Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 mars 2014

Au printemps, Au printemps*

Bon, je ne vous parlerai pas de politique, j'ai pas envie de vomir.

Je ne vous parlerai pas boulot, la grande vague des examens commence, et demain j'emporte les boules quiès pour corriger pendant 4 ou 5 heures, des grilles remplies de croix et de mots, et quelques expressions écrites, (juste 70 fois environ le même traitement plat et sans s à la 3ème personne) en compagnie de 40 collègues, enfermés dans une salle moche de chez moche au rectorat.

Je ne vous parlerai pas du soleil, que tout ça m'empêche de déguster.

Mais je vous parlerai de mon vendredi soir, à Ivry, au Forum Léo Ferré, où mon ami Gilbert Laffaille chante, et où je serai en compagnie d'une copine (pas mon ADMV qui sera dans sa famille, oui, on fait pas toujours familles communes). Du coup, je dors à la capitale, enfin, en banlieue, et je rentre chez moi samedi après-midi pour finir mes copies de bac blanc. (Ah, mince, j'avais dit que je ne parlais pas de ça !

Ah, et puis mes travaux de toit, vélux, etc. sont enfin finis ! Devis signé en septembre... Dernier chèque fait hier, on n'en parle plus. Ouf. 

CADEAU :

 

Pour les moins de 40 ans, qu'auraient pu manquer ça ! (y'en a pas beaucoup ici...) C'est la première blague qui a un rapport avec ma note, mais c'est la deuxième que j'adore ! A 17 ans, je faisais ma vedette en disant le sketch par coeur.

* Jacques Brel. 

samedi, 15 mars 2014

Il importe en peinture, que le portrait ressemble au modèle, mais non pas le modèle au portrait. *

La peinture, c'est un peu comme le yoga. Pascale est d'accord avec moi, là-dessus. Cet après-midi, j'ai à nouveau fait de la peinture, avec une amie, jeune, qui a besoin qu'on s'occupe d'elle en ce moment, qui a grand besoin de penser à autre chose qu'à ses problèmes et de rechercher ses forces intérieures. Alors, je lui ai proposé deux heures et demie de peinture. Au programme : le portrait. On pose chacune pour l'autre. Après deux poses, comme elle avait plus besoin que moi de peindre, j'ai posé et elle a peint. Ce qui explique que son portrait est plus avancé que le mien. 

 

20140315_183443.jpg

20140315_200922.jpg

 

A gauche, c'est moi, à droite c'est elle. Le visage sera fait lors d'une prochaine séance. 

 

 

 

 

 

 

 

 Çà lui a fait du bien. Elle s'est remise à chanter. Et on a ri. Si vous êtes un peu déprimé, prenez une feuille épaisse, de la peinture acrylique, jouez avec les couleurs, les épaisseurs, laissez-vous aller, et vous direz, comme mon amie "J'en reviens pas que c'est moi qui ai fait ça !"

* Jean-Paul Toulet

 

samedi, 08 mars 2014

Y'en a pas souvent, mais elles sont belles et bonnes !

Voilà, c'est fini. 

Ne vous inquiétez pas pour moi, je ne parle que des vacances. Mais cette chanson a un lien avec le livre que je suis en train de lire, Heartbreak Hotel de Deborah Moggach. Un ancien acteur de 70 ans qui hérite d'un B&B qu'il transforme en hôtel pour gens qui viennent de rompre. Ça donne des portraits et des rencontres de personnages multiples dans une ambiance parfois grave, parfois drôle, voire très drôle, et c'est assez léger pour faire un roman de vacances idéal. 

Vous avez dit "2 semaines de vacances" ? Ça a passé tellement vite que j'ai du mal à vous croire. 

Le premier weekend, j'ai donc été dorlotée et remise en forme au spa. Ensuite, j'ai fait quelques trucs chiants mais nécessaires que je repoussais régulièrement depuis le début du trimestre. Puis, j'ai passé quelques heures (enfin, je dis quelques pour pas dire une multitude) à trier mes photos sur mon ordinateur, en renommant tous mes fichiers, et aussi à trier (oui, pendant les vacances, je me transforme en trieuse.) mes bijoux. En général, ils sont dans plein de boîtes, coffrets en tous genres et de toutes tailles, et je ne me rappelle jamais où j'ai mis telles boucles d'oreilles ou tel pendentif. A présent ils sont dans trois boîtes en plastique, dont les compartiments sont sûrement destinés à recevoir des punaises, clous et autres objets utilitaires de petite taille. Avec les couvercles transparents, je vois tout de suite le bijou que je cherche. Et pendant les vacances, ce sera plus rapidement caché, au cas où on serait cambriolées.

Pendant le deuxième weekend, j'ai glandouillé avec mon ADMV, on a regardé des films intellectuels (Le Grand Restaurant avec Louis de Funès) ; on est allé voir un spectacle absolument nullissime, dont je ne dirai pas plus ici de peur de perdre le bénéfice de mes vacances ; on est allées au marché ; bref, on a passé un bon weekend.

Lundi je jouais les guides touristiques avec un ami allemand qui venait à Paris avec 7 collègues de sa piscine pour 8 heures ! On a crapahuté de Montmartre à l'Arc de Triomphe, puis à la Tour Eiffel, en repassant par le Quartier Latin, Notre-Dame, le Centre Pompidou, les statues de Nicki de Saint-Phalle, et le Marais. Tout le monde était content, un peu trempé et fatigué, mais content.

 

DSC05736 - Copie.JPG

DSC05742 - Copie.JPG

 

Puis, ce fut le Hohe Punkt !!! Je suis allée chez Pascale et Mouche. Et croyez moi, ça a été un séjour de rêve. D'abord, le printemps a commencé à montre le bout de son nez. Et puis Mouche a revêtu sa toque invisible de chef 5 étoiles et m'a servi des plats divins tout au long des deux jours et demi.

 

20140303_214543 - Copie.jpg

 

 

Et avec Pascale, pas de blog, mais une après-midi peinture géniale qui a produit l'oeuvre ci-dessous que vous avez l'immense honneur de découvrir en exclusivité (ou presque. Car si ça tombe, elle va en parler chez elle.) 

 

20140305_155642 - Copie.jpg

DSC05791 - Copie.JPG

 

Puis je suis rentrée chez moi. J'ai essayé de travailler. J'ai un peu réussi, mais il me reste encore beaucoup à faire, et c'est très dur avec ce temps magnifique. Mais j'ai quand même fait des moyennes, rempli les bulletins sur l'ordi et commencé un paquet de copies que je finirai demain matin. Lundi, je devrais être opérationnelle et, comme d'habitude, je vais galérer à corriger mes 50 copies de bac blanc en même temps que le reste du boulot au lieu d'avoir profité de mes vacances pour les faire... Enfin, à vrai dire, "profiter de ses vacances" c'est antinomique avec "corriger les copies de bac blanc". Donc, tout va bien. Et comme je dis toujours, c'est pô grave !

Et comme c'est encore un peu les vacances, je vous propose un "cékoidon" !

Vous avez droit à une proposition, et à une question en oui ou non pour faire votre proposition suivante.

 

20140305_221640 - Copie.jpg

 

vendredi, 17 janvier 2014

Avec un visage aussi commun que le mien, on ne passe pas inaperçu. Deux yeux, un nez, une bouche, ça rappelle forcément toujours quelqu'un à quelqu'un. *

Cette année encore je me suis inscrite à mon cours de peinture. Mais le jour et l'heure ne sont pas idéaux. Bref, parfois je manque des cours, où je n'arrive pas à y oublier mon boulot. Mais mardi dernier, lors d'une séance de croquis préparatoire à un nouveau projet, j'en ai fait dont je suis assez contente. Nous avons dessiné dans une quasi-obscurité et la prochaine fois, ce sera idem, mais à la peinture. Cette fois je n'oublierai pas ma bougie pour m'éclairer un peu plus.

numérisation0002.jpg

* Joël Egloff

mercredi, 15 janvier 2014

Non seulement Dieu n'existe pas, mais essayez d'avoir un plombier pendant le week-end! *

Une semaine, très occupée soit, mais une semaine quand même ! Sans note, je veux dire. Au milieu, il y a eu un super weekend. Avec une terrine au foie gras et au pain d'épices et des joues de porc dont je vous parle même pas, y'a risque d'émeute tellement c'était bon !

Et puis j'ai vu mes potes Pascale et Mouche, qu'on s'était pas vus depuis le mois de mai. Si, si, Pascale, j'ai vérifié, mes photos datent du 20 mai. 

On a joué à des tas de jeux, et j'ai souvent gagné. Le truc, c'est que je ne peux pas vous parler trop du jeu parce que je ne connais pas son nom, en bref, au début on a droit à autant de mots qu'on veut pour faire deviner un mot . En seconde étape, seulement un mot, et à la fin, on mime ! Et c'est là surtout que c'est drôle. 

Depuis notre retour on a Jean-loup Chiflet dans nos toilettes et j'envoie des gifs que j'ai faits avec mon nouveau téléphone, mais c'est pas facile à envoyer ces trucs, et il ne faut surtout pas les compresser, sinon ils arrivent statiques, et un gif qui bouge pas, comme m'a dit Hervé, ben, c'est une photo !

Une belle photo de ma copine Pascale, en mode super-beauté !

2014-01-11 13.41.11.jpg

*Woody Allen

mercredi, 08 janvier 2014

J'aime le cinéma, mais pas tout.

J'ai rentabilisé mon pass comme j'ai pu. 5 films. C'est tout ce que j'ai pu voir. Peut-être un sixième demain...

Pas le Premier Soir. Eh bien, pas le deuxième et les suivants non plus ! Ca aurait pu être drôle, bien que le sujet ne brille pas par son originalité. Des filles trentenaires qui ont du mal avec leurs mecs. Mais, malgré les efforts des acteurs, au mieux quelques sourires (dans le noir, j'ai pas pu vérifier), mais de rires dans la salle, aucun.

Le Manoir Magique. J'adore le cinéma d'animation. Peut-être pas un chef-d'oeuvre, mais sympa quand même. Du suspense, de l'humour, des sentiments, un peu de frayeur, tous les ingrédients sont là et dans la salle, les marmots sont sages comme des images et rigolent.

Le Casse-Tête Chinois. Un peu comme des retrouvailles avec des potes, un surtout, Klapich. C'est pas son meilleur, mais peut-être la quarantaine n'est-elle pas la période la meilleure de sa vie ? En tout cas, j'ai vue New York USA, et rien que pour ça, j'ai aimé. Tautou reste Tautou, mais heureusement, de France reste de France. Qu'elle est belle !

La Vie Rêvée de Walter Mitty (The Secret Life of Walter Mitty). Là, je dis : vaut le détour ! Un acteur qui me plait décidément beaucoup. Une mise en scène (de l'acteur en question) intelligente et en finesse. Des images magnifiques. Et à part une musique un peu énorme qui nous rappelle que c'est un film américain, vraiment, que du bonheur ! En VO, en plus. Vraiment, là, je dis Merci Gaumont ! (c'est eux qui m'ont offert le pass quand même) Ah, et puis on revoit New York aussi.

Enfin, La Reine des Neiges. Vais-je en parler ? La bande annonce ne montre que quelques gags qui nous font croire qu'on va oublier le graphisme rappelant affreusement les mangas : gros yeux chez tous les personnages. Mais dès les premières images, on réalise que 80 % du film est chanté ! Je n'ai pas d'autre mot, à cette heure avancée de la nuit, mais chanté, ça ne correspond pas vraiment. Beuglé, sur une musique de merde. Il parait que les américains adorent. J'écouterai la BO originale par curiosité, mais vraiment, moi, je l'ai trouvé ultra-nul ce film. Et je pèse mes mots.

Demain, si j'ai le temps dans mon mercredi surbooké, j'irai voir le film sur YSL. Je ne suis pas fan des biopics, mais là au moins, c'est un personnage que je connais assez peu pour avoir besoin d'un biopic. Pas comme pour Coluche ou Gainsbourg, ou aucun acteur n'aurait pu me faire oublier "les vrais".

Voilà, c'était ma rubrique "critique ciné". Et vous qu'avez vous vu récemment ?

lundi, 28 octobre 2013

Embarquement presque immédiat

Mercredi je pars pour 4 jours. Je suis un peu inquiète quant à la météo, mais pas trop, car je trouverai toujours bien un endroit où boire un bon thé, déguster un scone ou un sticky toffee pudding...

Mais j'espère bien me balader un peu et photographier pour vous la capitale anglaise une fois de plus. 

Si vous vous ennuyez, cliquez sur la photo ci-dessous et vous me verrez peut-être passer sur ce célèbre passage pour piétons !

Why-Not-Visit-London-Bus-e1347496815291.jpeg

Ca n'a rien à voir, mais vous êtes peut-être comme moi à toujours vouloir apprendre des mots nouveaux. Hier, j'ai appris qu'on pouvait se faire "désymlocker" !!! On n'arrête pas le progrès... 

jeudi, 10 octobre 2013

Just for fun

DEVINETTES :

Trois mots-indices pour chaque question.

Qu'ai-je fait hier ?

épuisée - rouge- faible

Que ferai-je demain ?

Vaduz - sandwich - groupe

Que vais-je faire samedi ?

carton - djeuns - baguettes

La dernière n'est pas de moi, mais si vous avez des nains pas loin vous pouvez toujours leur raconter :

lundi, 26 août 2013

Portraits divers en été

Chez nos cousins québécois les chevaux sont à l'honneur, surtout dans l'art. Est-ce que ceux-là vous parlent ?

DSC04462.JPG

DSC04911.JPG

DSC04916.JPG

DSC04950.JPG

Le Québec est fier d'encourager l'immigration. Et ça marche ! A chaque fois qu'une maison est à louer ou à vendre un panneau est en évidence avec la photo de l'agent immobilier, censée nous donner confiance. (Ca ça marcherait moins à mon avis...). Ce qui m'a frappée, c'est qu'ils ressemblaient tous à des gens qui pourraient être les enfants de personnages plus ou moins médiatiques en France. Pour exemple, le fils présumé de Didier Bourdon.

DSC05445.JPG


Mais nous avons également vu les potentiels rejetons de Beccaro et Chantal Lauby ! 

dimanche, 11 août 2013

AVIS A MES BLOGUEURS FIDELES

JE SUIS A TROIS-PISTOLES. JE PARS LOIN DE TOUTE CIVILISATION POUR QQ TEMPS. IL N'Y AURA PAS DE PUBLICATION OU COMMENTAIRES D'ICI MARDI SOIR, VERS 18 HEURES. POUR VOUS CE SERA MARDI A MINUIT !

C'EST BEAU MAIS PAR CERTAINS POINTS UN PEU DECEVANT. J'ESSAIERAI DE VOUS EXPLIQUER. MAIS NOUS AVONS ENCORE LA GASPESIE ET QUEBEC A DECOUVRIR ET J'ESPERE QUE LA, CA ATTEINDRA NOS ESPERANCES.

DSC05113.JPG

L'ILE AUX BASQUES OU NOUS NOUS RENDONS TOUT A L'HEURE...

vendredi, 09 août 2013

Ma blonde et moi on se soigne.

Jusqu'ici, on était en ville, à Montréal chez une copine d'ADMV, qui nous a reçues dans son bel appart, mais lô, on est parties vers l'est, une grande journée de route avec pause à Trois Rivières qu'en valait pas tant la peine. Mais quand même on a trouvé un bien beau magasin où je me suis acheté une lampe led pour ne pas me perdre sur l'île où l'on part dans trois jours et où il n'y a pas d'électricité du tout. Avec sa vitrine, ce magasin nous a donné toute confiance.

DSC05029.JPG

Ce soir on a donc investi notre premier hôtel. Un ben bel endroit, très correc' ! Ils ont sans doute voulu nous faire plaisir pendant le repas, ils ont mis une radio qui passe que des chansons françaises, mais c'est pas vraiment moderne, tabernacle ! On a entendu Maurice Chevalier, Mistinguette, Tino Rossi... Heureusement le contenu des assiettes était savoureux et léger. 

Une promenade pour admirer le coucher du soleil sur le Saint-Laurent et le bonheur était complet.

DSC05046.JPG

Petite leçon avant d'aller dormir : si on vous dit "merci", vous ne répondez pas "de rien", mais "ça fait plaisir !"

mercredi, 07 août 2013

Ka tu parles québecois

T'sais-tu qu'au Québec ils parlent pas comme nous ? Notre séjour, il nous met hors de nous. On voit des choses qui nous font capoter, j'te jure !

Et aussi parfois, c'est ben drôle. Ou étonnant.

Qu'a t'as faim, ça devient un restaurant.

 

DSC04847 - Copie.JPG


Et celui-là (ce n'est pas un restaurant!) aurait pu s'appeler Kataenvie.

 

DSC04836 - Copie.JPG



lundi, 05 août 2013

Le Québec

C'est ailleurs. C'est un peu comme chez nous, et puis d'un coup, on a une surprise, c'est pas du tout comme chez nous. Les habitants ne sont quand même pas des extra-terrestres, quoi que....

DSC04782 - Copie.JPG

samedi, 03 août 2013

Tu sais que tu es au Québec quand...

On dit "barrer" pour "fermer à clé".

On ne loue que des voitures automatiques et qu'il faudrait presque que tu repasses le permis.

Les appartements sont reliés au trottoir par des escaliers en colimaçon.

Tu vois des noms d'artistes géniaux (et leurs oeuvres) mais dont tu n'as jamais entendu parler au Musée des Beaux-Arts et au Musée d'Art Contemporain.

On te propose des épis de blé d'inde avant le barbecue et un pudding chômeur au dessert.

Quand on prend des livres mais pas des kilos en mangeant des chiens-chauds et des patates frites.

DSC04434.JPG

DSC04541.JPG

 

DSC04746.JPG


 

mercredi, 31 juillet 2013

Davantage de maris partiraient s'ils savaient comment faire leurs valises. *

Décidément, faut que j'explique beaucoup ces temps-ci !

Hier, je n'ai pas non plus publié de note, parce que j'étais occupée. A quoi allez-vous me dire ? A vieillir. Plus le temps passe, plus ça prend de temps de vieillir. En même temps que je comptais les rides, j'ai fait les dernières courses pour mon départ demain matin. Du coup, j'ai vu qu'un petit garçon pensait que j'avais beaucoup de chance pour mon anniversaire de pouvoir prendre l'escalator autant que je voulais. 

J'ai pas eu que ça pour mon anniv'. On s'est fait un petit restau entre les courses et la visite à l'hopital pour ma tante (rien de grave, mais à 80 ans ou presque, les hopitaux deviennent un milieu vite hostile, même si le personnel hier a été particulièrement aimable.) Au restau j'ai tenté un tartare Thaï et je n'ai pas regretté. En apéro on a bu du champagne rosé Billecart-Salmon. Pour ceux qui aiment ça, je m'autorise à faire de la pub, c'est mon champagne préféré. 

Je vous raconte pas tous les détails des réjouissances pré-voyage qui se sont ajoutées à tout ça. Mais aujourd'hui, finir de repasser les fringues et faire les valises a été de la gnognotte. Nous sommes quasi-prêtes je crois. Je suis très fière de mon cadeau d'anniversaire:

 De là où je vais j'essaierai de vous poster des nouvelles. J'emporte mon nez de bouc !

* Caroline Ammerlaan

mercredi, 24 juillet 2013

Nuisances de vacances et solutions diverses

C'est l'été, et vous en avez peut-être marre de ça :

Quoique ça m'étonnerait vu que je n'ai pas trop de parisiens pure souche dans mes lecteurs. Mais quand même, la chaleur, ça vous poussera sans doute à trouver des solutions, genre, la piscine. Mais là aussi, méfiez-vous :

Si vous préférez faire du sport chez vous, il y a aussi cette solution :


Si vous n'avez pas d'animaux, prenez des enfants. Passé deux ans, ça risque d'être éprouvant malgré tout.

Bon, voilà, c'était ma note "conseils et vidéos neuneus". La chaleur, sans doute. 

lundi, 22 juillet 2013

Plus la terre se peuple plus la vacuité l'envahit.*

Les rues sont vides.

C'est cool. On peut marcher (bon, sans ombre, c'est moyen...) sans riquer de se faire renverser, faire du vélo idem, et si on est en voiture se garer exactement devant le magasin où l'on va.

Les programmes télé sont vides, encore plus que d'habitude, donc, on regarde des dvd, on bouquine, on réécoute les vieux CD, on fait d'autres trucs, comme relooker son blog.

Mais les boîtes aux lettres, virtuelles ou non, sont quasi vides aussi. Ca, c'est moins fun. Heureusement, j'ai au moins une copine qui vit comme moi au XXème siècle et qui m'envoie des cartes postales. Et il n'y a qu'elle pour en trouver des comme ça! Je vous fais partager le dernier envoi de Pascale. Pendant qu'elle profite de la clim' des salles obscures, je congèle mes cerises et compotise mes abricots.

numérisation0001.jpg

* Robert Marteau

dimanche, 21 juillet 2013

Petite note pour vous faire patienter...

Hello everyone, I'm home !

Cette journée a passé, sereinement en comparaison des huit heures de route hier. Grâce à la chaleur dans la maison, nous nous sommes réveillées assez tôt pour un dimanche, et étant donné la vacuité du frigo, la seule solution était le marché. Et là, bonheur. D'abord, j'ignorais que l'avenue où il se trouve était maintenant fermée à la circulation les jours de marché. Et puis, vu l'heure il faisait encore assez frais, et vu la date, peu de clients étaient là. Nous avons donc pu flâner, comparer la qualité des légumes, nous réjouir d'avoir rapporté des abricots si peu chers et si délicieux. Olive sur le plat de lasagnes, nous avons découvert le stand de deux jeunes italiens très sympas qui nous ont coupé des tranches de jambon aux herbes fines comme là-bas. On goûtera leurs tortellini demain. A midi, c'était barbecue : brochettes de poulet sauce de soja/graines de sésame.

Cet après-midi j'ai, comme vous avez pu le constater, relooké mon blog. Il y avait si longtemps que je n'avais pas joué à ça, que j'ai eu un peu de mal à retrouver les bonnes lignes de ma feuille de style. Mais je suis assez contente du résultat. Vous aussi j'espère.

Quand cette note sera publiée, je créerai un album photos pour vous montrer tout ce dont j'ai parlé dans ma note précédente, les bons moments parisiens du début de mes vacances. Puis, je vous raconterai le sud. Pas celui des plages surpeuplées, mais celui des siestes à l'ombre, des faisselles à la compote d'abricots et des spectacles de marionnettes.

Demain, ils annoncent un record de chaleur. Mais "faut pas s'plaind', on n'est pas les plus malheureux" comme disait mon ami Coluche.DSC04313 - Copie.JPG

 

samedi, 29 juin 2013

Je donne tout pour un rien Pour te revoir faire un détour Par le jardin du Luxembourg*

On nous annonce du beau temps, vous savez ce truc qui fait qu'on a chaud, qu'il y a de la lumière toute la journée et que les gens sont de bonne humeur. Ca a existé, il y a bien longtemps, et à force de ne plus en avoir, vous allez peut-être manquer d'inspiration pour l'occuper. Pour les parisiens ou les touristes en balade, il y a un lieu très sympa, le Jardin du Luxembourg. Et il y a tout un tas de motivations qui peuvent vous attirer là-bas.

 

ECOUTER DE LA MUSIQUE

 

DSC03907 copie.jpg

DSC03912 copie.jpg

FAIRE DES BULLES DE SAVON

 

    OU FUMER VOTRE CLOPE TRANQUILLE...

DSC03914 copie.jpg

DSC03917 copie.jpg

PROFITER DE LA PROMISCUITE D'UN BANC POUR FAIRE DES CONNAISSANCES INTERESSANTES.

DSC03914 copie2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

VOUS PROMENER AVEC UNE COPINE

 

 

OU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VOUS FAIRE CHIER.

 

DSC03921 copie2.jpg

DSC03921 copie.jpg

MANGER UNE GLACE

OU

VOUS CACHER DERRIERE UN ARBRE POUR BOUFFER UN MACDO

DSC03923 copie.jpg

PASSER UN BON MOMENT AVEC VOTRE AMOUREUX

DSC03922 copie2.jpg

OU VOUS SAUVER EN TROTTINETTE PARCEQUE VOTRE PETITE SOEUR VOUS COLLE !!!

 

DSC03923 copie2.jpg

*Chanson de Joe Dassin 

lundi, 27 mai 2013

Evitez soigneusement de faire du sport : il y a des gens qui sont payés pour ça. *

D'habitude Roland-Garros, ça veut dire le début de l'été. Là, je sais pas pourquoi, ils ont décidé de faire ça l'hiver. Quoi que, aujourd'hui on a eu presque chaud. Mais ces temps-ci, je suis assez négative. J'ai quand même souri quand j'ai vu que Monfils jouait et qu'on interviewait son père.

Un autre truc sportif qui a attiré mon attention ces derniers jours. Le journal local à propos du club de foot de Maville a écrit "Maville décroche le nul!"

Ben, s'il était nul, moi je pense qu'ils auraient mieux fait de le laisser accroché.

Dans le temps j'étais sportive. J'ai fait du basket de 10 à 37 ans, puis du badminton, et du volley. Et depuis quelques années, j'arrive parfois à me bouger pour aller à la piscine, je me déplace parfois à vélo (mais où sont les 830 kilomètres que j'ai parcourus pour célébrer mes 30 ans?), mais il faudrait vraiment que je m'y remette. Quand j'étais jeune, je faisais ça pour le plaisir, pas besoin de me forcer. Aujourd'hui, c'est un peu comme une punition salutaire. En tout cas, il y a une chose que je n'ai jamais été, c'est supporter. C'est con un supporter, même si, comme disait Coluche, au moins eux, ils sont assis. Bon, c'est pas demain que je fais un blog sur le sport, y'a vraiment rien à dire. Pourtant, j'ai essayé !

*Stephen Leacock

 

mardi, 21 mai 2013

Chouette weekend !

Y'en a qu'ont pas eu de chance. Ils ont eu mauvais temps. Nous, on a tellement rigolé qu'on n'a même pas remarqué qu'il pleuvait. En fait, même, avec la véranda on avait l'impression d'être dans le jardin. Et puis Hervé nous a concocté un dîner, puis un déjeuner plus que parfaits. On a joué au quiz cinéma, et devinez qui qu'a gagné ! On a bien essayé d'écouter le CD de cornemuse que j'ai rapporté d'Ecosse, mais non, vraiment non, on n'aime pas. Nous, ce qu'on aime, c'est la vraie musique militaire écossaise, celle sur laquelle marchaient les vaillants combattants, et sur laquelle, moi, je faisais mon ménage, avant.

Mais la cassette a rendu l'âme. Depuis, j'époussette et j'aspire sur "Motivés" et tous les chants révolutionnaires chantés par Zebda. On a bidouillé le blog à Pascôle et j'ai donné un cours de fesse-bouc. Un weekend cool et sympa. Tant pis pour ceux qu'ont pas eu beau temps.

Pour vous consoler que le mardi (bon, on a le droit de changer de jour pour la pentecôte, non ?) ce soit raviolis et reprise du boulot, voici un nouveau Cékoidon. (le précédent est toujours ouvert, bien que rouge...)

cékoidon nancy.jpg

 

jeudi, 21 février 2013

Pour tout peindre, il faut tout sentir.*

N'ayez pas peur pour moi. Je vais bien. Ma migraine est passée, mais c'est vrai que c'est à son début que j'ai commencé cette peinture. Le Sujet : Représenter les 5 sens, en ayant un miroir pour observer chez soi leurs différents organes. Toutes lumières éteintes dans la salle (de 18 h à 20 h la semaine dernière il faisait nuit noire) et une bougie sur un tabouret haut près de nous. Du coup, on voit les formes que l'on dessine, enfin à peu près, mais on ne peut que deviner les couleurs, les imaginer plutôt, en essayant de se rappeler où on les a déposées sur la palette. C'est assez étonnant comme expérience, agréable, et très drôle et scotchant quand on rallume la lumière. J'ai continué ma composition cette semaine, à la lumière cette fois. Ce n'est pas vraiment terminé, mais ça valait le coup que je vous montre ça.

 

copie 2.jpg

* Alphonse de Lamartine 

lundi, 21 janvier 2013

Le récit de la fête est la moitié de la fête *

Reprise ce matin. Ce n'est pas facile de se remettre au boulot quand dans la tête on a des décos, des fous rires, des chansons, de la guitare, du coq au vin, du vin français, espagnol, de la bière Smithwicks, du fish and chips, de la neige en pagaille, des sourires même pas forcés, des retrouvailles, des badges, du patchouli, des petites nuits, de l'anglais, du thé, des dry-roasted peanuts, des jeans délavés, des punks, des souvenirs d'il y a 30 ans, du disco.

DSC03037.JPG

Il a bien fallu que je me retrouve face à mes élèves cet après-midi, après avoir préparé mes cours ce matin, et ce fut un peu dur de se motiver à parler du port d'armes aux USA, de regarder et écouter plusieurs fois le discours d'Obama, juste après la tuerie de Newtown, de faire avec mes collègues le barême du dernier devoir commun, de noter dans mon agenda la prochaine réunion avec ma proviseure, de ne pas sortir en courant de la salle des profs juste avant que ça sonne.

Pour retrouver ma bonne humeur, un cékoidon :

 

DSC02983.JPG

Vous êtes hyper trop forts ! Vous avez trouvé mon cékoidon dans la minute... Pour vous prouver que vous aviez raison voici une autre photo :

 

vive la vie,blog de femmes,femme,anniversaire,party,petit nuage

L'inspiration de ce design culinaire était du papier peint des années 70. J'aime les couleurs des gâteaux anglais, introuvables en France. Cela me rappelle toujours un de mes films préférés, où le héros mange un jour d'anniversaire dans la famille de son ami riche, un gâteau bleu ! Cela avait été un choc pour moi, et pour lui aussi apparemment. Ce film c'est "The Go-Between" de Joseph Losey. Un chef-d'oeuvre, sans violence ni effet spéciaux pourtant.

 

vive la vie,blog de femmes,femme,anniversaire,party,petit nuage

* Proverbe Tadjik.

 

mercredi, 16 janvier 2013

I binge when I'm happy. When everything is going really well, every day is like I'm at a birthday party.*

Mon prochain weekend, après mes cours de vendredi matin, ça sera ça:

we oxford0.jpg

we oxford1.jpg

we oxford2.jpg

we oxford3.jpg

we oxford4.jpg

 

we oxford5.jpg

 

we oxford6.jpg

Et la même chose, dans l'autre sens ! On peut bien faire des folies de temps en temps. 

*Kirsty Alley

mercredi, 09 janvier 2013

Il regarde la grand-roue entraînant ses nacelles au-dessus du train fou qui fait des étincelles. *

Samedi dernier, j'ai fait quelque chose qui rajeunit. J'ai pris des photos d'en haut. J'adore les fêtes foraines, les lumières, les odeurs... Ca n'évoque pour moi que des bons souvenirs. Allez, je vous en fais profiter un peu ? Un ticket gratuit pour vous !

DSC02889.JPG

DSC02886.JPG

DSC02918.JPG

Comment font ces gens qui vendent du rêve et des moments perdus pour vivre, alors que le tour de grande roue, de grand huit ou de chemise a beaucoup moins augmenté depuis le passage à l'euro que la baguette de pain ?

* Gilbert Laffaille