Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 juillet 2011

La chenille devient papillon, le cochon devient saucisson, c'est une grande loi de la nature.*

Deuxième rapport d'activités :

Il y a des choses bizarres ici. Sur l'autoroute en venant, les panneaux indiquant la vitesse à respecter, ou la suppression des voies, étaient tous placés au-dessus de la glissière du milieu, parallèlement à la chaussée ! Pour les consulter, il faut tourner la tête vers la droite, perpendiculairement à notre sens de conduite, ce qui m'a paru un peu dangereux. Si quelqu'un peut m'expliquer cette installation...

Hier, peu de monde au marché nocturne de Limoux, tant du côté touristes que du côté commerçants. Je me suis fait engueuler par un mec qui voulait me faire goûter un apéro local, et auquel j'avais dit juste "non merci", apparemment, ici, c'est une insulte. Bon, les autres, ont été plus sympas, et j'ai acheté des petits saucissons pour les apéros à venir, et un sachet de "thé des femmes". Je vous dirai quel effet ça a sur moi. Pas les saucissons, ça, je sais quel effet ça a sur tous ceux qui les mangent, mais le thé !

Aujourd'hui, grands projets à travers les gouttes : poster un cadeau qui attend depuis trois mois... Pourvu que la maman puisse encore l'utiliser pour son petit !

Sinon, tournois de memory, puzzles 67 pièces sur jigzone, et écoute du Vilain Petit Canard, version d'Anna Karina. 

J'ai oublié de vous dire ? Y'a ma petite cousine Emma, 6 ans et demie, qui m'aime bien comme copine de vacances !

* Cavanna

dimanche, 17 juillet 2011

Aimer c'est s'engager, c'est travailler, c'est être intéressé, c'est créer.*

Premier rapport d'activités :

Drôme - Ardèche, ça ne fait pas si loin que ça. Une heure trente quand même. Mais quand on aime on ne compte pas. Et j'ai eu, en avance, un très beau cadeau d'anniversaire. Je suis allée à Antraigues sur Volane, et j'ai assisté au spectacle de Francesca Solleville et François Mathouret intitulé "Merci Jean".

Ils étaient accompagnés par Nathalie Fortin au piano, et Patrick Reboud à l'accordéon et à un truc qui ressemble à un melodica un peu sophistiqué.

Un régal, de force, de conviction, d'amour et de talent. Avec en fond un magnifique portrait de Jean Ferrat.

On a eu de la chance, il a venté, nuagé, mais pas plu. Aujourd'hui, en revanche, la nappe phréatique est contente.

101_9388.JPG

101_9392.JPG

*Lina Wertmuller

mardi, 12 juillet 2011

Chaque langue dit le monde à sa façon. Chacune édifie des mondes et des anti-mondes à sa manière. Le polyglotte est un homme plus libre.*

J'ai cuisiné mon curry indien, dans ma cuisine à l'américaine, sous les yeux intéressés d'une amie brésilienne, après avoir regardé Harry Potter 7 partie 1 en anglais. Je serais bien allée en ville sur mon vélo hollandais, mais il n'est pas en état.

*Rudolph Steiner

lundi, 11 juillet 2011

Quand l'ébahissement cesse d'être naturel, il prend la forme de l'abscons et du saugrenu.*

Hier Raymonde a perdu à Questions Pour Un Champion. Julien Lepers lui a dit "Vous aviez la réponse !" "Oui, mais j'avais pas la lumière."

Pauvre Raymonde.

J'ai encore rêvé de jury et d'oraux de bacs cette nuit. Il va pourtant bien falloir que ça cesse.

* Alain Bosquet.

vendredi, 08 juillet 2011

L'homme énergique et qui réussit, c'est celui qui parvient à transformer en réalités les fantaisies du désir.*

Ouf, c'est fait. Les délibérations, les résultats, les oraux de rattrapage (quand c'est possible !), les allers-retours pour rien, vu qu'aucun candidat ne choisit l'anglais. Les idiots ! Expériences de covoiturage avec des collègues dont je viens de faire connaissance, et qui sont bien sympas. Des imprévus et des ratages.

Comment je m'emmêle les pinceaux, et n'enregistre qu'un quart d'heure de l'émission Mot de Passe où joue un copain.

Comment j'ai dû annuler ma soirée avant-première d'Harry Potter avec projection de l'avant-dernier opus avant la magistrale fin :

La Fnac annonce que c'est en VO, mais après vérification, Gaumont ne s'améliore pas et projette ses films en VF... (alors qu'il y a deux lieux de projection !) Heureusement la Fnac a reconnu son erreur et m'a remboursé mes billets.

Du coup, on ira mercredi, à la séance de 18 heures, car je ne veux pas manquer le feu d'artifice !

Autres réjouissances à venir, et réussies celles-ci, j'espère : un concert des Percussions de Strasbourg, un repas brésilien, un son et lumière parait-il génial sur un monument qui m'est cher, des balades, des barbecues, et une dernière réunion de collègues ce soir !

Comment voulez-vous que je trouve le temps de vous écrire des choses intéressantes ?

Il y a des jours comme ça :

 

Et heureusement d'autres comme ça :

 

Et faut pas être parano, des fois ça finit bien ! Bon, je pars boire un pot en ville !

*Sigmund Freud

dimanche, 03 juillet 2011

Le farniente est une merveilleuse occupation. Dommage qu'il faille y renoncer pendant les vacances, l'essentiel étant alors de faire quelque chose.

Bientôt les vacances ! Et depuis mardi 17 h 00, moment où j'ai rentré mes notes de bac sur internet, je me sens beaucoup plus cool. Evidemment, il y a bien eu quelques réunions, et demain je pars délibérer, mardi regarder les résultats et cacher ma larme, jeudi et vendredi interroger ceux qui en ont besoin, mais dans l'ensemble, le simple fait de ne pas avoir de "devoirs" est un vrai bonheur. Et c'est la période des "pots". Mercredi, pour l'accession au grade d'agrégée d'une collègue de physique, hier au pot de retraite d'une copine prof des écoles, mardi repas au restau pour deux collègues de l'équipe d'anglais qui eux aussi ont la chance de partir en retraite, et mercredi midi, pot officiel et chiant au lycée pour les dix départs en retraite. Deux de moins que l'an dernier. Je m'occupe des cadeaux d'un collègue, commandés sur internet. Je suis prête à parier qu'ils ne seront pas tous là mercredi. Mais je fais de très beaux "BONS POUR...".

Ce soir je pars dormir chez ma cousine dans la ville où je délibère, car on nous convoque à 8 h 00 à 120 km de chez nous, et je n'ai pas envie de me lever à 5h30. Il n'y a aucune urgence puisque les résultats seront officiellement affichés mardi matin à 10 h 00, mais ça doit leur apporter un plaisir particulier à nous gâcher la vie. Enfin, je suppose, car je ne vois aucune autre explication pour ne pas commencer à 9 heures. Le 8 au soir, je serai donc officiellement en vacances ! Ca va être la fête ! Je vous parlerai alors de mon programme de l'été. Le vôtre, à part pour ceux qui bossent, mais qui partent en période creuse, c'est quoi ?

En tout cas, moi, ça ne sera pas ça :

*Pierre Daninos

mardi, 28 juin 2011

Un optimiste est quelqu'un qui commence à faire ses mots croisés au stylo à bille.*

L'épreuve de Sciences Eco est longue, très longue. J'ai eu le temps de vous concocter deux mots-croisés. Voici le premier !

Vous n'avez le droit de proposer qu'un mot à la fois, et attendre que j'aie validé pour continuer. Indiquez une lettre ou un nombre, suivi de la place de votre mot s'il y en a plusieurs sur la ligne, et enfin, votre mot. Bonne chance.

  

1

2

3

 4

 5

 6

 7

 8

 9

 10

11

 12

 13

 A

 E

 I

 Q

 S

 C

 N

 E

 B

 E

 X

 O

XXX

 C

 N

 D

 O

C

 L

XXX

XXX

XXX

 I

 N

 S

XXX

 D

 E

D

 I

 U

E

XXX

 E

I

D

 E

 I

 A

XXX

T

XXX

 A

 L

E 

XXX

 V

 F

 T

 N

 R

XXX

 U

 S

XXX

 L

 M

 M

 E

 G

 U

 O

 A

 D 

XXX

XXX

 E

 R

 I

H

 E

 U

XXX

E

 A

 S

XXX

S

 E

I

 U

XXX

 

 N

XXX

 A

 C

XXX

 

 L

J

 X

 E

 R

 O

XXX

 I

 E

 

 

 

 E

K

XXX

XXX

X

 O

 N

XXX

 

XXX

L

 O

 R

 E

 T

XXX

 A

 M

E  

 E

XXX

 U

 S

XXX

 

 I

 

 

Horizontalement :

A - A mon avis, état dans lequel se trouve l'éducation nationale. B - Un film fort où jouait une star adorée par Pascale. - Mot utile à connaître en Angleterre et qui vient de chez nous. C - S'adapte aux petits pois et aux traits d'esprit. - Marque de noblesse. D - Le sont souvent d'elles-mêmes - Retirer ce qui est à l'intérieur. E - Par définition, on n'en connait pas ses membres. - J'en ai à foison pour la semaine qui vient. - Un petit coup ne me fera pas de mal. F - Avec des voyelles, nous donne à entendre. - Nous ou les Etats-Unis. G - Vartan le chantait "bouffe pour chat" à l'endroit. - Avec un "que", cela devient plus bandant. H - Attrapé ou en Normandie. - J'adorais en faire quand j'étais petite. - Y'en faut pas trop ou c'est immangeable. I - Un de plus, et on fait la gueule. - On l'est par des trucs malheureusement quotidiens. Un bout de slip. J - J'ai vu inscrit ça sur une photocopieuse aujourd'hui. - Je n'en entends pas qu'une par jour ! K - Préfixe privatif - Un gaz. L - Elles font fureur à la télé, sans elles, ils n'existeraient pas. M - Comme un nombre. - Les professeures le sont en fin de carrière. Un nombre.

 

Verticalement :

1 -Par exemple de tricher pendant un examen. - Métal ou conjonction. 2. Celui ou celle d'avant. - Appellation débile de chat et non pas appellation de chat débile. - Celle du sud. 3 - Italien - Elle recrute par pub aussi. 4 - Lumière phonétique. - Italien ou belge. - Vieux tube de Lenorman. 5 - J'en aurais tant envie ! - Très grand. 6 - Vieilles habitudes - On y passe avant d'entrer en chambre stérile. - Oui slave. - Pas toujours celui qu'on voulait malheureusement. 7 - Les livres le sont. 8 - Coupante - S'il avait fait beau ce weekend on l'aurait peut-être fait. 9 - Relève d'un truc grave. 10 - Mettre en stock. - Appelle avec un H. - Penses. 11 - Initiales cathos - On en a besoin pour comprendre. - Pas vraiment beau. 12 - N'est pas compris par tout le monde - Insectes en folie. 13 - M'rrivera j'espère quand je verrai les résultats du bac.

*Marie-Lyse Aston

dimanche, 26 juin 2011

Et pour un homme de votre intelligence, monsieur, vous vous êtes empêtré jusqu'au cou dans vos mensonges. Une vraie désolation !*

C'est donc en 1971 que je l'ai vu pour la première fois !

Mais aussi dans les films de Cassavetes. Faut pas oublier.

Bye Peter Falk !

*Lieutenant Columbo, dans Jeu de Mots, 1978

 

samedi, 18 juin 2011

Ce sont toujours dans des petites choses inattendues, des détails, des gestes ou des faits divers que nous apprenons tout.*

Quatre jours un peu plus cools avant de repartir pour 15 jours un peu speed. Cela fait du bien et me donne envie de vous présenter une rencontre inattendue dans Paris il y a une semaine. Elle aussi semblait faire une pause dans ce Paris du XXIème siècle.

101_9379.JPG

Edit : 19/06/11 à 17.09

A vue de nez, j'avais situé cette dame vers 1915. Mon arrière-grand-tante Alice, était née en 1893. Je ne me suis pas trompée. Voici une photo trouvée sur ce site.

*Suzanne Daigle (Fly, Baby, Fly, 1979)

mardi, 14 juin 2011

Chaque fleur attire sa mouche.*

Ma journée de solidarité ayant été effectuée un samedi de mars, j'ai pu profiter du ouikainde de la Pentecôte. Je suis partie deux jours à Paris rejoindre mon ami le warrior et son coach, dont je n'ose pas dire qu'elle est mon amie, car ça la fâche. Tout en douceur et sans précipitation, nous avons quand même arpenté pas mal de kilomètres, du Chemin-Vert au Père Lachaise (pour apprécier la photo, agrandissez la !), 101_9344.JPGdu Palais-Royal aux Tuileries, de la Place Vendôme au Palais-Royal (oui, on l'aime bien). D'ailleurs, on y a super bien mangé, dans le jardin plus exactement, mais on a moins aimé la galerie du Carousel du Louvres, sauf pour faire des essais de voix portée. Ca peut paraître un itinéraire banal, mais cela ne l'était pas. Quand on n'a pas pu se promener avec ses copains depuis neuf, presque 10, mois, le moindre pas est agréable. On a évidemment testé quelqu101_9339.JPGes bancs, et on connait les trajets de bus par coeur. On a croisé des tags plus ou moins fins, qui nous ont en tout cas fait causer. On a apprécié trois très bon restaus rue du Bac, au jardin du Palais Royal donc, et rue Saint-Martin. Pascale, elle a fait plein de trucs 101_9356.JPGrigolos pour me faire marrer, et ça a marché. 101_9362.JPG101_9358.JPG  101_9375.JPG101_9383.JPGEt puis j'étais tellement émue de dire au revoir que, comme prévu par ADMV, j'ai oublié de rendre l'Amélie Nothomb à Pascale. C'est comme qui dirait bêta de l'avoir traîné dans mon sac toute la journée. J'ai fait d'autres choses bêtas ce weekend. J'ai pris le parapluie le jour où il n'a pas plu, et pas l'autre. J'ai failli rater mon train de retour parce que j'avais mal mémorisé l'heure du train. J'ai fait quelques photos floues. Mais dans l'ensemble, on peut dire que ces deux jours étaient ultra-réussis ! Et le plus beau de ces deux jours, c'est sans aucun doute lui, le warrior ! Il nous a épatées.101_9343 copie.jpg

 *Jules Renard

dimanche, 05 juin 2011

Le Parisien prend grand soin de ne visiter aucun monument. Jamais. Sauf s'il est neuf. Pour pouvoir en causer.*

Je viens de passer environ 27 heures en région parisienne. Génial. Je vous raconterai demain quand je serai un peu moins fatiguée. (Oui, une journée de travail, suivie de deux conseils de classe, ce n'est rien par rapport à une journée remplie à Paris !)

En attendant, je vous propose un jeu:

Où se trouve ce monument ? Que représente-t-il ?

101_9329.JPG

*Alain Schifres

samedi, 28 mai 2011

N'importe quel objet peut être un objet d'art pour peu qu'on l'entoure d'un cadre.*

Envie de commentaires. Mais pas envie d'écrire une note longue. Je passe déjà tous mes temps libres un stylo à la main, rouge ou vert, pour corriger les dernières, mais pas les moins pénibles, copies de l'année. Alors je me suis dit, pour qu'on me réponde, il faut que j'interroge.

Quels sont les trois dernières acquisitions (non consommables), les trois objets, qui sont entrés dans votre chez vous ?

Pour ma part, il s'agit

d'un parasol,

d'une veste en pur coton bleu marine,

101_9279.JPG

et d'un CD que j'ai envoyé en Angleterre.

 

*Boris Vian

lundi, 23 mai 2011

La surprise est l'épreuve du vrai courage.*

 

Samedi nous sommes sorties masquées. Une amie fêtait son anniversaire, mais ne le savait pas. Elle pensait être elle-même invitée, et s'arrêtait sur le lieu de travail de son mari, avec lui pour chercher un truc quelconque qu'il avait oublié, et là, il lui demande de la suivre, et elle entre dans cette salle mal éclairée, pense qu'ils se sont trompés, aperçoit du monde au fond, la lumière s'allume et nous sommes tous là, masqués.

Elle a eu un vrai choc. Finalement elle était contente, émue, mais nous étions plusieurs à nous demander si on aurait aimé. Personnellement, sûrement que oui, mais j'aurais encore plus pleuré qu'elle. Quand c'est émouvant, je suis une vraie madeleine.

Il n'y a pas eu de concours, c'est dommage, je m'étais éclatée à préparer ces masques avec les moyens du bord, j'y ai mis tout mon coeur et 1 heure 40 !

000_0192 copie.jpg

*Aristote

 

dimanche, 15 mai 2011

Il vaut mieux qu'il pleuve un jour comme aujourd'hui, plutôt qu'un jour où il fait beau.*

Veni, vidi, victa sum.

Je ne suis pas trop sûre de mon latin... Mais bon, pour résumer la journée : Lever à 5 h 40 après une insomnie manifeste et funeste. Un peu mal à la tête. Ibuprofène. Au radar, petit-déjeuner, douche, voiture, installation. Pas trop mal réussie. Achat de petits pains pour tout le monde pour tenir le choc. Pas de doute, il fait froid. Peu de gens. Des autochtones surtout. Nous sommes à la campagne. Ah ! la campagne ! En face de nous, une maison à vendre, pas de risque que nous devenions propriétaires. Il n'y a même plus de boulangerie, les petits pains étaient industriels et venus d'un supermarché ! 8 h 30. Première pause pipi. Il fait froid. Ah ! j'ai vendu une petite carafe. 50 centimes. De plus en plus mal à la tête. 9 h 00, il pleut. Il fait toujours froid. Je me suis toujours dit qu'une brocante devait être un plaisir. Toutes les mauvaises choses ayant une fin, nous décidons de remballer. Zomig. Quelques voyages à brouette jusqu'à la voiture. Il ne pleut plus. A 10 h 30 nous sommes chez nous. Dans ma tête, plus trop mal, mais ça tourne, ça tangue. Position allongée d'urgence. Je ferme les yeux. Dehors, il pleut des cordes. Il est 11 h 00. Je les rouvre, il est 15 h 00. Des cerises sonnent à la porte ! Nous mangeons au soleil.

101_9274.JPG

101_9276.JPG

101_9275.JPG

Programme de fin de journée : une note, vite ! Et mes évaluations. 68 enregistrements de voix adolescentes m'attendent.

*Pierre Dac

mercredi, 11 mai 2011

Découvrir c'est bien souvent dévoiler quelque chose qui a toujours été là, mais que l'habitude cachait à nos regards.*

J'aime découvrir.

Aujourd'hui, dans un dossier, j'ai appris qu'une élève pouvait être "séreuse".

Je ne suis pas sûre que ce soit une qualité.

Et je viens de découvrir un jeu en ligne, auquel je jouais avec mes parents, en vrai, pas virtuellement. A 20 ans, j'étais une super championne. Là, je reprends avec bien du mal avec ma souris...

Hervé, je te le conseille le weekend, pour t'entraîner pour notre prochaine partie de composio !

*Arthur Koestler

dimanche, 01 mai 2011

Il ne faut pas tant regarder ce que l'on mange que celui avec lequel on mange.*

Tout le monde voulant partager le gâteau avec Virgibri, il ne lui en restera plus beaucoup quand elle sera revenue de son weekend. Oui, parce qu'elle est partie se balader et c'est pour ça qu'elle passe pas le manger. Donc, pour faire face à la demande, voici la recette du gâteau, le pavlova, et en prime une vidéo (en anglais pour ceux qui ne lisent pas le français...)

Cliquez sur le cartoon :

Et comme Hervé se plaignait d'avoir soif, voici pour lui :

100_5603.JPG

Bon, et c'est pas tout ça, mon médecin m'a dit de faire du sport, alors, je pars à la manif !

*Epicure

samedi, 30 avril 2011

Le cadeau, c'est comme la caresse : il faut le renouveler, on ne s'en lasse pas.*

Voici tous les autres souvenirs que j'ai rapportés. Heureusement que j'avais ma voiture !

Cà c'est le chapeau que j'ai dû m'acheter à cause du soleil que j'avais pas prévu si beau. Je l'ai rapporter pour le tirer à Hervé qui va bientôt finir gagnant de la course en cinq étapes qu'il a entamée il y a déjà un bon moment. On peut pas dire que ce soit complètement sans dopage, mais c'est toléré par la fédé.

100_5631.JPG

 

Ca, c'est un sous-bois de blue-bells pour mon pote le jardinier qui reprend son blog et qu'il n'y a pas de raison qu'il croit qu'il est le seul à publier de belles photos !

100_5545.JPG

Pour Zapette, j'ai rapporté un sandwich pour quand elle a un creux pendant une de ses randos.

100_5608.JPG

Pour Cunégonde, une photo d'un marché où elle peut bien aller faire ses courses toute seule, puisqu'elle veut pas y aller avec moi.

100_5532.JPG

Pour Virgibri, ce magnifique gâteau ! Parce que son nom fait voyager, le Pavlova, et qu'un gâteau comme ça, ça remonte le moral un max, c'est pas croyable.

100_5629.JPG

Pour SilverTiger, dont je n'ai pas tout à fait suivi le conseil, mais à qui j'ai pensé quand même pendant ma balade en ferry à Bristol, ce sera cette photo.

100_5593.JPG

Pour Axel, ce rêve de voyage un peu babacool dont j'imagine qu'elle a pu rêver...

100_5616.JPG

Pour le CPE, j'avais pensé à un panneau indiquant la direction de Portishead, mais on ne s'est pas arrêté au bon endroit, alors un graffiti de Banksy pris de la voiture, et donc flou, mais le street art supporte le flou.

100_5559.JPG

Je sens bien que j'ai oublié plein de monde... S'il y a des réclamations, n'hésitez pas, j'en ai encore plein ma valise !

* François Cavanna

mercredi, 27 avril 2011

Comme une mère, une ville natale ne se remplace pas.*

Quand on part en vacances, on rapporte des souvenirs un peu à tout le monde. Le premier, c'est évidemment pour Pascale, qui, elle, n'est pas en vacances, loin s'en faut !

Un jeu, donc. Qui est-ce ? Où l'ai-je pris en photo ?

100_5585.JPG

GAGNE PAR PASCALE DU PREMIER COUP, ET LA PREUVE :

vive la vie,blog de femme,femme,femmes,cinéma,devinette,mystère,statue

*Albert Memmi

lundi, 25 avril 2011

Le "tendre penchant" peut se manifester à tout moment et en tout lieu, au bal, à la fête foraine, dans l'autobus, plus rarement au cours d'une mêlée ouverte dans le Tournoi des cinq nations.*

J`y étais tout à l`heure, mais pas dans la mêlée ! Une belle ambiance, beaucoup plus de soleil cette anné que sur cette photo. J`en reparlerai.

Bottle-kicking in Hallaton :

*Pierre Desproges (quoi que ds la melee ouverte du bottle-kiciking, le tendre penchant doit parfois se produire... surtout apres quelques bieres.)

 

dimanche, 24 avril 2011

Une île, c'est un peu un bateau, non ?*

J`yétais, et sous un soleil de plomb en plus !

Ici l`occupante est bien une chatte de sexe féminin (je ne sais pas pourquoi, mais avec une phrase pareille, je crains qu`un tas de mecs arrivent ici par le hasard de chez gougueule...), elle s`appelle Shelby et a 18 ou 19 ans. Alors que chez moi, j`ai laissé une chatte sympa, et vais retrouver un mec ! Faut pas partir de chez vous, ça fout les jetons.

A mon retour, promis, je publie un album photo de mon séjour.

*Serge Brussolo

jeudi, 21 avril 2011

La vie est, en quelque sorte, un pèlerinage.*

Conversation :

"Vous cherchez quel numéro exactement ?"

"Le 24"

"C`est là-bas."

Je regarde, je m`approche, je reconnais un peu, mais nous n`entrons pas.

"Mais vous cherchez qui exactement."

"Personne. En fait mon amie Ed a habité là."

"Oui, vous m`avez peut-être vue, il y a 30 ans avec mon vélo français..."

"Oh vous savez, en ce temps-là, j`étais un gros buveur ! (a heavy drinker)"

 

J`ai failli répondre "Moi aussi."

*Platon

Post-scriptum : Il va falloir être patient pendant le weekend pascal (nan, y a pas de e!), je pars dans l`ouest du pays...

mercredi, 20 avril 2011

Certains dîners gratuits sont tellement ennuyeux qu'un sandwich payant est, de loin, préférable.*

Un peu de pub comparative :

J`ai voyagé avec P&O plutôt que SeaFrance à cause du prix et je ne regrette pas. Le confort est identique. Les sandwiches pas trop chers et j`ai même trouvé un expresso !

Pour prendre le ferry, je n`avais pas de billet, juste un code dont je n`ai pas eu à me servir. A peine arrivée devant la guérite, la jolie dame m`a dit : "Madame Quiparle, c`est ça ?" Rien qu`en voyant ma tête !!! (bon, non, je sais. ils regardent la plaque d`immatriculation...)

Je n`ai pas été fouillée. Ils n`ont embêté qu`un bulgare. Ils cherchaient peut-être un parapluie ?

Et à 13 heures je me suis arrêtée dans un petit village, oú j`ai mangé en terrasse, en plein soleil, un sandwich cheese and tomato excellent.

La route fut bonne malgré la circulation dense et le bouchon traditionnel au tunnel de Dartford. Je suis arrivée vers 17 h. Les bavardages de la fin de la journée m`appartiennent.

 

*José Artur

mardi, 19 avril 2011

Ils peuvent tuer toutes les hirondelles, ils n'empêcheront pas la venue du printemps.*

A l'heure où vous lirez cette note je serai sur le bateau, ou aurai déjà atteint l'Angleterre. Mes projets précis ?

Comme j'arrive vers 11 heures, me trouver un coin sympa pour manger à la campagne, pas loin de Canterbury. Pas de bière, je suis seule au volant. Mais quelque chose de léger et inventif comme les anglais en ont le secret pour leurs "lunches".

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis direction le Northamptonshire. Un petit village près de Corby. Des balades à pied, et puis le weekend du tourisme à Bristol que je n'ai jamas visitée. Des vacances à l'intérieur de mes vacances. A part ça, j'irai sans doute flâner du côté de Peterborough, Uppingham, Leicester, peut-être même Cambridge ou Londres. Je suis ravie de retrouver mes amis qui ont rendu une certaine année entre septembre 81 et novembre 82 absolument savoureuse.

Pour me donner un aperçu du printemps je me suis promenée dans Maville hier avec ADMV et sur le chemin d'un parc, j'ai trouvé ce graffiti. Je n'ai pu m'empêcher de le photographier.

100_5509.JPG

*Proverbe afghan.

dimanche, 17 avril 2011

Il vaut mieux donner à son fils le nom d'un chanteur vivant que celui d'un général mort.*

 

Dans la série (Je sais Pascale, tu n'aimes pas ça !) "artistes que j'adore et que vous ne connaissez pas", je vais vous parler aujourd'hui de Joseph Racaille.

 

Je l'ai d'abord découvert grâce à un album à lui, puis en me renseignant un peu plus j'ai appris qu'il avait été l'arrangeur de Thomas Fersen et de Bashung, excusez du peu !

 

Puis je me suis acheté la musique qu'il avait composée pour un ballet de Decouflé. Et enfin grâce à ma médiathèque j'ai dégusté ses petits délires musicaux, et j'ai particulièrement adoré son cd hawaïen. Il est un des plus grands joueurs de ukulélé. Si vous le croisez chez votre disquaire, ou sur les sites de ventes par internet, ne vous privez pas. Il est discret, a une tête de Deschiens, mais c'est une perle rare !

 

Lisez ce qu'en disent les évolutionnaires, et vous n'hésiterez plus.

 

http://lesevolutionnaires.free.fr/pages/RACAILLE/racaille.htm

 * Groucho Marx

lundi, 11 avril 2011

Le Temps est l'image mobile de l'éternité immobile.*

ADMV m'a fait un TRRRRRRRRRRRRRREEEEEEEEEEEEEEEES beau cadeau. Il est maintenant sur ma terrasse. Celui qui l'a fabriqué est un oncle à moi. Un véritable artiste, capable de créer n'importe quoi à partir de n'importe quelle matière.

100_9249.JPG

L'idée m'est venue de lui demander cette création après notre voyage en Allemagne il y a tout juste un an. Des photos, des descriptions, beaucoup de recherches pour trouver les grosses billes de couleur, et j'ai exactement ce dont je rêvais. Il tourne lentement, au gré du vent.

 

100_9238.JPG

Comme c'est le seul du quartier et que le cuivre est très prisé ces temps-ci par les gens malhonnêtes, nous le rentrerons dès que nous partirons, et même la semaine. J'aurais trop peur de perdre ce bijou.

 

*Platon