent d'affluer !), mais je vous offre un test qui vous en fera voir de toutes les couleurs.

Cliquez sur l'image, et pour chaque ligne replacez les petits carreaux pour aller d'une teinte à une autre. Les carreaux des extrémités sont les seuls à ne pas pouvoir être bougés

Ensuite cliquez sur enregistrez mon score. Plus votre score est bas, plus votre vue est bonne. Vous pourrez aussi inscrire votre âge et votre sexe et voir le meilleur score atteint par les gens comme vous.

 

samedi, 31 août 2013

Galimatias de rentrée *

Ca y est !!! dans trois jours les mômes rebossent retournent à l'école ! D'autres vont donc être soulagés, mais moi, je vais les retrouver, vos gosses qui ont passé un mois et demi (deux s'ils n'avaient pas d'examens) à glander, désobéir, sortir tous les jours (ma coiffeuse vient de me le raconter !), manger n'importe quoi et surtout des merdes qui rendent hyperactif et surtout ne rien réviser. Je ne peux pas leur en vouloir, je n'ai pas fait grand chose non plus. J'ai quand même fait les grandes lignes de ma progression en seconde. Mieux que les autres années, donc. Mais j'ai dû, au lieu de préparer mes cahiers, me plonger dans des docs audio pour prévoir pour le bac, etc, m'occuper d'ADMV. Des soucis récents ont provoqué chez elle un lumbago que vous pouvez même pas imaginer. Du coup, je marche, je me penche, je conduis et je bouge, pour deux. Mais c'est plus important que le bahut et ça me donne une belle excuse lundi pour dire aux collègues, lors de la première concertation, "ah non, moi j'ai rien préparé, j'ai pas eu le temps". Je sais qu'on commence la journée de prérentrée par un café qu'à midi il y a un apéro-brunch. Le reste, je ne m'en souviens plus. Çà devait être sans importance ! Mon super-gentil voisin m'a apporté une nouvelle fournée de tomates, du coup ce soir on va manger du gaspacho. Vous voyez, malgré le ciel gris qui s’incruste aujourd'hui par chez nous, j'ai le moral. Faut dire qu'hier j'ai reçu un cadeau surprise, un beau livre au titre absolument adapté à ma vie du moment : Canada ! (Thank you Pascale !) Bon repos à toi, ma lectrice et commentatrice fidèle, et bonne reprise aux autres !


 

tomates.gif

 

*http://fr.wiktionary.org/wiki/galimatias

lundi, 26 août 2013

Portraits divers en été

Chez nos cousins québécois les chevaux sont à l'honneur, surtout dans l'art. Est-ce que ceux-là vous parlent ?

DSC04462.JPG

DSC04911.JPG

DSC04916.JPG

DSC04950.JPG

Le Québec est fier d'encourager l'immigration. Et ça marche ! A chaque fois qu'une maison est à louer ou à vendre un panneau est en évidence avec la photo de l'agent immobilier, censée nous donner confiance. (Ca ça marcherait moins à mon avis...). Ce qui m'a frappée, c'est qu'ils ressemblaient tous à des gens qui pourraient être les enfants de personnages plus ou moins médiatiques en France. Pour exemple, le fils présumé de Didier Bourdon.

DSC05445.JPG


Mais nous avons également vu les potentiels rejetons de Beccaro et Chantal Lauby ! 

samedi, 17 août 2013

Québec, une ville vraiment francophone !

Québec. La capitale, mais ville moins grande que Montréal. On a la chance d'avoir un appartement dans le centre, entre la rue Jacques Cartier et la rue Saint Jean, pour ceux qui connaissent, et c'est super. La vieille ville est un peu encombrée de touristes, mais "chez nous", c'est ambiance intello-bobo, multitude de librairies d'occase et neufs, restau exotiques, bars avec wifi, et on a même trouvé un lavomatic, où on peut enfin laver not' linge. On va donc être proprettes pour nos derniers jours de traînerie. Cet après-midi on ira visiter le musée des beaux-arts et ce soir, on m'a promis un feu d'artifices.

Hier soir, j'ai goûté pour la première fois à la cuisine afghane. Une vraie merveille.

mercredi, 14 août 2013

Le moustique pique et la miss tique

Nous sommes à Cap-Chat, à l'entrée de la Gaspésie. On nous avait promis des lynx(s?), des orignaux, on a vu des grenouilles et des chenilles, mais en tout cas, pas de chat. Nous sommes dans un village "grande nature". On peut marcher, respirer, voir les montagnes quand il ne pleut pas, ce qui est le cas ce matin. Cet endroit est situé à la lisière d'une réserve faunique, non, nous n'y entendons pas de musique particulière, si ce n'est nos éternuements et le bruit d'un essaim d'abeilles qui devaient butiner quelque part hier pendant notre balade.

Mais l'animal qui n'est dans aucun document publicitaire et que l'on peut rencontrer et admirer phoniquement et corporellement, sans difficulté, c'est le moustique ! En trois jours j'en suis à 13 piqûres, dont trois sur le visage, et je n'ose imaginer ce que serait la situation si nous n'avions pas apporté divers sprays (naturel et nocif), bracelets répulsifs (ils ne sont répulsifs qu'à la vue pour ce que j'ai à en dire), vendus en France en pharmacie, ou chez Nature et Découvertes. La découverte, ce fut mon visage au lendemain de l'île. Rien que 10 piqûres concentrées sur cette peau d'ange ! Esthétiquement, si vous aimez les pommettes carrées, je suis votre idéal féminin ! En effet, si le moustique québéquois fait mal quand il vous agresse, les boutons ne démangent pas trop, mais en dessous cela gonfle d'une manière encore inédite pour moi.

 

 

dimanche, 11 août 2013

AVIS A MES BLOGUEURS FIDELES

JE SUIS A TROIS-PISTOLES. JE PARS LOIN DE TOUTE CIVILISATION POUR QQ TEMPS. IL N'Y AURA PAS DE PUBLICATION OU COMMENTAIRES D'ICI MARDI SOIR, VERS 18 HEURES. POUR VOUS CE SERA MARDI A MINUIT !

C'EST BEAU MAIS PAR CERTAINS POINTS UN PEU DECEVANT. J'ESSAIERAI DE VOUS EXPLIQUER. MAIS NOUS AVONS ENCORE LA GASPESIE ET QUEBEC A DECOUVRIR ET J'ESPERE QUE LA, CA ATTEINDRA NOS ESPERANCES.

DSC05113.JPG

L'ILE AUX BASQUES OU NOUS NOUS RENDONS TOUT A L'HEURE...

samedi, 10 août 2013

La vie des bêtes

Nous ne voyons pas que des humains, il y a aussi des animaux sur notre chemin. Au jardin botanique de Montréal d'abord, pas étonnant qu'ils nous appellent "les cousins". J'y ai retrouvé ma famille, végétalisée.

DSC04911 - Copie.JPG

Une autre fois c'est dans mon assiette qu'un homard s'est égaré, lui, je ne l'ai pas épargné !

DSC04873 - Copie.JPG

Encore une fois au jardin botanique, un écureuil aurait volontiers partagé nos biscuits, mais c'était interdit !

DSC04947 - Copie.JPG

Et enfin, aujourd'hui, le brouillard nous a empêché de voir la côte et les paysages, tant pis Pascale, mais j'ai pu photographier quelques dos de baleines !

DSC05065 - Copie.JPG