Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 14 février 2012

Une lèvre douce vous promet une éternité de baisers*

Ce soir c'est la soirée idéale pour les parents qui veulent se faire un petit repas en amoureux ! Ils peuvent laisser les gosses devant la télé : Retour Vers le Futur, Stuart Little ou Bogus !

Personnellement je vais me laisser tenter par Je Crois que Je l'Aime. Je ne l'ai jamais vu, et puis c'est pas parce qu'ADMV est à 160 km de moi que je vais cesser d'être fleur bleue. Le resto on se le fera ce weekend, on se l'est dit au téléphone.

Et pour ceux qui trouvent que la St Valentin, c'est ringard, un cartoon :

saint valendinde.jpg

*Ben Jonson

dimanche, 12 février 2012

Même si le propos de l'auteur est de donner la représentation la plus complète de son objet, il n'est jamais question qu'il raconte tout, il sait plus de choses encore qu'il n'en dit. C'est que le langage est ellipse.*

J'avais aperçu le titre de la dernière note de Pascale "Another Happy Day", mais je savais que j'allais le voir le soir, alors je l'ai pas lue sa note qui doit de toutes façons être beaucoup plus pro que la mienne. Elle connait tous les acteurs, alors que moi, à part Demi Moore, je connaissais personne. Enfin si, le père de la fille, je l'avais déjà vu, et c'est dans SpiderMan 3 d'après AlloCiné. C'est bizarre, je pensais ne pas avoir vu le 3.

Bref, Pascale elle avait mis deux étoiles, sauf pour Demi et un autre que je ne connaissais pas. Depuis, je sais que c'est l'ado qui avait le deuxième rôle principal. Le premier rôle, je pense que c'est celui de la mère, Lynn. L'actrice je me suis dit tout le long du film que j'avais déjà dû la voir, mais comme toutes les femmes qui se font siliconer les lèvres et tirer la peau du cou et du menton, elle ne ressemble plus à rien, et surtout plus à elle. A part le physique, elle joue bien la mère paumée, qui a toujours été victime, à cause d'une mère qui joue les fortes, mais qui l'est pas tant que ça et le fait payer aux autres.

Le premier quart d'heure, je me suis dit que Pascale avait été sévère. J'aimais bien le parti pris du film du gamin qui fait parallèle avec le vrai film et qui nous apprend des trucs que certains personnages ne savent pas, nous donne un deuxième point de vue, etc. Mais parfois, le réalisateur a dû oublier qu'il avait choisi de faire ça, et on voyait plus de caméra amateur. Pis d'un coup, il s'en rappelait, et il nous en remettait une couche, sans que ça soit absolument nécessaire (je pèse mes mots).

L'histoire, ou la tranche de vie, était plutôt intéressante, nous montrait comment les gens aux USA comme ailleurs, privilégient les apparences plutôt que les problèmes plus profonds, que l'argent n'empêche pas la beaufitude, et les beaufs aux USA, ils valent le jus ! Mais le hic avec le cinéma américain, c'est que même quand il aborde un problème hyper intéressant, il faut toujours qu'on nous explique. Alors, ça dure, ça dure, et on se dit, oui ben, oui, là on a compris : qui va mal, pourquoi, de quand ça date, ce qui va se passer après, etc. L'ado désaxé avait fait la remarque la plus subtile et la plus vraie du film, eh bien il faut que le réalisateur nous le prouve par l'image et l'histoire à la fin du film !

Il faudra un jour leur apprendre l'ellipse, le sous-jacent, le symbole, la métaphore... Il y a quand même un truc que je n'ai pas compris : l'apparition d'un personnage secondaire à poil dans la cuisine en train de se faire un café. Ca vient comme un poil sur la soupe, et là, pour le coup, on nous explique pas, et comme on n'est plus habitué, on reste perplexe.

Je ne m'attarderai pas sur le personnage hyper convenu et classique incarné, très bien il est vrai, par Demi Moore, malgré les problèmes perso qu'elle traverse en ce moment (il m'arrive de lire un peu d'articles "pipole").

Et je ne serai pas trop négative, j'ai quand même rigolé parfois, mais ce n'était peut-être pas prévu pour, et comme je suis une fille simple, deux heures en anglais, je ne crache jamais dessus, et je ne me suis pas ennuyée, ce qui est un plus pour un weekend où ADMV m'a abandonnée...

Maintenant je vais aller lire l'article de Pascale, et cet après-midi, je récidive avec le cinéma américain en allant voir The Descendants. Là il y a Clooney, et encore des histoires de familles d'après la bande annonce, je vous dirai si c'était mieux !

"Another Happy Day Poster"

*Jean-Paul Sartre

jeudi, 09 février 2012

- De quel groupe dépend le verbe "descendre"? - Des Beatles.*

Il y en a au moins un qui présente des excuses. Même si c'est un peu tard, et même si finalement, c'est pour limiter le manque à gagner.

http://www.liberation.fr/societe/01012388951-guerlain-reg...

 

Mais l'autre, qui avait sûrement moins de fric à y perdre, persiste et signe. Pour lui, donc, une civilisation et un régime politique sont la même chose.

C'est que dans le cas de Guéant, il ne s'agit pas d'imbécillité, mais de dangerosité.

Et le "philosophe" de défendre le triste individu !

http://lci.tf1.fr/filnews/politique/luc-ferry-toutes-les-...

Tous les Ferry ne se valent donc pas.

https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash4/3958...

* Question posée dans Questions pour un champion Online, et réponse donnée par une candidate !

Pour ceux qui ne verraient pas le point commun entre mon titre et ma note, c'est la connerie.

dimanche, 08 janvier 2012

Le suicide réussi est le seul péché mortel dont on ne puisse pas se confesser. *

En une semaine on en est au troisième suicide d'adolescent (de 12 à 16 ans). Les journalistes stigmatisent facebook (l'un des suicides a eu lieu en direct par webcam interposée sous les yeux de sa copine) ou le collège (une des victimes étaient apparemment harcelée. C'est sûrement vrai, depuis des lustres les collégiens sont tyranniques et cruels.) mais aucun n'évoque le problème des armes à feu trouvées dans la maison familiale par deux fois. A quoi pensent ces pères de famille chasseurs en n'enfermant pas sous triple ou plus fermetures leurs armes, et en apprenant à leurs enfants à les charger ? La gamine de 12 ans l'avait au moins vu faire ! Quant aux balles, elles n'étaient sans doute pas loin du fusil.

L'éducation nationale a sa part de responsabilité dans le malaise de certains élèves, la société de consommation et ultra-technologisée, de plus en plus virtuelle, aussi. Pourvu que l'on apprenne pas que ces jeunes pratiquaient le tir à la carabine à l'UNSS !

*François Cavanna

vendredi, 06 janvier 2012

Même les rencontres de hasard sont dues à des liens noués dans des vies antérieures. *

La semaine dernière, nous étions à Londres. Cela me parait un siècle. J'ai eu une semaine absolument épuisante, et ceusses qui se plaignent encore qu'il n'y a pas de note, je leur mets un pain ! Vous vous rendez compte, ça me rendrait violente. Avant de passer un nouveau weekend sur mes copies, j'ai envie de vous parler des rencontres qu'on a faites à Londres. Hormis les milliers de français qui encombrent cette ville, nous sommes tombés sur:

Nita Maria Schonfeld Resch. DSC00424 - Copie.JPG

 Bill Murray, avec un autre type dedans.

DSC00411 - Copie.JPG

La Reine d'angleterre

DSC00502 - Copie.JPG

 Les Simpsons !

 

DSC00520 - Copie.JPG

 

Et lui ! le plus beau.

DSC00525 - Copie.JPG

Ca vaut le coup, non ? Alors, vous le prenez quand votre billet pour l'eurostar. si vous n'êtes pas prof et pouvez voyager hors zone rouge, y'a des prix !

 

 

 

*Haruki Murakami

 

 

lundi, 02 janvier 2012

Il résultait de ses observations que l'Allemagne est faite pour y voyager, l'Italie pour y séjourner, l'Angleterre pour y penser et la France pour y vivre.*

J'ai de la chance ! Et vous aussi.

Vous avez bien failli ne pas me revoir ici et maintenant. En effet quand on va en Angleterre, puis quand on en revient, sûrement depuis qu'un Belge qui n'avait rien de mieux à faire a créé le buzz en prétendant qu'on pouvait prendre l'Eurostar de Bruxelles à Londres, via Lille, sans montrer une seule fois ses papiers, les contrôles se sont renforcés. En partant on nous a demandé de mettre tous nos objets en métal dans notre bagage à main pour qu'on ne sonne pas sous le portique. ADMV a quand même sonné et du coup a retiré sa ceinture pour la mettre dans le parnier qui passait au détecteur d'objets dangereux.

Au retour, voulant bien faire, on a fait pareil avant même qu'on nous le demande. Et les anglais nous ont même demandé de retirer nos manteaux ! Des fois qu'on ait des boutons métalliques je suppose. On n'a pas sonné. Mais le sac d'ADMV a été mis de côté. On nous a dit d'attendre, comme si on allait se barrer et leur laisser ! C'est là-dedans qu'elle avait mis tout ce qu'elle a de plus précieux. De là à la prendre pour une terroriste.... Une femme l'air aussi aimable que Merkel/Parisot/Morano réunies vidait consciencieusement une valise devant un couple qui se demandait ce qu'il lui arrivait. Quand elle avait rempli une petite cagette en plastique, elle repassait le tout au détecteur (vous savez le truc qui fait passer une radio des poumons à vos bagages). Vu qu'il y avait au moins 5 autres bagages en attente, ça risquait de prendre des plombes. On avait beau avoir démarré la queue pour l'enregistrement à 14h30 pour le train de 15h31, fallait pas pousser. Un autre employé, black, a eu pitié de nous et a interpellé un black aussi, qui semblait inoccupé. Avec un sourire il a annoncé très sérieusement quand même qu'il allait fouiller son sac à dos (on s'en doutait un peu), et lui a demandé d'ouvrir elle-même la fermeture éclair. Mais ensuite, c'est lui qui a tout sorti objet par objet. Et là la geek attitude d'ADMV l'a laissé bouche bée. On a vu sortir : une tablette (mon cadeau de noël pour elle). La dite tablette était emballée dans une feuille de plastique compensé, puis dans une enveloppe à bulles usagée (simple négligence du Père Noël qui n'a pas fourni l'étui, mais qui rendait tout cela suspect aux yeux du douanier). Il l'a comparée à son propre téléphone, lui a demandé de la mettre en marche, l'a montrée à son pote. S'est extasié. On commençait à se marrer. Puis sont venus : deux mp3, un enregistreur, une mini-lampe de bureau led, deux paires d'écouteurs, un téléphone portable, des fils divers et variés, une bombe de produit pour nettoyer les lunettes (il nous a quand même demandé si c'était pour se défendre), la fameuse ceinture, des stylos, et j'en passe sûrement. Comme elle est organisée, chaque objet était dans une petite pochette qu'il a fallu ouvrir. Par je ne sais quel hasard il a raté l'étui à lunettes, métallique lui aussi. Une fois qu'il a eu mis tout dans des cagettes, il en a conclu qu'on n'irait pas en prison pour cette fois, et il a laissé ADMV tout ranger. Bon, au moins, comparé à l'aut' meuf, il était sympa et rigolo. Enfin, dans son genre.

Photo empruntée à : http://www.leblogdelamechante.fr/blog-mode/eurostar-probl... qui faisait il y a 3 ans une note sur un peu le même sujet.

Heureusement qu'elle avait un portable ADMV, elle a pu dépanner des gens qui avaient raté leur train ( peut-être parce qu'ils avaient été fouillés longtemps) et qui ne pouvait pas prévenir leur famille, car une fois qu'on a passé le contrôle sympa et qu'on se retrouve dans le "lounge" (salon...) il n'y a plus aucune cabine. (Peur qu'on communique avec nos complices à l'extérieur???)

Dans l'histoire, j'ai juste regretté de ne pas être palpée par une jolie douanière blonde qui officiait aléatoirement juste après le portique.

Publicité mensongère. Ajoutez une bonne heure pour l'enregistrement et le contrôle douanier !

*Montesquieu

mardi, 27 décembre 2011

Celui qui est lassé de Londres, l'est de la vie, car Londres a tout ce que la vie peut offrir.*

L'année se termine bien. Une crevaison qui a failli allonger d'au moins deux heures un voyage retour de Paris qui en avait déjà pris deux et demie alors que normalement ça n'en prend qu'une et demie. Un évier bouché et un siphon démonté et remonté au moment où j'aurais dû aller chez le garagiste pour qu'il remette ma roue réparée. On espère que demain le voyage se fera sans encombres. En effet, je vous quitte quelques jours. Je repars là où j'aime aller et me sentir chez moi.

Belle fin d'année. Bon début de l'autre. Reposez-vous, prenez des forces et stockez quelques doses de bonne humeur. J'ai comme l'impression que 2012 ne va pas être de la tarte.

*Dr Samuel Johnson

dimanche, 25 décembre 2011

Les rondeurs que vous voyez, je les dois aux spaghetti.*

Je suis d'accord avec Chief Gardener. Donner des cadeaux et en recevoir, c'est sympa. J'adore dénicher l'idée qui fera plaisir, amusera, étonnera et quand on arrive à faire pareil pour moi, c'est super aussi.

J'avais déjà ça dans ma cuisine,

aujourd'hui, j'ai ça :

La mienne est bleue. C'est pas très écolo, ça marche à piles, mais c'est rigolo.

Le repas était bon, le champagne aussi, mais bon, pas tous les jours, ou ma tête va se plaindre ! L'ambiance en tout cas était très chaleureuse. (Je dis ça pour Pascale. Si on ne s'est pas rendormi d'ici là, on ira participer à  l'opération Toiles Enchantées, allez voir les expliqu's chez Pascale.)

*Sophia Loren

 

samedi, 24 décembre 2011

L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée.*

bloggif_4ef58f87d9e7a.gif

JE SOUHAITE UN JOYEUX NOEL A TOUS MES BLOGGEURS ET BLOGGEUSES FIDELES,

QU'IL SOIT PETIT OU ENORME, FESTIF OU CONTEMPLATIF, FAMILIAL OU AMICAL...

*André Laurendeau

dimanche, 18 décembre 2011

Si éclairants soient les grands textes, ils donnent moins de lumière que les premiers flocons de neige*

IL NEIGE

DSC00360.JPG

Cliquez sur le lien suivant, et écoutez la chanson 14.

 http://www.deezer.com/fr/music/gilbert-laffaille/piano-vo...

Le jour se lève, la place est vide,
le ciel est noir mais tout est blanc,
sur le Musée des Invalides
et la Fontaine des Innocents

Il neige

Sur les trottoirs, les caniveaux,
les tickets bleus des cinémas,
le Normandie, l'Eldorado,
les esquimaux, les papiers gras,

Il neige

De la terrasse de l'Univers
au Grand Hôtel des voyageurs,
du Moulin Rouge au Sacré-Coeur,
comme dans les bulles d'une boule de verre,

Il neige

Le temps se fige, plus rien ne bouge,
Rue d'Aboukir, rue du Ranelagh,
sur le pavé des banlieues rouges,
les vieux sommiers des terrains vagues,

Il neige

Sur les péniches au bord de l'eau,
les tôles rouillées, les wagons noirs,
sur le charbon des entrepôts,
le sang gelé des abattoirs,

Il neige

Comme un prélude, un long silence,
de Notre-Dame aux Blancs-Manteaux,
sur les buildings de la Défense,
les fausses ruines du Parc Monceau,

Il neige

Il neige mais Paris dort encore,
de l'Etoile au Jardin des Plantes,
dans la Galerie des dinosaures,
à côté des cristaux qui chantent,

Il neige

Sur le Musée Carnavalet,
l'aquarium du Trocadéro,
la Gare du Nord, le Grand Palais
et les deux ours blancs du Zoo,

Il neige

Paroles et Musique: Gilbert Laffaille
Poème à relire dans A Hauteur de Paris, un livre regroupant des photos de Marcel Bovis accompagnées de nombreux textes poétiques.
(Ed. Lamartinière)
 
* Christian Bobin

samedi, 17 décembre 2011

Si j'avais su que les jeunes pouvaient mourir, je n'aurais jamais aimé personne.*

Elle avait 70 ans. Ce n'est pas si vieux. Mais quand on est fatigué, malade, ça peut l'être. En tout cas pour tout le bonheur qu'elle m'a apporté et à bien d'autres, Hommage.

*Cesaria Evora

vendredi, 16 décembre 2011

Biscuit : 10 synonymes. boudoir, céramique, cracker, gâteau, gaufrette, pâtisserie, petit, porcelaine, sablé, tuile.

Hier j'avais grève. Je suis contre le fait qu'ils veuillent remplacer les profs râleurs mais qui veulent éduquer les gosses malgré eux, par des larves obéissantes qui n'en auront rien à foutre des gosses mais appliqueront servilement les textes, et ne refuseront pas les heures sup's.

Le matin, j'étais à la manif. On a été accueillis par les flics devant le rectorat. C'est bien connu que les profs sont des casseurs. Nous comme des cons on avait poliment demandé à ce que le recteur reçoive une délégation. La prochaine fois on ira emprunter des kalachnikovs à Marseille. Au moins les flics ne seront pas venus pour rien.

A midi je suis rentrée frigorifiée, et j'ai entendu Elise Lucet sur France 2 commenter l'actualité brûlante, avec une passion et un enthousiasme impressionnants. Non, pas la grève des profs, (ça va pas la tête !), mais...... le vent ! C'est vrai, c'est neuf, ça va changer la face du  monde, ca fait réfléchir les téléspectateurs, on leur en vend, ils en redemandent, du vent !!! Mais là pour une fois la tempête a un nom de mec. Et puis l'Elise Lucet, ça lui secoue l'accent tonique encore plus que d'habitude ce sujet hautement politique.

L'après-midi, j'aurais pu corriger des copies pour les rendre aujourd'hui, ranger le sous-sol ou taper les appréciations de ma proviseure adjointe sur le logiciel de bulletins. Mais tout cela m'a fait sombrement chier d'avance, et j'ai préféré fabriquer des biscuits anglais à base de golden syrup, vu que j'en avais fait une description alléchante à mes élèves de seconde, qui sont une classe vraiment sympa. J'en ai fait 43 (ils sont 32), et ce matin, on a joué à motus. Ils ont tous eu un biscuit d'abord, puis, à chaque mot trouvé ils gagnaient au choix un biscuit ou un bonbon. Ben y'en a, ils ont préféré les biscuits ! On s'est marré comme jamais je ne m'étais marré un jour de noël depuis que je suis en lycée. Pas blasés, heureux, disant merci... Une classe exceptionnelle vraiment. DSC00358.JPGDSC00359.JPG

 La grève, c'est bien.

 

 

vendredi, 02 décembre 2011

Quand on va dans un bureau de poste et qu'on voit comment les employés des PTT manipulent les colis, on comprend mieux pourquoi le père Noël tient à apporter ses cadeaux lui-même.*

Depuis deux ou trois jours, c'est comme une explosion, une pandémie soudaine. Des tas de copines, cousines, collègues, bloggeuses se mettent à parler de leurs jolis et mignons calendriers de l'avent, de cette période enchanteresse et pleine de douceur. Moi, j'aime bien Noël. Mais, bizarrement, surtout depuis que je n'ai plus de famille. Je me fais une bonne petite bouffe sans la foule, avec qui je veux, pas d'obligation. Et je fais des cadeaux à qui je veux aussi. Je ne me prends pas la tête avec ça. Personne ne sera jaloux de personne, il n'y aura pas de cadeaux communs avec la poire de service qui s'en charge, et le radin de service qui ne paye jamais sa part, ni le cadeau qu'on fait pour la cinquième fois, parce qu'on en fait tant qu'on oublie. Noël, comme ça, peinardes toutes les deux, c'est cool ! Les bons sentiments, les gosses, on s'en passe. Très bien, je vous assure.

Mais eux aussi se passeraient bien de Noël. La preuve en images:

Cliquez sur mon beau gif !

*Antoine Chuquet

jeudi, 01 décembre 2011

PARCE QU'IL Y A URGENCE

 
 
Pour tout savoir sur le SIDACTION cliquez sur l'affiche
 ci-dessous !
 
 
 

mercredi, 30 novembre 2011

A chaque fois que vous vous retrouvez du côté de la majorité, il est temps de faire une pause et de réfléchir.*

Aujourd'hui Gougueule rend hommage à un type que j'adore. C'est celui qui est à l'origine de mon intérêt pour l'histoire des USA, mais aussi pour la littérature américaine. Tout a commencé avec ces deux-là:

Je ne les voyais qu'en noir et blanc, mais quel bonheur ! Ensuite j'ai lu leurs aventures, en français. Puis en anglais. Toujours du bonheur.

Et elle ! Le sex-symbol de mes années de primaire:

Je comprenais que Tom fasse les pires bêtises rien que pour lui plaire, ou la sauver.

Alors, moi aussi, je dis Merci Monsieur Mark Twain !

Mais je suis très émue aussi, parce que cette photo, je l'ai trouvée sur le blog de Marc di Napoli, tout simplement l'acteur qui jouait Huck ! Il est devenu artiste, à plus d'un titre, et son blog a l'air de valoir la visite. Cliquez !

*Mark Twain

samedi, 26 novembre 2011

Tout bruit écouté longtemps devient une voix.*

Times are changing !

Vous vous souvenez de ces concerts où d'un seul coup, sans qu'on ait à nous donner le signal, le public se remplissait d'émotion, et les briquets s'allumaient, longtemps, à s'en brûler les doigts ?

Aujourd'hui les lois anti-tabac, les nouvelles technologies ont donné ça:

 

Vous avez la même chose avec un meilleur son ici : http://uk.omg.yahoo.com/gossip/110--pop/adele-exclusive-l...

Mais je ne savais pas l'intégrer...

Adèle, j'aime bien. Y'en a pas tant que ça que j'apprécie dans les chanteurs actuels, enfin, je devrais dire que je distingue des autres, alors j'ai envie d'en parler. Néanmoins, j'aime mieux quand elle chante que quand elle parle.

*Victor Hugo

vendredi, 25 novembre 2011

La photographie n'a de sens que si elle épuise toutes les images possibles." *

POUR PASCALE !

DSC00343.JPG

Et pour les autres:

DSC00334.JPG

Cartes postales d'automne. Elles ne se ramassent pas à la pelle dans la boîte aux lettres, mais elles font plaisir. Alors je renvoie en retour ce qui fait mon quotidien de novembre. Cette semaine un élève (de S) a mis en doute le fait que Faulkner ait pu être un écrivain, puisqu'il avait reçu un prix Nobel. Et une mère d'élève a trouvé qu'on pourrait quand même organiser un voyage en Angleterre, parce que pour les parents ça demandait beaucoup de travail de le faire eux-mêmes. Heureusement, je fais du qi gong, je reste zen, et je souris en lisant mon courrier.

*Italo Calvino

mercredi, 23 novembre 2011

"une femme qui n'abdiqua jamais ses valeurs et poursuivi (sic) jusqu'au bout de ses forces les combats qu'elle jugeait justes." ou encore "elle su faire preuve d'une indépendance d'esprit, d'une volonté et d'une dignité exceptionnelle (sic)".*

*Communiqué officiel de l'Elysée...

lundi, 21 novembre 2011

« Trop loin à l'est, c'est l'ouest. »*

Bon, je trouve que même si les compétiteurs n'ont pas été très nombreux, vous avez frôlé la bonne réponse. Je vous la donne. Samedi après-midi, ADMV et moi, nous avons participé à un stage de de Massage Qi Gong. Ce n'était donc pas un salon, et nous n'étions pas que toutes les deux.

Les 8 stagiaires étaient à  l'heure et nous avons commencé le stage à 14 h 30. Pendant trois quarts d'heure nous avons d'abord eu des explications théoriques sur la médecine chinoise et sur les différentes techniques existantes, dont les massages. Tout cela en buvant le thé. Puis, nous sommes sortis et sommes allés dans le parc en face faire une heure de qi gong pour faire circuler notre énergie et être dans les meilleures conditions pour donner ou/et recevoir les massages.

Puis nous sommes retournés à l'intérieur et avons pratiqué plusieurs gestes de massages sur nos partenaires. Cela n'avait rien de sexuel, nous restions habillés d'ailleurs, car l'énergie n'est pas arrêtée par les vêtements. Mais évidemment un des deux hommes présent y est allé de sa petite plaisanterie " C'est mieux de faire ça en couple  !" C'est d'ailleurs le même stagiaire qui a encore plaisanté, il était vraiment désopilant, "C'est 50 euros!" Nous avions payé pour faire ce stage, mais beaucoup moins cher que ça !

Plaisanterie mise à part, ces massages ont été très bénéfiques et actifs. Le soir nous étions épuisées, mais le lendemain matin, nous nous sommes réveillées dans une forme olympique. Je me sentais dynamique, optimiste et prête à dévorer mon dimanche, comme je ne l'ai pas été depuis des semaines !

Toutes les autres phrases de ma note précédente doivent sûrement prendre un sens à présent sauf peut-être : "Vous voulez savoir pourquoi j'ai une femme nue dans mon bureau ? " En fait, le prof nous a expliqué qu'à une époque dont je ne connais pas la date, la civilisation chinoise était devenue très pudibonde, et surtout très mysogyne je trouve, et les femmes n'avaient plus le droit de se déshabiller devant leur médecin, ni lui de les toucher, même habillées. Donc le médecin avait dans son cabinet une petite statuette représentant une femme nue allongée, et la patiente devait se contenter de montrer sur cette statuette l'endroit où elle avait mal !

Notre prof pratique aussi la médecine chinoise et a dans son cabinet un tas d'objets magnifiques et anciens.

J'espère que vous n'êtes pas déçus. Bravo à Zapette et Axel qui "chauffaient" avec leurs réponses.

*Lao Tseu

Et à Imposture pour son imagination !

mercredi, 09 novembre 2011

Une sage lenteur a raison de la hâte.*

Il y a des gens pressés qui roulent à 250 kilomètre heure sur une route nationale et qui perdent leur permis, d'autres qui avancent la sonnerie du lycée de 5 minutes et qui me font perdre 5 minutes de sommeil tous les matins. Chercher à gagner du temps fait toujours perdre quelque chose.

Dans un texte étudié ce matin avec mes élèves, on nous disait que manger lentement empêchait de grossir. Si je parle lentement, mes élèves comprennent mieux. Et si je suis lente à publier une nouvelle note, je sens l'intérêt renaître chez vous.

Comme le dit le message d'une mug très populaire en Angleterre, "Keep calm and carry on !"

 *Théognis de Mégare 

 

 

samedi, 05 novembre 2011

L'austérité vise par certaines mesures à avancer l'âge de la mort.*

Alors, si, je reviens d'une manif. J'ai répondu à l'appel d'un rassemblement contre l'austérité.

Plutôt que de dire aux pauvres qu'ils doivent l'être encore plus pour sauver leur pays, en étant payés moins, en travaillant jusqu'à ce que mort s'en suive, et en n'étant plus remboursés de leurs soins médicaux par exemple, on pourrait peut-être demander aux riches de se défaire d'un peu d'argent sur leurs comptes. Et au lieu de trouver consternant qu'on demande son avis au peuple, on pourrait peut-être trouver consternant que des chefs d'état soient mêlés à des affaires malhonnêtes, qu'ils s'entourent de ministres mis en examen et/ou condamnés pour détournement de fonds et autres activités du même ordre. Non, ça, apparemment, ce n'est pas consternant.

Bref, donc, je suis allée prendre l'air avec des gens bien dans le centre de MAVILLE. Nous n'étions pas très nombreux, mais il y aura d'autres rassemblements, et il y aura peut-être plus de gens concernés.

Je n'ai pas trouvé la lettre dans son intégralité, mais lisez les extraits qu'on trouve sur le net : Mikis Théodorakis s'adressent à tous les européens.

http://www.humanite.fr/monde/lappel-de-mikis-theodorakis-...

*Georges Marchais, le 9 juillet 1980

mardi, 25 octobre 2011

Le corps enseignant est la plus grande armée, après l'Armée rouge.*

Ce soir j'ai regardé les deux épisodes d'Apocalypse sur la montée au pouvoir d'Hitler. Je n'ai pas appris beaucoup de choses que je ne savais pas du tout, mais en ai réentendu que j'avais sûrement oubliées. Mais j'ai surtout retenu cette fois que Henry Ford, antisémite notoire de l'époque, avait été un des premiers étrangers à donner des fortunes au Parti Nazi montant, et le premier à être décoré par eux. Et aussi Hugo Boss, couturier qui a créé l'uniforme nazi !

Au cours de cette émission il a aussi été mentionné avec beaucoup d'indignation que les instituteurs de l'époque en Allemagne enseignaient le maniement des armes à leurs élèves. J'aurais pu être choquée, mais j'ai appris il y a peu de temps que cela existe aussi dans l'éducation nationale !

http://www.federation-unss.org/sport-le_tir_sportif-43

J'ai été révoltée que l'éducation nationale donne à des élèves les compétences nécessaires à l'utilisation d'une arme qu'ils trouveraient sur leur chemin. Un ministre a dû trouver cela éthiquement correct puisque cette discipline est incluse dans les championnats unss au motif que c'est un sport olympique. Me renseignant sur le sujet, j'ai lu qu'en France on pouvait initier les enfants au tir à partir de 7 ans ! Je ne sais pas à quel âge on commence à l'école.

Suis-je la seule que cela choque ? J'aimerais votre avis.

http://www.lepost.fr/article/2010/09/23/2233270_heilz-l-e...

http://h3ll-clan.keuf.net/t2894-drame-un-enfant-tire-sur-...

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/369579/un-...

Bon, tout ne se passe pas en France. Le deuxième lien va vers un des nombreux forums consacrés au tir. Le niveau de ces forums est éloquent !

*Jean-Pierre Chevènement (1985)

samedi, 22 octobre 2011

- Voulez-vous me prendre en photo avec mon chapeau ? - Ce serait plus facile avec un appareil photo !*

Il y a des jours où aller en ville c'est fatiguant. Il y a trop de monde, il pleut, vous ne trouvez rien de ce que vous cherchiez... Et puis il y a des jours où c'est super méga génial d'aller en ville. Il fait beau, ce n'est pas surpeuplé, les gens semblent avoir préféré aller dans les zones commerciales de périphérie, (grand bien leur fasse !), et on trouve tout ce qu'on cherche et même plus, parce qu'on nous fait des cadeaux. C'était comme ça aujourd'hui ! Je sais ce que je vais avoir pour noël : un Banco à gratter.

Parce que mon gros cadeau, le vrai, je l'ai eu aujourd'hui. La batterie est en train de se charger. J'ai accroché les bandoulières, collé un protège-écran lcd, et j'ai 5 jours pour apprendre à me servir de ce bijou pour pouvoir vous rapporter de belles photos de mes vacances.

*Philippe Gelück

mardi, 11 octobre 2011

L'être stoïque sait que la vie moderne n'est qu'une série de moments pendant lesquels on attend de passer à la caisse.*

Je suis à la caisse de monoprix avec ADMV. A toutes les caisses beaucoup de gens, sauf à la nôtre, car la caissière a déjà renvoyé au moins six personnes, disant "je ferme" d'un ton à la fois ferme et soulagé. C'est notre tour. Derrière nous il n'y aura plus qu'une jeune femme.

Une femme arrive, se dirige en nous ignorant vers la caissière, et lui demande : "C'est une caisse réservée aux handicapés ?"

Je me suis sentie partagée entre l'envie de lui donner un coup de pied et celle d'un énorme éclat de rire.

Si elle avait vu ça, elle aurait demandé si la caisse était réservée aux pingouins...

*Jean Dion (de la famille à Céline ?)

vendredi, 07 octobre 2011

On a sans doute a peu près les mêmes chances de gagner à la loterie, que l'on y joue ou pas.*

Mais que fait Zapette ????

Elle n'est toujours pas allée chercher ses 162 millions d'euros !!!

Dis, c'est parce que je t'avais demandé de m'en donner un peu ?

Non, en fait, on ne sait pas qui c'est. Voici le portrait-robot qui en a été fait:

 

Savez-vous ce que devient l'argent si personne ne le réclame ?

* Fran Lebowiz