Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 16 décembre 2011

Biscuit : 10 synonymes. boudoir, céramique, cracker, gâteau, gaufrette, pâtisserie, petit, porcelaine, sablé, tuile.

Hier j'avais grève. Je suis contre le fait qu'ils veuillent remplacer les profs râleurs mais qui veulent éduquer les gosses malgré eux, par des larves obéissantes qui n'en auront rien à foutre des gosses mais appliqueront servilement les textes, et ne refuseront pas les heures sup's.

Le matin, j'étais à la manif. On a été accueillis par les flics devant le rectorat. C'est bien connu que les profs sont des casseurs. Nous comme des cons on avait poliment demandé à ce que le recteur reçoive une délégation. La prochaine fois on ira emprunter des kalachnikovs à Marseille. Au moins les flics ne seront pas venus pour rien.

A midi je suis rentrée frigorifiée, et j'ai entendu Elise Lucet sur France 2 commenter l'actualité brûlante, avec une passion et un enthousiasme impressionnants. Non, pas la grève des profs, (ça va pas la tête !), mais...... le vent ! C'est vrai, c'est neuf, ça va changer la face du  monde, ca fait réfléchir les téléspectateurs, on leur en vend, ils en redemandent, du vent !!! Mais là pour une fois la tempête a un nom de mec. Et puis l'Elise Lucet, ça lui secoue l'accent tonique encore plus que d'habitude ce sujet hautement politique.

L'après-midi, j'aurais pu corriger des copies pour les rendre aujourd'hui, ranger le sous-sol ou taper les appréciations de ma proviseure adjointe sur le logiciel de bulletins. Mais tout cela m'a fait sombrement chier d'avance, et j'ai préféré fabriquer des biscuits anglais à base de golden syrup, vu que j'en avais fait une description alléchante à mes élèves de seconde, qui sont une classe vraiment sympa. J'en ai fait 43 (ils sont 32), et ce matin, on a joué à motus. Ils ont tous eu un biscuit d'abord, puis, à chaque mot trouvé ils gagnaient au choix un biscuit ou un bonbon. Ben y'en a, ils ont préféré les biscuits ! On s'est marré comme jamais je ne m'étais marré un jour de noël depuis que je suis en lycée. Pas blasés, heureux, disant merci... Une classe exceptionnelle vraiment. DSC00358.JPGDSC00359.JPG

 La grève, c'est bien.

 

 

vendredi, 02 décembre 2011

Quand on va dans un bureau de poste et qu'on voit comment les employés des PTT manipulent les colis, on comprend mieux pourquoi le père Noël tient à apporter ses cadeaux lui-même.*

Depuis deux ou trois jours, c'est comme une explosion, une pandémie soudaine. Des tas de copines, cousines, collègues, bloggeuses se mettent à parler de leurs jolis et mignons calendriers de l'avent, de cette période enchanteresse et pleine de douceur. Moi, j'aime bien Noël. Mais, bizarrement, surtout depuis que je n'ai plus de famille. Je me fais une bonne petite bouffe sans la foule, avec qui je veux, pas d'obligation. Et je fais des cadeaux à qui je veux aussi. Je ne me prends pas la tête avec ça. Personne ne sera jaloux de personne, il n'y aura pas de cadeaux communs avec la poire de service qui s'en charge, et le radin de service qui ne paye jamais sa part, ni le cadeau qu'on fait pour la cinquième fois, parce qu'on en fait tant qu'on oublie. Noël, comme ça, peinardes toutes les deux, c'est cool ! Les bons sentiments, les gosses, on s'en passe. Très bien, je vous assure.

Mais eux aussi se passeraient bien de Noël. La preuve en images:

Cliquez sur mon beau gif !

*Antoine Chuquet

jeudi, 01 décembre 2011

PARCE QU'IL Y A URGENCE

 
 
Pour tout savoir sur le SIDACTION cliquez sur l'affiche
 ci-dessous !
 
 
 

mercredi, 30 novembre 2011

A chaque fois que vous vous retrouvez du côté de la majorité, il est temps de faire une pause et de réfléchir.*

Aujourd'hui Gougueule rend hommage à un type que j'adore. C'est celui qui est à l'origine de mon intérêt pour l'histoire des USA, mais aussi pour la littérature américaine. Tout a commencé avec ces deux-là:

Je ne les voyais qu'en noir et blanc, mais quel bonheur ! Ensuite j'ai lu leurs aventures, en français. Puis en anglais. Toujours du bonheur.

Et elle ! Le sex-symbol de mes années de primaire:

Je comprenais que Tom fasse les pires bêtises rien que pour lui plaire, ou la sauver.

Alors, moi aussi, je dis Merci Monsieur Mark Twain !

Mais je suis très émue aussi, parce que cette photo, je l'ai trouvée sur le blog de Marc di Napoli, tout simplement l'acteur qui jouait Huck ! Il est devenu artiste, à plus d'un titre, et son blog a l'air de valoir la visite. Cliquez !

*Mark Twain

samedi, 26 novembre 2011

Tout bruit écouté longtemps devient une voix.*

Times are changing !

Vous vous souvenez de ces concerts où d'un seul coup, sans qu'on ait à nous donner le signal, le public se remplissait d'émotion, et les briquets s'allumaient, longtemps, à s'en brûler les doigts ?

Aujourd'hui les lois anti-tabac, les nouvelles technologies ont donné ça:

 

Vous avez la même chose avec un meilleur son ici : http://uk.omg.yahoo.com/gossip/110--pop/adele-exclusive-l...

Mais je ne savais pas l'intégrer...

Adèle, j'aime bien. Y'en a pas tant que ça que j'apprécie dans les chanteurs actuels, enfin, je devrais dire que je distingue des autres, alors j'ai envie d'en parler. Néanmoins, j'aime mieux quand elle chante que quand elle parle.

*Victor Hugo

vendredi, 25 novembre 2011

La photographie n'a de sens que si elle épuise toutes les images possibles." *

POUR PASCALE !

DSC00343.JPG

Et pour les autres:

DSC00334.JPG

Cartes postales d'automne. Elles ne se ramassent pas à la pelle dans la boîte aux lettres, mais elles font plaisir. Alors je renvoie en retour ce qui fait mon quotidien de novembre. Cette semaine un élève (de S) a mis en doute le fait que Faulkner ait pu être un écrivain, puisqu'il avait reçu un prix Nobel. Et une mère d'élève a trouvé qu'on pourrait quand même organiser un voyage en Angleterre, parce que pour les parents ça demandait beaucoup de travail de le faire eux-mêmes. Heureusement, je fais du qi gong, je reste zen, et je souris en lisant mon courrier.

*Italo Calvino

mercredi, 23 novembre 2011

"une femme qui n'abdiqua jamais ses valeurs et poursuivi (sic) jusqu'au bout de ses forces les combats qu'elle jugeait justes." ou encore "elle su faire preuve d'une indépendance d'esprit, d'une volonté et d'une dignité exceptionnelle (sic)".*

*Communiqué officiel de l'Elysée...

lundi, 21 novembre 2011

« Trop loin à l'est, c'est l'ouest. »*

Bon, je trouve que même si les compétiteurs n'ont pas été très nombreux, vous avez frôlé la bonne réponse. Je vous la donne. Samedi après-midi, ADMV et moi, nous avons participé à un stage de de Massage Qi Gong. Ce n'était donc pas un salon, et nous n'étions pas que toutes les deux.

Les 8 stagiaires étaient à  l'heure et nous avons commencé le stage à 14 h 30. Pendant trois quarts d'heure nous avons d'abord eu des explications théoriques sur la médecine chinoise et sur les différentes techniques existantes, dont les massages. Tout cela en buvant le thé. Puis, nous sommes sortis et sommes allés dans le parc en face faire une heure de qi gong pour faire circuler notre énergie et être dans les meilleures conditions pour donner ou/et recevoir les massages.

Puis nous sommes retournés à l'intérieur et avons pratiqué plusieurs gestes de massages sur nos partenaires. Cela n'avait rien de sexuel, nous restions habillés d'ailleurs, car l'énergie n'est pas arrêtée par les vêtements. Mais évidemment un des deux hommes présent y est allé de sa petite plaisanterie " C'est mieux de faire ça en couple  !" C'est d'ailleurs le même stagiaire qui a encore plaisanté, il était vraiment désopilant, "C'est 50 euros!" Nous avions payé pour faire ce stage, mais beaucoup moins cher que ça !

Plaisanterie mise à part, ces massages ont été très bénéfiques et actifs. Le soir nous étions épuisées, mais le lendemain matin, nous nous sommes réveillées dans une forme olympique. Je me sentais dynamique, optimiste et prête à dévorer mon dimanche, comme je ne l'ai pas été depuis des semaines !

Toutes les autres phrases de ma note précédente doivent sûrement prendre un sens à présent sauf peut-être : "Vous voulez savoir pourquoi j'ai une femme nue dans mon bureau ? " En fait, le prof nous a expliqué qu'à une époque dont je ne connais pas la date, la civilisation chinoise était devenue très pudibonde, et surtout très mysogyne je trouve, et les femmes n'avaient plus le droit de se déshabiller devant leur médecin, ni lui de les toucher, même habillées. Donc le médecin avait dans son cabinet une petite statuette représentant une femme nue allongée, et la patiente devait se contenter de montrer sur cette statuette l'endroit où elle avait mal !

Notre prof pratique aussi la médecine chinoise et a dans son cabinet un tas d'objets magnifiques et anciens.

J'espère que vous n'êtes pas déçus. Bravo à Zapette et Axel qui "chauffaient" avec leurs réponses.

*Lao Tseu

Et à Imposture pour son imagination !

mercredi, 09 novembre 2011

Une sage lenteur a raison de la hâte.*

Il y a des gens pressés qui roulent à 250 kilomètre heure sur une route nationale et qui perdent leur permis, d'autres qui avancent la sonnerie du lycée de 5 minutes et qui me font perdre 5 minutes de sommeil tous les matins. Chercher à gagner du temps fait toujours perdre quelque chose.

Dans un texte étudié ce matin avec mes élèves, on nous disait que manger lentement empêchait de grossir. Si je parle lentement, mes élèves comprennent mieux. Et si je suis lente à publier une nouvelle note, je sens l'intérêt renaître chez vous.

Comme le dit le message d'une mug très populaire en Angleterre, "Keep calm and carry on !"

 *Théognis de Mégare 

 

 

samedi, 05 novembre 2011

L'austérité vise par certaines mesures à avancer l'âge de la mort.*

Alors, si, je reviens d'une manif. J'ai répondu à l'appel d'un rassemblement contre l'austérité.

Plutôt que de dire aux pauvres qu'ils doivent l'être encore plus pour sauver leur pays, en étant payés moins, en travaillant jusqu'à ce que mort s'en suive, et en n'étant plus remboursés de leurs soins médicaux par exemple, on pourrait peut-être demander aux riches de se défaire d'un peu d'argent sur leurs comptes. Et au lieu de trouver consternant qu'on demande son avis au peuple, on pourrait peut-être trouver consternant que des chefs d'état soient mêlés à des affaires malhonnêtes, qu'ils s'entourent de ministres mis en examen et/ou condamnés pour détournement de fonds et autres activités du même ordre. Non, ça, apparemment, ce n'est pas consternant.

Bref, donc, je suis allée prendre l'air avec des gens bien dans le centre de MAVILLE. Nous n'étions pas très nombreux, mais il y aura d'autres rassemblements, et il y aura peut-être plus de gens concernés.

Je n'ai pas trouvé la lettre dans son intégralité, mais lisez les extraits qu'on trouve sur le net : Mikis Théodorakis s'adressent à tous les européens.

http://www.humanite.fr/monde/lappel-de-mikis-theodorakis-...

*Georges Marchais, le 9 juillet 1980

mardi, 25 octobre 2011

Le corps enseignant est la plus grande armée, après l'Armée rouge.*

Ce soir j'ai regardé les deux épisodes d'Apocalypse sur la montée au pouvoir d'Hitler. Je n'ai pas appris beaucoup de choses que je ne savais pas du tout, mais en ai réentendu que j'avais sûrement oubliées. Mais j'ai surtout retenu cette fois que Henry Ford, antisémite notoire de l'époque, avait été un des premiers étrangers à donner des fortunes au Parti Nazi montant, et le premier à être décoré par eux. Et aussi Hugo Boss, couturier qui a créé l'uniforme nazi !

Au cours de cette émission il a aussi été mentionné avec beaucoup d'indignation que les instituteurs de l'époque en Allemagne enseignaient le maniement des armes à leurs élèves. J'aurais pu être choquée, mais j'ai appris il y a peu de temps que cela existe aussi dans l'éducation nationale !

http://www.federation-unss.org/sport-le_tir_sportif-43

J'ai été révoltée que l'éducation nationale donne à des élèves les compétences nécessaires à l'utilisation d'une arme qu'ils trouveraient sur leur chemin. Un ministre a dû trouver cela éthiquement correct puisque cette discipline est incluse dans les championnats unss au motif que c'est un sport olympique. Me renseignant sur le sujet, j'ai lu qu'en France on pouvait initier les enfants au tir à partir de 7 ans ! Je ne sais pas à quel âge on commence à l'école.

Suis-je la seule que cela choque ? J'aimerais votre avis.

http://www.lepost.fr/article/2010/09/23/2233270_heilz-l-e...

http://h3ll-clan.keuf.net/t2894-drame-un-enfant-tire-sur-...

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/369579/un-...

Bon, tout ne se passe pas en France. Le deuxième lien va vers un des nombreux forums consacrés au tir. Le niveau de ces forums est éloquent !

*Jean-Pierre Chevènement (1985)

samedi, 22 octobre 2011

- Voulez-vous me prendre en photo avec mon chapeau ? - Ce serait plus facile avec un appareil photo !*

Il y a des jours où aller en ville c'est fatiguant. Il y a trop de monde, il pleut, vous ne trouvez rien de ce que vous cherchiez... Et puis il y a des jours où c'est super méga génial d'aller en ville. Il fait beau, ce n'est pas surpeuplé, les gens semblent avoir préféré aller dans les zones commerciales de périphérie, (grand bien leur fasse !), et on trouve tout ce qu'on cherche et même plus, parce qu'on nous fait des cadeaux. C'était comme ça aujourd'hui ! Je sais ce que je vais avoir pour noël : un Banco à gratter.

Parce que mon gros cadeau, le vrai, je l'ai eu aujourd'hui. La batterie est en train de se charger. J'ai accroché les bandoulières, collé un protège-écran lcd, et j'ai 5 jours pour apprendre à me servir de ce bijou pour pouvoir vous rapporter de belles photos de mes vacances.

*Philippe Gelück

mardi, 11 octobre 2011

L'être stoïque sait que la vie moderne n'est qu'une série de moments pendant lesquels on attend de passer à la caisse.*

Je suis à la caisse de monoprix avec ADMV. A toutes les caisses beaucoup de gens, sauf à la nôtre, car la caissière a déjà renvoyé au moins six personnes, disant "je ferme" d'un ton à la fois ferme et soulagé. C'est notre tour. Derrière nous il n'y aura plus qu'une jeune femme.

Une femme arrive, se dirige en nous ignorant vers la caissière, et lui demande : "C'est une caisse réservée aux handicapés ?"

Je me suis sentie partagée entre l'envie de lui donner un coup de pied et celle d'un énorme éclat de rire.

Si elle avait vu ça, elle aurait demandé si la caisse était réservée aux pingouins...

*Jean Dion (de la famille à Céline ?)

vendredi, 07 octobre 2011

On a sans doute a peu près les mêmes chances de gagner à la loterie, que l'on y joue ou pas.*

Mais que fait Zapette ????

Elle n'est toujours pas allée chercher ses 162 millions d'euros !!!

Dis, c'est parce que je t'avais demandé de m'en donner un peu ?

Non, en fait, on ne sait pas qui c'est. Voici le portrait-robot qui en a été fait:

 

Savez-vous ce que devient l'argent si personne ne le réclame ?

* Fran Lebowiz

samedi, 01 octobre 2011

Le féminisme, c'est ne pas compter sur le Prince Charmant.*

Le samedi, en général, vous ne lisez pas, vous ne commentez pas, alors, je ne vais pas m'escrimer à rédiger une prose qui restera sans écho. Voici juste un clip qui me fait rire et résume bien une situation débilo-machiste qui n'a que trop duré.

 


Madame Mademoiselle Clown par osez_le_feminisme

*Jules Renard

lundi, 26 septembre 2011

Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d'autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout.*

Envie de causer de ciné. La semaine dernière on est allé voir La Fée, et on a adoré ! Une merveille qui nous a fait rire, (du non-stop pendant les vingt premières minutes), et qui nous a donné envie de dire merde à tous les gens qui nous empêchent de vivre. Et je trouve ça sain. Les acteurs qui jouent dans La Fée et qui sont aussi les scénaristes, et sûrement plein d'autres trucs dans ce film, sont des clowns qui se sont mis au cinéma. Ils sont merveilleusement polyvalents : drôles, danseurs, poètes, acteurs, acrobates, déjantés congénitaux.

Vendredi on a vu un film un tout petit peu plus ancien qu'ADMV a acheté rien que pour me faire plaisir, parce que j'adore Annie Girardot, et puis, j'adore aussi Audiard. Pascale a déjà deviné.... Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais elle cause.

Un chef-d'oeuvre et je pèse mes mots. En plus il fait partie des films d'une époque où pour ne pas laisser le spectateur espérer vainement d'autres images ou se demander si les personnages vivaient d'autres aventures après la dernière photo, on écrivait en blanc sur fond noir, ou sur la dernière image qui faisait rêver, le mot "FIN". Ou bien, "Teu hande" ! Vous ne pouvez pas imaginer le sentiment de nostalgie que provoque cette vision à la fin d'un film !

Du coup, j'ai une question (mais y'a rien à gagner) : Sauriez-vous quel est le dernier film qui s'est terminé par le mot "FIN" ? Le vraiment dernier des derniers, hein !

*Jean-Luc Godard

mardi, 20 septembre 2011

La peine de mort est le signe spécial et éternel de la barbarie.*

Trouvé sur le site d'Amnesty International :

"Depuis que Troy Davis est dans le couloir de la mort, plus de 90 personnes condamnées à la peine capitale ont été libérées aux États-Unis après que leur innocence eut été démontrée. Dans chaque cas, lors de leur procès, les accusés avaient été déclarés coupables au-delà de tout doute raisonnable."

Et pourtant depuis quelques heures, il doit savoir qu'il va mourir. A chaque fois cela m'atterre. Comment accepter qu'un pays qui se dit démocratique et et prétend être en avance sur le reste du monde puisse encore se comporter de manière aussi barbare et primitive?

Un article de Libération vous explique comment se passe la justice là-bas.

Depuis 1976, moment où ils ont rétabli la peine de mort, les juges de Georgie ont été responsables de 51 assassinats (je ne vois pas comment appeler cela autrement), et n'ont grâcié que 7 personnes. Encore un endroit où je ne risque pas de partir en vacances.

*Victor Hugo

lundi, 12 septembre 2011

Fermant les yeux et criant ouf, L'adolescent se mit à braire.*

Comme la marche est une suite de chutes évitées, la vie heureuse est une suite de catastrophes évitées.

Ouf ! On n'a pas eu d'attentat terroriste. Ouf ! bien que mon document audio n'ait été qu'à moitié enregistré sur ma clé ce matin, et que je ne m'en sois aperçu qu'une fois le cours commencé, j'ai réussi à faire passer les tests d'évaluation quand même. Et re-ouf ! A la cantine, j'ai réussi à trouver une place ailleurs qu'en face du seul collègue qui m'horripile au point de me couper l'appétit. Et en plus, cela m'a permis de faire connaissance d'une jeune collègue très sympa, qui enseigne l'espagnol, mais est roumaine !

*Scarron

vendredi, 09 septembre 2011

Tâtons : une façon de compter sur ses doigts.*

Ca va faire plaisir à ceux qui pensent qu'être homo est une malformation congénitale, vous savez, ceux qui il y a peu lobotomisaient leurs fils. J'ai lu ça, j'étais même pas encore homo, et j'ai eu du mal à m'en remettre.

Aujourd'hui, j'ai lu un article qui m'a interpellée.

Regardez vos doigts, ils parlent !

Va-t-on décider de ré-égaliser les petits doigts des bébés à la naissance pour avoir un homme ou une femme parfaite (chez moi le féminin l'emporte en grammaire !), et les empêcher de devenir (oh, horreur !) homosexuel ?

Je savais que je ne ressemblais pas à Marylin. Mais je n'avais jamais remarqué que, physiquement, c'est le masculin qui l'emporte chez moi, c'est flagrant.

101_5911.JPG

Regardez vos doigts, et dites-moi si vous êtres aux normes.

J'ai trouvé un autre article qui, lui, explique que cela peut avoir une influence sur le cancer de la prostate, et les risques cardiaques. Des femmes, on ne parle pas du tout.

*Bertrand Bell

mercredi, 07 septembre 2011

Il n'y a de bons professeurs que ceux en qui subsiste la révolte de l'élève.*

Dans sa dernière note Axel m'a fait me rappeler de l'attitude d'une de mes profs face aux textes de Maxime Le Forestier.

Dans son cas, il s'agissait de La vie d'un homme. Je n'ai pas trouvé le clip. Mais vous trouverez les paroles ici. Et l'histoire de Pierre Goldman, à qui il dédiait la chanson sur scène, là. Avant une fin dont il ne se doutait sans doute pas.

Dans ma classe de première, c'est J'men fous d'la France qui mettait ma prof de français hors d'elle.

Ecoutez en fermant les yeux, car les images ne sont pas celles auxquelles il pensait à cette époque-là !

Quand j'ai commencé à écouter et aimer MLF, il avait à peine 25 ans, sa première tournée, il l'a faite sous chapiteau (c'était nouveau) et ça coûtait 10 F. J'avais 15 ans, j'étais enthousiaste, et je suis retournée à plusieurs de ses concerts, vu que ce n'était vraiment pas cher. (30 F à l'Olympia, en 1978 !) Sa révolte me plaisait, et il m'a fait découvrir des gens supers en première partie : Yvan Dautin, Joël Favreau. Le comble, c'est dans le Figaro que j'ai trouvé un article qui raconte bien son parcours !

Et vous, à 15 ans, vous vous passionniez pour qui ? Vos profs en disaient quoi ? C'était quand ?

* Edmond Gilliard

mardi, 06 septembre 2011

Un trop grand silence me paraît aussi lourd de menaces qu'une explosion de cris inutiles*

MANIFESTATION DE JOIE - PHILIPPE GELÜCK

Je vais finir par devoir arrêter ce blog. J'aimerais trouver un sujet de note qui soit sinistre ou révolté quant à ma rentrée, mais, vraiment, j'ai beau chercher, je ne vois pas. Déjà 5 heures face aux élèves, 4 jours devant mon emploi du temps, et TOUT-VA-BIEN ! Mais vous, si je ne parle que de mon bonheur, et de ce qui me comble de plaisir, comme dans la note précédente, vous ne venez plus lire, ou bien, vous ne commentez même pas.

Je sais ! Je vais faire une note sur le fait qu'il est inadmissible que vous ne fassiez plus vivre ce blog !!!!

* Sophocle

lundi, 05 septembre 2011

La lecture est une amitié.*

Un chouette weekend. Rien de mieux pour se préparer à la rentrée. Du coup, malgré la réforme en marche, la tête de certains collègues, et une nouvelle classe de seconde à accompagner vaille que vaille vers la première, j'ai même pas eu peur !

Contenu du week-end salvateur : Samedi, vélo. Une balade d'une vingtaine de kilomètres, le long d'un cours d'eau, avec l'odeur du monoï en prime, car soleil au zénith. Dimanche, découverte d'un coin où je n'avais jamais mis les pieds, aux confins de la Seine-et-Marne et de la Champagne. Pas mal de conduite pour y aller, mais le paysage était sympa, et arrivée vers 10 h 45 dans un joli village, presque aussi beau qu'un village anglais : Le Thoult-Trosnay. Pourquoi ce lieu ?, me direz-vous. Eh bien, mon artiste fétiche, et maintenant ami, y faisait une lecture de textes humoristiques du 20ème siècle. Cela dure un peu plus d'une heure, et cela fait un bien fou. Ensuite, apéro local à bulles, et petits-fours faits par les villageois, très bons vraiment !

Retrouver Gilbert est toujours sympa et chaleureux. Vous pouvez l'écouter sur deezer, en apprendre plus sur lui sur son site perso, acheter son dernier disque piano-voix enregistré avec Nathalie Fortin ou ses livres sur traficom.music. Mais en plus, trois de ses textes ont été choisis pour accompagner des photos réunies dans un très beau livre "A Hauteur de Paris" qui réunit des photos de Marcel Bovis. On le trouve partout, ne vous privez pas. Gilbert y est en très bonne compagnie.

101_5902.JPG

* Marcel Proust

jeudi, 01 septembre 2011

Dieu a fait l'aliment ; le diable, l'assaisonnement.*

VIE ET MORT D'UN CROUSTILLANT

Il arriva, tellement fier. Il bombait son torse doré, arborait ses dessins en relief, on aurait dit des tatouages.

DSC_1726.JPG

Je plais, se dit-il, je le sens. Son paprika et sa crème intérieurs rivalisaient avec le crabe pour crier son bonheur. Et il se réjouit, l'inconscient, de voir arriver un couteau et une spatule gourmands.

DSC_1731.JPG

 Il ne réagit pas immédiatement à la coupure, mais se sentit s'envoler.

DSC_1733.JPG

Il ne savait pas que c'était pour une mort certaine, pour le plus grand plaisir des bouches affamées qui l'entouraient.

DSC_1735.JPG

Avant de disparaître définitivement, il vécut l'humiliation de se retrouver en compagnie d'un vulgaire végétal . Il eut le temps de réaliser qu'aucun de ceux qui se disaient ses amis ne venaient à son secours. Je veux parler, bien sûr de la tarte à la rhubarbe et du riz pilaf.

DSC_1596.JPG

DSC_1584.JPG

Crédits photos : Virgibri, http://profarchere.canalblog.com/

Sans doute n'en eurent-ils pas la force, ni le pouvoir. Le destin alimentaire est l'un des plus funestes.

* James Joyce

mercredi, 24 août 2011

La chanson est liée profondément avec la réalité, avec les gens vivants, avec le monde entier et toutes ses connections. *

Pendant les vacances, au mois d'août, quand d'ordinaire les gens oublient tout, un artiste que j'écoutais en boucle sur mon mp3, s'est donné la mort. Je ne sais pas pourquoi, et cela ne regarde sans doute que lui, et laisse de toute façon ses proches sûrement dans l'incompréhension, quelle que soit la raison qu'il ait avancée. C'est un de ces moments où l'on aimerait faire quelque chose, mais on ne sait pas quoi. Alors je lui rends un hommage en son et images, sur ce blog en vous faisant réécouter, ou découvrir, un texte magnifique, comme il en écrivait beaucoup pour les autres et pour lui-même. Pour nous surtout.

http://www.deezer.com/listen-251993

crédit Pierre Olcese

 

Et pour mieux le connaître encore, allez là.

*Allain Leprest

samedi, 20 août 2011

Après 60 minutes d'équitation, l'homme dit qu'il a fait une heure de cheval, le cheval, lui, doit se dire qu'il a fait une heure d'homme.*

Je suis encore en vacances. Ce n'est que repos mérité, car comme le prouve encore cette photographie, les chevaux (et autres dadas ou bourrins si vous préférez) sont constamment exploités. Et ce n'est même pas eux qui en tirent le bénéfice :

102_5803.JPG

* Philippe Geluck.