Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 31 décembre 2010

VOEUX

L'ANNEE 2010 N'A PAS ETE TERRIBLE...

ESPERONS QUE 2011 FERA UN EFFORT !

mardi, 28 décembre 2010

QUAND JE PENSE QU'IL Y A UN MEC QUI A COMPARE LES HISTOIRES D'AMOUR AUX VOYAGES EN TRAIN...

C'est l'histoire d'un mec qui habite Hendaye, et qui se dit, tiens, vu la météo annoncée, au lieu d'aller voir ma famille à Strasbourg en voiture comme d'habitude, je vais prendre le train. Cela sera plus prudent, et puis en principe, je mets dix heures, cette fois je mettrai 14 h, mais je serai au chaud, ce sera confortable, je dormirai tranquille.

TOUT FAUX !

Il a mis 26 heures. Il n'a pas dormi, parce que les arrêts ont énervé les voyageurs un peu trop imbibés. Il s'est inquiété parce que le train a eu panne sur panne, a eu du mal à se remettre de la blague de la sncf qui n'avait pas de conducteur pour remplacer celui qui avait fini son service à Belfort, et que le remplaçant a été appelé de Lyon !

PAS DE PROBLEME LA SNCF DEDOMMAGE !

Je l'ai entendu ! Le monsieur qu'est le chef, il va rembourser tout le monde, et en plus (!), et il avait l'air très fier de son idée, il va leur offrir un aller-retour supplémentaire sur le même trajet. Je l'imagine mon basque, c'est sûr, il va avoir envie de retenter l'aventure.

C'est d'autant plus injuste pour le mec d'Hendaye, que comme la majorité des gens de sa ville, en 2007 il avait voté contre ce gouvernement qui réduit les postes à tout va.

A ce train-là, je vais mourir de rire.

lundi, 27 décembre 2010

CITATIONS SANS QUEUE NI TÊTE

Il s'agit de citations, qui ont toutes un thème commun assez facile à trouver. Il faut remettre les mots dans l'ordre, et tenir compte du fait que pour chacune d'elle, il manque 3 mots. Ben, oui, hein, on peut pas tout avoir !

1. printemps / que / à / je / je / de / voudrais / n' / neige / au / pas / envie / plus / de

2. mis / la /  mes / pieds /  a / j' / souliers / apporté / avais / des / devant /  la / Noël

3.rendre / arrachée / la / la / les / lui / ce / de / au / un / que / en / joie / impitoyablement / ont / secret / souffle / années / coeur /

Pour gagner, il vous suffit donc de retrouver la citation exacte et son auteur.

A part vous concocter ce jeu, j'ai été très occupée à remettre en état (vidge, nettoyage, défragmentation...) mon ancien ordi pour l'offrir. Une vraie geek !

samedi, 25 décembre 2010

POURQUOI VOULOIR A TOUT PRIX FAIRE ORIGINAL?

Donc, je vous souhaite à tous une belle journée de noël. Pas besoin forcément de rites, de décos, de milliers de cadeaux. Seulement se dire que c'est un samedi cool, où le rythme se calme, et où en plus cette année, il fait grand beau !

Joyeux noël à tous, et ne vous prenez pas la tête si pour vous c'est une journée comme les autres, si vous pensez que c'est un truc commercial si gnagnagna et gnagnagna... Rappelez-vous l'important : Rien n'est obligé.

vendredi, 24 décembre 2010

LA PATIENCE N'EST PAS LA PREMIERE QUALITE DE L'HUMAIN EN 2010...

C'est pas grave si les cadeaux sont en retard, de toutes façons, avec la neige les invités vont tous être en retard. Y'a plus qu'à tout congeler ! Pô grave, Noël, ça peut se fêter le 27, ou l'année prochaine. C'est cool, y'en a un tous les ans.

lundi, 20 décembre 2010

LENTEUR A L'HONNEUR

Je viens de lire sur Libération que la mode était à la lenteur:

http://www.ecrans.fr/En-v-la-du-slow-jeu-en-v-la,11599.html

La neige se charge de nous ralentir, et je ne le regrette pas. Je vais partir un peu plus en avance pour un rendez-vous cet après-midi. Prendre un livre pour patienter dans la salle d'attente d'une médecin que j'aime bien parce qu'elle prend son temps. J'aimerais que le monde du travail s'adapte à ce rythme. Mais je sais que dans 2 semaines je retrouverai ces gens qui envoient des e-mails le lendemain pour une réponse la veille, des élèves qui croient qu'on peut corriger en deux heures ce que 33 élèves ont rédigé en une. Je sais que les rues se rempliront de gens qui s'énervent dans leurs voitures parce que leurs patrons ne tolèrent pas une minute de retard bien que les bouchons, neige ou pas, encombrent la ville de manière notoire et immuable. Les trois personnes pressées qui se sont engagées sur le passage à niveau dans le nord ce matin devaient être pressées... Elles ne le seront plus.

Pour illustrer mon propos, un classique, où même le générique respecte salutairement ce principe de lenteur.

 

 

samedi, 18 décembre 2010

JE VOUS LE DIS COMME JE LE PENSE !

Je suis ravie d'être en vacances !

jeudi, 16 décembre 2010

A 19 H 37 LE CANARD ETAIT TOUJOURS VIVANT

On l'attendait. Elle était annoncée. Mardi, elle devait arriver mercredi. D'ailleurs, elle s'est présentée, modestement. Mais du coup, la préfecture, appliquant le principe de précaution, a annulé un voyage de 24 h en Angleterre, avec spectacle dans un célèbre théâtre. A l'annonce officielle de cette annulation, tout le monde se dit "c'est du sérieux, elle va sûrement être méchante !"

Ce matin, je m'équipe en pensant que la radio ne se trompe pas en me disant qu'elle arrivera finalement vers 11 h ce jour. A 11 h, rien. Un collègue qui a capté un autre flash info, me dit, non, en fait, elle sera là à 14 h. A 12 h, la proviseure nous annonce que la préfecture, toujours selon le même principe, a fait cesser leurs activités aux transports scolaires dès 16 h. A la récréation, rien. Le ciel est un peu plombé, mais sans plus. A 15 h, une surveillante passe dire que en conséquence, on libérera les élèves qui utilisent les sus-dits transports scolaires dès 15 h 30.

Toujours au chaud dans mes boots fourrées, je suis allée comme prévu rendre visite à une amie à l'hosto, où j'ai retiré mes chaussures, sinon je risquais l'amputation!, et je suis rentrée, après m'être cassé le nez au dessin (pas de cours, et j'ai pas été prévenue !) et là, toujours rien. Mes (vieux) voisins ont tous mis du sel tous les jours sur les trottoirs depuis lundi, mais à part ça, le macadam est nickel.

Bref, à 19 h 37, heure de cette note, il n'y a toujours pas de neige. Les parents qui vont avoir perdu le prix de la place de théâtre et du shuttle (seul le bus accepte de rendre les sous), vont être ravis du zèle de la préfecture ! Et si la population se rebiffe, je pense qu'Hortetrucmuche va faire écarteler en place publique le patron de météo-france.

Une image qui n'a rien à voir :

 

Le clown Slava, qui, lui, fait tomber la neige dans une salle de spectacle !

mardi, 14 décembre 2010

CINEMA DU LUNDI

Hier, c'était Le Nom des Gens. C'est génial ce film. Je n'ai qu'une envie, le revoir. J'ai ri beaucoup, pleuré aussi mais faut pas le dire, et c'était tellement super comme film que j'en ai oublié que je déteste l'actrice principale. Là, le rôle lui allait comme un gant. Et pour niquer un film pareil, y'aurait vraiment fallu se forcer. Vous connaissez sûrement l'intrigue principale, mais même si ça vous parait idiot comme idée de départ, foncez. C'est fin, clairvoyant, et ça vous rappellera forcément quelque chose.

Ah, et puis la pièce des élèves cet après-midi, c'était fun, et un grand succès, comme chaque année. Si j'arrive à avoir récupéré tous les chèques pour un autre spectacle de la part de mes élèves de seconde, à rendre mon compte-rendu de la réunion parents-profs à ma sous-chef, à corriger les deux paquets de copies qui me restent demain après-midi et jeudi matin, alors, je serai une prof heureuse et méritant d'être en vacances samedi.

dimanche, 12 décembre 2010

TRAC

Tous les ans une de mes collègues met en scène avec ses élèves ce que les anglais appellent une "pantomime".

 

 

pantomime: 
A British theatrical entertainment of the Christmas season based on a nursery tale and featuring topical songs, tableaux and dances.

 

 

 

 

 

   

Cette année, elle a décidé de faire monter sur scène à la fin du spectacle, les autres profs d'anglais pour chanter ou slammer, je ne sais pas trop. Comme je l'aime bien, j'ai dit oui. Mais je sens bien que c'est un traquenard. Un gentil traquenard, mais un traquenard quand même...

traquenard, nom masculin
 
Sens  Piège tendu à une personne ou un animal. Synonyme chausse-trape Anglais trap
A British theatrical entertainment of the Christmas season based on a nursery tale and featuring topical songs, tableaux, and dances 

dimanche, 05 décembre 2010

SOUS LA NEIGE TOUT EST BEAU

Alors que nous traversons une période d'hibernation, dans mon quartier en tout cas, j'ai envie de vous montrer une vidéo montrant l'Angleterre, elle aussi couverte de neige. L'an dernier déjà, le pays avait été arrêté dans son élan en plein hiver. Quand j'étais assistante nous avions eu un hiver enneigé, situation très rare à l'époque. Serait-ce devenu "usual change" aujourd'hui ?

En 1981 la neige avait rendu les paysages du Northamptonshire magiques, même Corby où je travaillais et habitais était beau. Et pourtant !

 

 

Sous la neige, les enfants semblent redevenir des enfants, les voisins sont calmes, les automobilistes prudents, la lumière étonnante.

dimanche, 21 novembre 2010

ORANGE CA ME DERANGE

La pub orange me dérange. Ces gens qui disent en souriant tout le bien qu'ils pensent de leur entreprise. On a même osé faire parler un enfant. Quand on sait le malaise des employés depuis des années, les suicides qui se sont succédés, ça dérange. Surtout qu'on remercie les employés pour leur participation. La merde sur le gâteau, c'est qu'à tous les coups ils ont pas été payés.

http://blog.lefigaro.fr/philippe-bailly/2010/11/la-vie-ch...

L'autre c'est moins grave. C'est à la radio. La première fois (et à chaque fois depuis, mais maintenant je sais ce que ça veut dire,) j'ai entendu, après la jolie voix d'un bambin dont j'avais à peine entendu le discours, sauf qu'il parlait de diabète, le slogan : Opération "intestin-bisou" !

Ecoutez-la et vous verrez qu'encore une fois les publicitaires n'y connaissent rien ni à la ponctuation, ni à la respiration en lisant.

jeudi, 11 novembre 2010

AUJOURD'HUI C'EST PAS MON DESSIN

Ben oui, on commémore ! alors, pas de cours de dessin ! Je vous en offre un :

C'est fini chez nous, mais ça continue ailleurs...

Et puis, ça non plus, faut pas oublier :

 

mardi, 09 novembre 2010

AUJOURD'HUI POPAUL ETAIT EN GREVE

En hommage à tous les employés de chez Popaul, symbole à eux seuls de toutes les victimes du mépris, de toute la mesquinerie, de tous les abus qui imprègnent la hiérarchie dans la fonction publique de nos jours (je veux parler de ceux qui décident au ministère des réformes qui nous pourrissent la vie), je vous raconte en images ma dernière manif.

100_9050 copie.jpg

DEPART :

Coupe-vent, cape de pluie, casque de vélo, faut ce qu'il faut !

Sur le visage, c'est pas un masque, c'est l'assurance de mon anonymat !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

100_9054 copie.jpg

AU RETOUR :

Flou gaussien, moins agressif comme anonymat. Bien trempée. J'avais pourtant pour marcher un superbe parapluie "bio" tout vert ! Mais le retour en vélo était dur dur, face au vent tout au long de la descente de la grande avenue.

Le casque sur la capuche pour défiler, je vous le conseille : C'est le double effet Quisecoule. D'abord, ça bloque la capuche, et ça évite le phénomène Waïka à la Dany Boon qui empêche de voir qui est à votre droite ou à votre gauche. Et puis, en cas de CRS énervé, c'est toujours ça ! "Pas sur la tête !" comme dans le sketch de Coluche.

 

 

 

 

 

 

 

100_9057.JPG

LE REPOS DE LA MANIFESTANTE

Pas de doute, il faut que j'investisse dans d'autres chaussures... Je suis démasquée, je suis la manifestante aux pieds rouges !

dimanche, 07 novembre 2010

INFORMATION ET CONFRONTATION NECESSAIRES

Ce clip appelait à la résistance qui a lieu depuis deux jours contre le train de l'enfer. Il est passé tout près de ma maison. Je n'ai rien pour mesurer la radio-activité. Je vais peut-être m'équiper. Je suis grandement reconnaissante à tous ceux qui se sont déplacés pour protester.

mercredi, 03 novembre 2010

MINCE J'AI OUBLIE LE CANARD !

Avec tout le boulot que j'avais à boucler aujourd'hui, j'ai oublié d'aller acheter le Canard Enchaïné ! En lisant les brèves ce soir je m'aperçois que c'est une belle bourde que je rattraperai demain.

http://www.rue89.com/schneidermann-9-15/2010/11/03/survei...

http://www.lecanardenchaine.fr/une4697.html

(source : nouvelobs)

lemonde

Source : http://rboussard.canalblog.com/tag/journalistes

mardi, 26 octobre 2010

MILLE GRAZIE MARCO !

C'est la journée mondiale des pâtes aujourd'hui ! Ca vous stupéfie le ravioli ? Personnellement je trouve que la pâte mérite bien une journée mondiale. Avant je mangeais des nouilles et puis un jour, j'ai vécu avec une sicilienne, et depuis je mange des pâtes. Ca n'a rien à voir. C'est divin, ça change de recettes tous les jours, on ne s'en lasse pas.

En l'honneur de ces pâtes qui ont changé ma vie je vous présente un blog que j'ai découvert et qui comblera mes lecteurs anglicistes et gourmets.

http://florencefoodie.wordpress.com/

 

dimanche, 24 octobre 2010

FAUSSE ALERTE, JE VAIS BIEN, TOUT VA BIEN

Hier j’ai voulu faire mon intéressante et ai déclaré une allergie au ménage. Au moment même où je poussais énergiquement sur mon balai-brosse, j’ai ressenti une grande douleur dans le crâne, qui s’est localisée derrière l’œil droit et n’a plus voulu en partir. J’ai vérifié que je voyais comme d’hab, que je pouvais encore appeler ADMV et me rappeler de ma date de naissance, mais quand même, ça faisait sacrément mal et ça voulait pas partir. Sur internet, j’ai lu « mal de tête soudain : appeler le médecin », et qu’ils parlaient d’hémorragie, et j’ai flippé. Au bout d’une demi-heure les nausées arrivaient et le médecin aussi. Un jeune qui avait de l’humour et m’a dit que j’avais de la chance d’être prof d’anglais, car les profs d’histoire, ils leur faisaient systématiquement une piqûre avec une grosse aiguille. Après avoir vérifié tous mes réflexes et pris ma tension qu’était un peu haute quand même, il m’a dit que c’était une migraine. Une comme ça, j’avais jamais eu. D’habitude, elles prennent leur temps, s’installent avec quelques signes précurseurs, ou sont là au réveil. Bref j’étais soulagée, ADMV aussi, mais j’ai eu droit à une piqûre quand même. Efficace ! et douloureuse pour ma fesse. Moi, je ne vous la montrerai pas sur mon blog, même si j’en connais qui le font. Mais j’ai au moins un témoin. Aujourd’hui dans la foulée je recevais la famille. Pour me venger (de quoi, je ne sais pas) j'ai fait une mousse au chocolat à 85 % qui pourrait bien être classé dans les armes de destruction massive...) Les vacances commencent ce soir !

mercredi, 20 octobre 2010

QUAND JE L'AI VU ET ENTENDU AU ZAPPING J'AI ARRETE DE RESPIRER

Je parle bien sûr de Guerlain et de sa phrase raciste prononcée, comme si de rien n'était, suivie d'un rire gras et cherchant la connivence, au journal d'Elise Lucet, qui n'a absolument pas réagi. Je pense qu'elle n'est pas raciste, mais il y en a tant de racisme ces temps-ci que les gens osent tout dire au micro, et les journalistes ne pensent même plus à les arrêter, les contredire.

Audrey Pulvar, comme toujours, (une exception à mes yeux dans le monde journalistique) répond avec dignité et courage:

 


Nègre je suis, nègre je resterai
envoyé par franceinter. - L'info video en direct.

J'ai entendu que l'obcène Guerlain avait ensuite dit s'excuser, car ce qu'il avait dit ne correspondait pas à ce qu'il pensait... On va le croire !!!

mardi, 19 octobre 2010

"JE DETESTE LES LYCEENS GREVISTES" Titre d'une page facebook...

Bien sûr nos élèves ne font pas tous la grève pour des raisons politiques ou économiques mûrement réfléchies. Bien sûr les tags sur le mur du lycée ne portent pas de messages existentiels ou philosophiques. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir des parents qui donnent une culture et une éducation politique. Et bien sûr, leur attitude est souvent comme celle des jeunes chiens, imprévisible, un peu mordante, difficilement maîtrisable. Ils ont entre 15 et 18 ans, ce sont des enfants. Mais pour autant, je ne crois pas que pour la majorité d’entre eux, faire la grève, bloquer le lycée (ou simplement essayer), manifester, soit purement une manière de sécher les cours.

 On leur parle des premiers mouvements de grève lycéens, ils s’identifient, et sentent monter en eux solidarité et colère quand ils voient un ado se prendre une balle de flashball dans le visage. Ils n’aiment pas qu’on leur dise qu’ils sont manipulés. (Comme je n’aime pas qu’on me dise, quand je ne suis pas d’accord avec une décision politique, que j’ai besoin de « plus de pédagogie »), personne n’aime passer pour un simple d’esprit qui ne sait pas prendre ses propres décisions.

 Alors ce matin, avec quelques collègues, on est allé les suivre du lycée au point de départ de la manif. Pas pour leur dire où aller, que faire. Mais pour leur montrer qu’on n’était pas « contre eux », que des adultes pouvaient être là pour être témoins, voire les protéger. Ils l’ont bien pris. Sont allés parler posément avec les deux policiers dans leur camion, qui eux aussi ont montré qu’ils étaient là pour eux, et non contre eux. Personne n’a hurlé à la violence quand une ou deux pommes de terre ont été lancées contre les grilles du lycée. La proviseure ne s’est pas cachée à l’intérieur de l’établissement, mais a parlé aux élèves comme à des élèves, pas comme à des casseurs.

 Et dans l’ensemble, la manif s’est bien passée. Les slogans sont restés convaincus et sensés. Il y avait de la musique, mais pas trop, du bruit, beaucoup, pour dire notre ras-le-bol d’un gouvernement qui prend des décisions non justifiées, sans négocier, sans prendre en compte l’opinion publique. Contre un gouvernement formé de tellement de ministres dont on a la preuve qu’ils sont malhonnêtes. Contre des élus qui votent pour une réforme de NOS retraites, mais votent le maintien de LEURS privilèges.

 Même si la réforme passe finalement, je ne regretterai pas mes 5 journées de grève, mes 8 manifs, mon blocage du rectorat, et les heures de cours où si peu d’élèves étaient là. Qu’est-ce que dix jours de cours par rapport à une vie ? Mes élèves, grévistes ou non auront vu que l’on peut s’opposer, que l’on a le droit d’être critique, et que parfois, l’on n’est ni entendu, ni respecté. Cela leur reviendra en mémoire, j’espère le jour où ils voteront, où ils auront des enfants, où ils seront profs ou au chômage. Et moi, cela me prépare aux futures batailles. Il y en aura, forcément.

C'était ma première grève. Mon père m'avait obligée à lire le texte de la réforme avant d'aller manifester. Depuis, la seule manière de faire entendre sa voix, c'est d'aller dans la rue. Depuis Allègre, les ministres s'autorisent à refuser de recevoir les syndicats. A chaque fois qu'on a pris du temps pour répondre à des pseudo-questionnaires ministériels, nos réponses n'ont pas été prises en compte, les réformes étaient déjà rédigées, bâclées. Pour la retraite, c'est pareil. Mais si je me tais le jour, je ne dors  pas la nuit.

mercredi, 13 octobre 2010

L'INSOUTENABLE FUTILITE DE MON BLOG

Je ne sais pasvous, mais il y a des jours où écrire dans ce blog me parait à la fois si difficile et si futile. La vie, personnelle et publique, me semble ces temps-ci trop dure et trop cynique. Tout ce qui me vient à l'esprit, c'est cela :

Quelques uns des mensonges ordinaires que j’entends seriner aux infos. Ils viennent de personnes différentes, qui sont finalement toutes les mêmes :

 Il n’y a jamais eu de fichier des Roms, et d’ailleurs, il n’a rien d’illégal.

Nous vivrons tous de plus en plus vieux, c’est pour ça qu’il faut travailler jusqu’à 67 ans.

Le mouvement de grève s’essouffle.

Le gouvernement ne peut pas aller plus loin dans les concessions faites sur la réforme des retraites.

« Le bouclier fiscal est un symbole d’injustice » dit le petit Baroin qui l’a toujours soutenu. (le bouclier, pas cet argument d’injustice !)

Il est dangereux d’aller manifester.

En France une femme a autant de chance de réussir en politique qu’un homme.

La réforme des lycées est faite pour améliorer la qualité de l’enseignement.

Que faire contre ces mensonges ? Leur nettoyer la bouche avec du savon ? Aller porter une banderole devant le rectorat (je l'ai fait. Quel effet ?) ? Quelque chose de plus violent pour qu'on arrête de dire que nos actions sont "bon-enfant" ? Je m'interroge et me dit qu'en fin de compte, toute la vie de notre éducation à la vie qu'on nous impose, n'est qu'un immense mensonge. 

 

Malheureusement, si ! Encore un que le mensonge n'étouffe pas !

mercredi, 15 septembre 2010

TRAVAILLER C'EST TROP DUR

Pour supporter les histoires de ses invités un animateur de télévision prend de la cocaïne.

Pour supporter ses élèves un prof prend de l'euphytose.

Pour se payer sa cocaïne l'animateur télé dépense 10 000 euros par mois.

Il faudrait trois salaires et demie à un prof hors classe pour se payer ça. Il choisit donc l'euphytose, qui lui coûte 7 euros.

Comme la cocaïne, l'euphytose n'est pas remboursé par la Sécu.

L'animateur télé va pouvoir prendre sa retraite à 46 ans.

Le prof devra attendre d'avoir 67 ans, car il a fait des études, a travaillé un an à l'étranger, mais n'a jamais pu racheter son année, et n'a commencé à cotiser qu'à 25 ans.

 

samedi, 04 septembre 2010

MANIF, MANIF, MANIF

La rentrée a eu lieu, et la pré-rentrée avant, et ça fait bien longtemps que je ne vous avais pas abandonnés aussi longtemps hors vacances scolaires. Je n'ai jamais eu autant de réunions en dehors des cours, jamais vu une réforme si vite pensée bâclée et mise en place que tout le boulot d'organisation, de décision quant au fond et aux contenus, que le moment de pause devient celui où l'on se retrouve devant les élèves et enseigne. Désormais le prof principal va jouer le rôle de conseiller d'orientation, sans aucune formation bien sûr, c'est dans l'air du temps. Nous n'avons pas pu résister (là, c'est bien le mot !) plus longtemps et on nous impose de travailler en groupes de compétences, c'est-à-dire appliquer la même pédagogie actionnelle qui demande déjà beaucoup de planification, l'évaluation par compétences que l'on peut mener dans une classe "normale", selon le cadre européen, comme avant, mais avec une lourdeur et des concertations consommatrices de temps dont on pourrait aisément se passer. Pour cette année une demi-heure de concertation est payée, mais on sait très bien que cela ne saurait durer. Une nouveauté aussi, on n'a pas trouvé comme d'habitude les cahiers de textes papier, mais on nous a par ailleurs dit qu'on pouvait expérimenter le cahier de textes électronique... Serait-ce une manoeuvre discrète pour nous obliger à faire tout ça par ordinateur ???

Du coup lundi, je manifesterai et ferai grève pour dire non à tout ça, plus la vie impossible imposée aux stagiaires, les suppressions de postes (profs, assistants d'éducation, ATOS...), les livres qu'on n'aura pas pour appliquer les nouveaux programmes, les horaires officiels non respectés à cause d'une dotation horaire par établissement calculée façon rapiat, les effectifs inhumains (34 élèves deux heures par semaine en langue de complément où je suis censée les préparer à une épreuve orale) et j'en passe !

Et mardi je ferai grève aussi parce que je ne me sens pas capable de faire ce boulot jusqu'à 67 ans.

Et cet après-midi, je manifesterai parce que je ne veux pas qu'on dise que la France est un pays fasciste et que 70 % de la population est d'accord avec la politique de Sharko. C'est ce qu'on peut lire à l'étranger !

dimanche, 29 août 2010

ON POURRAIT CROIRE QUE C'EST UNE BLAGUE QUI CIRCULE SUR LE NET

Dans mon académie on a proposé à un stagiaire de l’an dernier, qui n’a donc jusqu’ici enseigné que 6 heures par semaine et pendant seulement un an, d’être le tuteur d’un stagiaire de cette année qui lui va enseigner 18 heures !  

Elle est pas belle la vie ? 

Heureusement ce stagiaire est plus raisonnable qu’un recteur ou un ministre, et il a refusé.

Journee-de-greve-demain-dans-l-Education-nationale_mode_une.jpg

 A part ça, le 6 y'a une grève prévue pour essayer d'arrêter le massacre de l'éducation nationale. Et le 7 une autre, concernant tout le monde celle-ci, sur la retraite.

 Les deux sujets me touchant de près, je me tâte. N'en faire qu'une ? Mais laquelle ?

Les deux, finalement, et on ira faire nos courses chez Lidl pendant quelques temps...

 

vendredi, 27 août 2010

MATIN BRUN, SEPTEMBRE NOIR, ETE MEURTRIER

Je suis restée assez silencieuse sur le sujet. Que dire ? Je vis dans un pays où l’on m’a enseigné des valeurs qui sont en train de disparaître. Le pays des droits de l’homme ! Cela n’a plus aucun sens. La honte ressentie chez des amis en Angleterre en lisant une pleine page du Times qui proclamait que Sarko employait des méthodes dignes des Nazis pour expulser les Roms (violence, tris des hommes, femmes et enfants, expulsion systématique d’une ethnie, etc) et qui citait un soi-disant sondage du Figaro qui prétendait que 70 % des français approuvaient ces expulsions. 

Evidemment, là-bas comme ici les journalistes grossissent le trait. Mais tout de même. De retour en France, les chiffres sont plus cohérents, mais il est vrai que les expulsions se font uniquement en raison d’une nationalité ou ethnie, et qu’elles sont justifiées dans les discours politiques par une recherche de la sécurité. Amalgame dangereux : Roms = Délinquance = Danger

 Outrée, révoltée, j’ai signé cette pétition que Cunégonde mentionnait sur son blog.  http://nonalapolitiquedupilori.org/  Vous pouvez faire la même chose. La parole, si petite soit-elle, est nécessaire. On n’a pas le droit de se taire. Le CPE faisait récemment allusion à Matin Brun de Pavlov. C’est très court, mais ça dit l’essentiel. Lisez-le, offrez-le. http://www.ema-montfort.com/MatinBrun.pdf 

Et dans les nouvelles ce matin, je vois qu’un amendement est déjà proposé pour permettre la déchéance de la nationalité française en cas de  « "délit de polygamie de fait/escroquerie/abus de faiblesse". "à toute personne d'origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte" à la vie d'un policier, d'un gendarme ou de tout autre "dépositaire de l'autorité publique". On parle pour l’instant de citoyens français naturalisés depuis moins de dix ans. Mais les lois peuvent évoluer ! (Quand j’ai commencé à travailler, je pensais bien prendre ma retraite à 60 ans…) http://fr.news.yahoo.com/73/20100827/tfr-dchance-de-nationalit-deux-amendemen-0e31ec3.html

Et encore, je ne vous parle pas de ce qui se passe dans l'éducation nationale ! (enfin, pas aujourd'hui...) 

 

Image trouvée là : http://pleinlabobine.com/programme1tr6.html Un festival qui me semble fort intéressant.