Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 septembre 2009

LE MONDE AVANCE-T-IL ?

Il est 18 heures, fin des cours, pas mal d’élèves devant le lycée. Tout en regagnant ma voiture, j’aperçois une de mes élèves de terminale. Elle l’aperçoit, lui prend la main, l’embrasse. Rencontre une de ses amis, s’arrête, ne lâche pas la main aimée. Je lève les yeux, cette main appartient à une fille.

 

Enfin ! Des couples on en voit beaucoup au lycée. Mais des couples gays, non. Quand je les aurais croisées assises sur un escalier ou affalées comme leurs homologues hétéros, je pourrai dire : « Le monde avance. »

 

Mais tant qu’il y aura des comportements archaïques acceptés par la majorité, nous n’avanceront pas tant que ça.

 

http://www.rue89.com/2009/09/03/sportives-et-homosexuelles-le-grand-tabou

 

Et je n'oublierai pas dans les grands scandales homophobes de notre pays, la censure de la chanson de Lilly Allen, où elle dit "Fuck you" à tous les homophobes, que j'avais entendue une fois intégralement sur Europe 1, mais que j'ai réentendue censurée (on n'entend plus que "Uck you", c'est riducule !) sur 107.7, la radio de l'autoroute !!! Dans notre pays prude et cromagnonesque pour ce qui est de l'homophobie, on censure un "gros mot", sans chercher à savoir à qui il s'adresse, ou plutôt en permettant de ce fait à tous les homophobes de ne pas être insultés. En tant que lesbienne, c'est moi qui me suis sentie insultée par cette censure.

S'il vous plait, allez réécouter son clip non censuré et traduit sur ma note du 30 juillet !

http://whatamistilldoinghere.hautetfort.com/archive/2009/...

 

mercredi, 09 septembre 2009

ENTRE LES LIGNES

La rentrée, c'est aussi lire les fiches des élèves. Deux perles pour la route des anglophones : « My favourite hobbit is writing. » « I want to do right studies. »

En français pour tout le monde : il y en a un qui me dit que ce qui le met en colère, c'est d'entendre son petit frère jouer du violon, car il fait d'horribles fausses notes, et qui ajoute que la deuxième cause de ses colères, c'est les gens qui critiquent les autres derrière leurs dos !

C'est se rendre compte que 7 élèves sur 64 ne se souviennent pas du dernier livre qu'ils ont lu ou ne répondent pas à la question, 7 sont plus honnêtes et admettent sans complexe « Je ne lis jamais de livres », ou « je ne lis jamais pour le plaisir. », 6 répondent par un titre de manga ou de BD (Titeuf !), deux donnent le titre d'un magazine, et un pense que « les meilleurs moments du football » ça peut être considéré comme un titre de livre. (Bon, là, je sais, je suis intolérante, un brin méprisante, mais c'est parce que les supporters de foot de ma ville m'ont volé la boîte aux lettres qui était sur le chemin du lycée, et ça m'a mise en colère, et n'a pas rehaussé l'estime que j'avais pour eux.)

Les lectures de mes élèves c'est Harry Potter, Twilight, Marc Levy, Urgence (c'est une novellisation de la série TV ?), mais aussi Genet, Hugo et Voltaire, dont l'élève qui l'a cité m'a précisé « Ca m'a plu. ».

41 lecteurs contre 23, ce n'est pas une proportion négligeable, et je ne suis pas sûre qu'elle ait été plus grande quand j'étais lycéenne, quoi qu'on en dise. Je garde donc espoir pour cette année, comme pour les autres.

dimanche, 06 septembre 2009

OU EST SA CH'MISE GRISE ?

Ayant passé une bonne partie de mon weekend à paramétrer et à déchiffrer le mode d'emploi de mon nouveau brand new enregistreur/graveur de DVD (!) j'ai failli louper l'actu ! Heureusement qu'Agathe veille...

Alors une pensée pour Sim. Combien d'entre vous peuvent se vanter de l'avoir vu chanter en live, et devant un public en délire "Et vlan ! Passe moi l'éponge !" et "J'aime pas les rhododendrons" ? Ca m'est arrivé quand j'avais 11 ans à la foire-expo de Maville, et je m'en souviens encore.

Une tête comme la sienne, ça ne s'invente pas. Je vous l'offre !

PS: Je ne sais pas si j'ai la tronche en biais comme la baronne de Sim, mais à la Keufna, quand j'ai dit que je voulais acheter un enregistreur/graveur, le mec m'a regardée et m'a dit "Vous voulez quelque chose de simple !", comme si c'était une évidence.

jeudi, 03 septembre 2009

CONVERSATION POST-RENTREE

"Alors, tu les as trouvés comment tes secondes cette année ?"

"Nombreux."

Les résultats vont sûrement baisser proportionnellement aux conditions de travail, mais tout espoir n'est pas perdu.

 

 EDIT DU MATIN :

Un petit clin d'oeil à Virgibri qui est choquée qu'il y ait des fautes (énormes, il faut le dire !) dans les avis officiels dans les gares à propos de la grippe. Les nouveaux n'ont pas toujours le niveau...

http://www.france-info.com/spip.php?article337233&the...

 

mardi, 01 septembre 2009

LA RENTREE EST REVIGORANTE

Un lycée trop petit pour le nombre croissant d'élèves, résultat, un emploi du temps lourd et qui ne va pas arranger nos weekends à ADMV et à moi. Merci Monsieur l'ex-ministre que j'ai entendu faire le bilan de ses deux ans, en se glorifiant d'avoir atteint l'objectif de supprimer 13 500 postes. Bel objectif que voilà, qui me donne deux classes de 2nde à 36 élèves. C'est une situation saine et motivante. Je vais pouvoir me dépasser en trouvant des démarches pédagogiques innovantes pour que mes élèves parlent plus et mieux anglais. C'était bien un des objectifs de Dark Vados, n'était-ce pas ?

Bon, je ne vais pas faire que me plaindre. Je n'ai pas vu la journée passer. Réunion pléniaire le matin, puis enchaînement de diverses réunions jusqu'à 19 heures, je serais bien ingrate de trouver ça insuffisant !

La lecture de quelques mails de RESF qui m'informent de l'application presque maniaque de Besson qui veut faire mieux qu'Hortefeux, temine de me rendre heureuse.

Belle rentrée, vraiment ! Et bonne chance à vos enfants pour qu'ils trouvent une place assise dans la classe.

lundi, 31 août 2009

PUTAIN 26 ANS !

J'y crois pas. 26 ans que je suis prof ! Un tout petit peu plus que la moitié de ma vie. Maintenant je vais faire pleurer Virgibri et tous les TZR venus et à venir. 26 ans d'educnat pour moi, c'est trois établissements, 7 chefs d'établissements, 7 chefs-adjoints, 7 CPE... bref une stabilité que le monde entier m'envie. Mais le monde entier m'envie-t-il mes 11 ans passés dans la campagne profonde, où le vide culturel rivalisait avec le racisme, l'homophobie, et tout ce qui s'en suit ? Enfin, c'est du passé. Aujourd'hui je suis dans un lycée sans problèmes, enfin, de ceux dont les journalistes, les ministres, ne se saisissent pas pour démagogiser.

Et je suis prête pour ma 27ème rentrée. La preuve :

100_7262.jpg
J'ai ma belle trousse toute neuve, mon nez de clown... et mes bonnes résolutions : organisation, bonne humeur, tenue des délais. Bon, si on regarde bien dans les détails, on s'aperçoit que mon calendrier du Chat est resté coincé au 22 du mois, et cela reflète sans doute l'envie inconsciente d'arrêter le temps sur les vacances.

 

mercredi, 15 juillet 2009

SI SEULEMENT CA POUVAIT DURER TOUT LE TEMPS

Envie de parler de livres, de vacances, de farniente, de démarrages lents, de ce qu'est ma vie en ce moment, quoi. 

Le début des vacances, coïncidant cette année avec le weekend du 14 juillet, est toujours une période charnière. Quand j'étais petite je me sentais à l'entrée d'un temps de liberté que je ressentais comme équivalent au reste de l'année, tout compris ! Aujourd'hui, j'ai encore cette sensation que je peux ne rien faire puisque j'ai tout le temps, mais la réalité est autre. 

Le relâchement et le passage à l'efficacité estivale sont difficiles. Depuis trois jours cela se traduit par une douleur intense aux cervicales. Avec force anti-inflammatoires et un massage magique ce matin, je pense être en train de m'en sortir. Je suis enfin allée à la gare prendre mon billet congés payés pour la semaine d'août où je descends à.... Limoux. Joli port de pêche me direz-vous, mais j'y retrouverai de la famille et des amis allemands (ex-de l'est) que je vois très rarement. Alors disons que ce sera une semaine de sud touristique, que j'évite d'habitude à cette période de l'année, compensée par des retrouvailles sympathiques et un stage linguistique. 

Auparavant, je serai allée en Bretagne, avec ADMV, et nous aurons eu une semaine de repos chez nous aussi, et en aurons encore une autre à la fin du mois. Nous passons si peu de temps ensemble à la maison, que s'y retrouver deux fois une semaine est presque un luxe. A partir d'aujourd'hui, j'ai donc le privilège d'être en vacances, alors qu'ADMV, elle, bosse. C'est pô juste, mais bon, je ne vais quand même pas réclamer de bosser pour la justice ! Je vais en profiter pour préparer quelques petits trucs pour la rentrée, puisque je sais déjà à peu près quels niveaux je vais avoir. (Emy, si t'as des questions, n'hésite pas !) Et puis je me paye une semaine de création, de prise de risque. Certaines années j'ai fait des stages d'aquarelle, de cirque, de clown, de conte, de randonnée/écriture. Cette fois, je vais participer cinq jours de suite un atelier d'écriture à Paris ! Un jour je vous en dirai peut-être le thème. Disons qu'il me poussera certainement à l'introspection, et me fera, j'espère, économiser quelques séances chez le psy. La cinquantaine pousse à se poser des questions existentielles pour pouvoir aller plus loin sans trop de trouille, ni de regrets. 

J'ai donc encore deux ou trois jours devant moi pour traîner, hésiter, passer les coups de fil en retard, envoyer des courriers en attente, aller au ciné et voir quelques dvd, sans vraiment agir. Ensuite, le compte à rebours sera lancé, avec toutes ses dates étapes, qui si j'y pense trop me mènent déjà à la rentrée. 

samedi, 11 juillet 2009

CE QUE PEUVENT CACHER LES MOTS

Sur Yahoo ce soir :

Culture

Je n'ai pas cliqué sur le dernier lien, par peur de ce que j'allais y trouver...

 

mardi, 07 juillet 2009

SUSPENSE

Non seulement aujourd'hui ce sont les résultats du bac, donc suspense !

Et en plus je vous pose une devinette :

QUEL EST LE POINT COMMUN ENTRE CHARLIE HEBDO ET LE JOURNAL PAROISSIAL ? 

 

C'est à peu près aussi dur que l'avant-dernier jeu de Pascale. Le dernier, j'ai même pas eu le temps d'y jouer. Les afficionados du ciné se sont jetés dessus.

mardi, 30 juin 2009

REFLEXIONS DIVERSES SUR L'ACTU DE L'EDUCNAT

Après avoir fait croire que l'intégration des élèves handicapés dans l'enseignement public était une priorité, le gouvernement supprime de nombreux postes d'AVS. http://fr.news.yahoo.com/64/20090630/twl-les-30-000-emplo...

Ce même gouvernement attend les vacances pour prendre des sanctions contre les professeurs et directeurs d'écoles qui ont revendiqué leur "désobéissance civile", ce qui d'après rue89 avait pourtant été fait dans le respect des textes reconnaissant la "liberté pédagogique". http://www.rue89.com/2009/06/29/apres-la-pression-la-sanc...

 

jeudi, 25 juin 2009

C'EST PAS FAUTE DE LE REPETER...

C'est écrit en noir sur fond rose dans chaque salle et dans chaque couloir. On leur lit au début de la semaine d'épreuves. Mais on a beau faire, le lycéen de base ne croit pas ce qui dit le prof. Alors, voilà, y'en a un qui s'est cru plus intelligent que les autres, à force de croire les pubs de tous ceux qui vendent de la nouvelle technologie, et il s'est fait prendre !

http://fr.news.yahoo.com/63/20090625/tfr-baccalaurat-le-l...

Ca va faire plaisir à emy.

Ca n'a rien à voir, ou presque, mais en cherchant une image j'ai trouvé ça :

 

lundi, 22 juin 2009

UNE AMERICAINE A PARIS

Bon, comme vous le savez, c'est pas à Paris, mais c'est une référence qui me plait.

Beaucoup de marche à pied pour éviter les difficultés de parking dues à la Fête de la Musique. Des brochettes dehors, mais un dessert dedans à cause des caprices du temps.

Ma corres' américaine est sympa et apprend plein de nouveaux mots, dont phantasme et couille. Ne me demandez pas dans quelles circonstances.

Ma ville est sale, je m'en rends compte encore plus quand je la fais visiter à des étrangers et qu'il faut slalomer entre les merdes de chien, et les vieilles canettes de coca et de bière, quand je vois des mecs pisser et cracher dans la rue. Et quand je prends concience que les tags et graffiti pulullent de plus en plus.

Enfin j'en ai trouvé un sympa, même si j'aime mieux qu'ils ne décident pas d'en faire un sur mon mur de façade...

100_6948.jpg

vendredi, 19 juin 2009

CHIFFRES DU BAC

... Vu du fond.

8 capuches - 1 short - 18 pantalons - 4 pulls ou T-shirts rayés - 1 T-shirt Eden Park Tournament - 12 paires de tennis ou baskets basses - 4 paires de ballerines - 1 paire de chaussures pintues noires - 2 paires de chaussures de mecs autres que baskets - 2 coupes au carré très clean - 5 queues de cheval courtes et ébourriffées avec chouchou - 2 coupes de filles indéfinissables (les coupes, pas les filles) - 5 coupes très courtes prêtes pour l'armée - 4 coupes un peu plus longues très cools - 1 coupe savamment dans le vent à la Sagan - 13 bouteilles d'eau - 3 têtes qui revassent souvent - 1 photo panoramique de Hambourg ou autre ville allemande au-dessus du tableau - 2 paires de bras nus

C'est fini, il parait que c'était facile. Je ne sais pas, je n'ai même pas lu le sujet.

jeudi, 18 juin 2009

LE TEMPS NE FAIT RIEN A L'AFFAIRE

François de Closets, 75 ans, qui a fait des études de droit, puis l'IEP, donc pas d'études scientifiques, mais ne parle en général que de sciences, a péroré à la radio à midi, pour sortir le refrain éculé et qu'on entend depuis au moins 36 ans, car je l'ai entendu en mon temps, que le bac ne sert à rien, que c'est une aberration française.

Première énormité, il n'y a pas qu'en France qu'on passe le baccalauréat, même s'il porte un autre nom dans les autres pays bien sûr. Et dire, le jour où des tas d'élèves sont en train d'en chier sur un exam qui compte énormément pour eux, quand on devrait être retraité, qu'on vient d'un milieu bourgeois, qu'on a fait toutes les études qu'on a voulu, que le bac ne sert à rien, que ce n'est plus un diplôme de qualité mais de conformité, que du temps où 50% seulement l'obtenaient, là ça valait quelque chose, c'est ça l'aberration, et cela dévoile le mépris qu'il a pour les jeunes d'aujourd'hui.

D'autres pensent comme moi...

http://livres.fluctuat.net/blog/4754-francois-de-closets-...

Et là, il est contre les castes, mais son éditeur, c'est sa fille ! Il est contre les élites, mais il méprise un baccalauréat "qu'on donne à tout le monde" !

http://livres.fluctuat.net/blog/4754-francois-de-closets-...

samedi, 13 juin 2009

DELINQUANCE

Je n'imaginais pas qu'on puisse se faire attaquer sur la voie publique avec un hachoir à viande ! Y'a des mecs qui se promènent avec ça sur eux ...

Quand je pense que je viens de passer à mes élèves un sketch des Monty Pythons où ils évoquent des attaques à coups de fruits (bananes, myrtilles, etc.)... Les temps changent.

Bon, y'en a un qui va passer l'été au frais, et ça lui fera pas de mal. Parce qu'après l'impunité diplomatique, parlementaire, il y avait celle non-officielle, mais tout aussi choquante : staresque.

http://fr.news.yahoo.com/4/20090613/tts-france-justice-jo...

J'imagine, que ce n'était pas ça.

mercredi, 10 juin 2009

LUTTER CONTRE LA SURPOPULATION

Un nombre important de décès est programmé par notre ministère. En effet. Les vacances pour les enseignants de lycée, et accessoirement pour les parents des élèves qui attendront leurs résultats d’oraux de rattrapage, les vacances disais-je débuteront le vendredi 10 juillet au soir. Ce même vendredi 10 juillet sera le départ du pont du 14 juillet ! Youpi ! Plus on est de fous, plus on meurt sur la route. En plus ça va libérer des postes pour les jeunes collègues qui auront eu la chance de pas être de bac cette année.

 

Oyez, personnels de direction ! Dans mon académie, la commission de réaffectation des recalés au bac aura lieu le 13 juillet. Vous au moins qui serez à la foire d’empoigne pour recaser les malchanceux, vous ne vous tuerez pas sur la route. Ce pont, vous ne l’emprunterez pas, pas plus que ceux de mai et juin, la plupart agrémentés le jour de la reprise d’épreuves d’examens qui nécessitent un peu d’organisation préalable.

 

Je ne sais pas combien gagne un chef d’établissement, mais à raison d’un mois de vacances l’été tout juste, en plein dans la période la plus rouge côté tarifs, j’espère qu’ils ont de quoi se payer un séjour hyper-reposant-revitalisant, pour reprendre en août et survivre jusqu’au prochain bac !

 

Cela vous étonne, vous, qu’on manque de candidats pour ces postes de direction?

mardi, 09 juin 2009

MISCELLANEOUS

Aujourd’hui j’avais deux heures de cours avec mes terminales. Ils ne sont pas venus. Ils ont tous déjà passé leur épreuve.

De 16 à 17 un petit con a trouvé drôle de faire des tags plein le lycée. On est dans un lycée cool. Trop cool sûrement ; leurs tags sont parmi les plus nuls qui existent en plus.

Demain je vais dès huit heures au lycée. J’ai plein de dossiers scolaires à remplir. Et l’après-midi, mon dernier paquet de copies de l’année !

Leonardo di Caprio s’est séparé de sa copine qui s’appelait Bar. Dommage s’ils avaient eu un gosse, ils l’auraient appelé Comptoir ou Pizzéria.

On a volé des dessins au Musée Picasso. Ca risque pas d’être moi, ces temps-ci, pas trop le temps d’aller au musée !

dimanche, 07 juin 2009

ZABOUTEK EST DEVENUE CUNEGONDE A TEMPS PLEIN

Elle est passée de chez blogspirit à dotclear, du violet à l'orange, du simple au compliqué parait-il, mais c'est toujours un endroit où j'aime passer. Ca manque encore un peu de déco, mais de ce côté là Cunégonde a toujours été plutôt zen et épurée, mais en revanche je trouve que le texte a retrouvé de la vigueur ces temps-ci. Une note a particulièrement retenu mon attention, et je la remercie d'avoir relayé l'info ! Cliquez sur lui :

Ca me va droit au coeur à plus d'un titre ! Et puis c'est annoncé avec la sobriété, l'humour, mais la pertinence qui font son blog depuis toujours.

100_6936.jpg
Ceci est ma douche

mardi, 02 juin 2009

PATHOS CRADOS

La prochaine fois que nous prendrons l'avion, ou que nous irons chercher quelqu'un à l'aéroport, nous aurons un peu plus peur. Mais nous devrions avoir peur à chaque fois que nous prenons notre voiture...

Les charognards télévisuels étaient là pour filmer le désespoir, qui fait partie de l'information bien sûr !

Et quand, demain, ceux qui ont perdu (ici "perdu" prend tout son sens) leurs êtres les plus chers auront perdu leur télégénie, les mêmes charognards en feront des tonnes sur la recherche du "responsable".

Quelle aubaine pour eux ! Y'avait plus que les européennes pour finir la semaine, et honnêtement, cela ne nourrit pas son vautour.

lundi, 01 juin 2009

LIAR LIAR !

Dark Vados a annoncé partout et toute l’année scolaire que grâce à lui cette année le troisième trimestre serait « reconquis », car le bac était repoussé d’une semaine ! Foutaises !

 

Une année ordinaire, le bac écrit aurait commencé le 15 juin, avec arrêt de toutes les classes le 12 juin, conseils de classes vers le 5, voire jusqu’au 10 juin. Les oraux obligatoires auraient eu lieu après l’écrit.

 

Cette année, les oraux obligatoires commencent le 2 juin, se déroulent jusqu’au 5 juin inclus, voire le 9 ! Pendant ce temps mes classes n’ont pas cours. Et je les reverrai le 8 jour où les conseils de classes de terminales commencent. Donc les cours pour ceux-là se sont arrêtés le 29 mai (Une semaine plus tôt que l’an dernier !) puisque leurs profs sont absents pour les examens.

 

Les conseils de classes de secondes auront lieu comme l’a exigé Dark Vados les 15 et 16 juin, alors que le bac commence le 18, que les commissions d’affectation en bac pro et bac techno précèdent ces dates… et que la commission d’appel n’a lieu que le 24 juin !

 

Le plus chic-choc, c’est la commission de réaffectation des redoublants en terminale qui aura lieu… avant les résultats du bac !!!

 

La force du mal est vraiment rue de Grenelle.

 

Hier je me suis entendue dire à mon médecin « Je ne supporte plus mon boulot ».

Et pourtant j’aime mon métier.

 

Avec tous mes remerciements à Martin Vidberg, et longue vie à son blog.

vidberg.blog.lemonde.fr

vendredi, 22 mai 2009

IL Y A LONGTEMPS QUE JE N'AI PAS RÂLE.

Il fut un temps où je listais ce qui n'allait pas depuis l'élection de Sharko, et puis c'est comme tout, quand il y a trop, tous les jours, de nouvelles qui vous révoltent, vous ne trouvez plus l'énergie pour la crier, cette révolte. Là, c'est un peu en vrac, ce qui m'a choquée dans les derniers jours.

La pub pour le RSA qui donne aux gens qui vivent à 4 sur un SMIC (c'est l'exemple donné) uniquement un lien internet pour se renseigner !

Le troisième trimestre soi-disant reconquis avec par exemple les conseils de classes de seconde qui ne peuvent avoir lieu avant le 14, mais des dates d'inscription en 2nde pro qui doivent être faite pour le 5 juin (ou le 4, je ne sais plus) et en 1ère techno pour le 12 !

Des flics qui arrivent à 6 devant une école pour arrêter deux gosses de 6 et 10 vaguement soupçonnés d'avoir volé un vélo, et les gardent deux heures en garde à vue sans prévenir la mère.

Des certifications d'anglais qu'on m'a fait faire passer en avril, dont on ne sait pas quand on aura les résultats, ni si on sera payé pour les heures sup'.

Un ministre prêt à faire fouiller nos élèves chaque matin par des flics. Si c'est ça la signification du mot "sanctuariser", mot à la con et à la mode au gouvernement depuis quelques temps, je vais changer de dictionnaire.

Déjà que pour entrer dans la Tour Montparnasse, il faut supporter de passer au milieu de 6 militaires en tenue de camouflage, et pourtant pas camouflés du tout, et au regard mauvais, en espérant ne pas prendre une balle perdue.

Des annonces d'arrestations et de reconduites à la frontières qui arrivent tous les jours dans ma boite mail par RESF.

Il n'y a pas que mon déplacement pour le BTS, ni les copies en retard qui m'empêchent de dormir !

jeudi, 21 mai 2009

OU IL FALLAIT SE TROUVER LE JOUR DE LA NUIT DES MUSEES !

Le 16 mai, c’était la Nuit des Musées. Deux fois déjà, j’ai profité dans ma propre ville de cette soirée différente, où les musées s’offrent à nous à une heure inhabituelle, et où notre disponibilité est entière pour flâner dans des murs souvent anciens, admirer des œuvres d’art et échanger devant entourés de gens tout aussi disponibles et décontractés que nous.

 

Cette fois, je suis allée ailleurs. La raison ? J’avais vu que Gilbert Laffaille, (vous en ai-je déjà parlé? J ) lisait des textes de Jehan Rictus, (pseudonyme de Gabriel Randon) extraits de son œuvre poétique : Les Soliloques du Pauvre. Ces textes ont été publiés en 1896, sont écrits en vers octosyllabiques, en français parisien et argotique de l’époque. Le tout, et c’est mis en valeur par la lecture de Gilbert, est d’une incroyable actualité. C’en est étonnant et déprimant à la fois. Ce spectacle d’une heure m’a ravie.

 

Il se déroulait au Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis, à deux pas du Stade de France que je n’ai pas aperçu, à mon grand soulagement. Je n’ai pas d’atomes crochus avec les stades, quels qu’ils soient. Ce musée, ancien cloître de carmélites, au contraire, vaut le détour. Sur les murs on lit encore les phrases destinées à rythmer la vie de ces prisonnières. C’est ce qu’elles étaient à mes yeux, même si certaines l’avaient choisi. Leurs cellules m’ont rappelé mon internat quand la vie me d100_6358.jpgestinait à devenir secrétaire. L’architecture de ce musée, maintenant qu’il 100_6359.jpgest ouvert à l’extérieur, est apaisante, un oasis dans la banlieue. On y voit des choses merveilleuses et variées. Je dois d’ailleurs y retourner, car je n’ai pas eu le temps de lire tous les cartels et manuscrits de la salle dédiée au fonds Paul Eluard (né à Saint Denis), ni d’aller visiter la basilique. Mais l'exposition sur Steinlen, l'illustrateur, entre autres, des Soliloques, est à ne pas manquer, et elle est temporaire.

Après le spectacle nous avons bavardé autour d’une quiche, qui ne méritait pas d’étoile, mais nous n’étions pas venus pour ça, et avons évoqué les textes lus, mais aussi l’univers de Gilbert Laffaille en tant que chanteur. Un univers tellement unique. Il me donne autant d’émotion en tant que chanteur qu’en tant que lecteur, acteur dans les deux cas.

 

A propos, ce weekend, il y a un festival à Montauban pour les veinards qui habitent par là. « Alors Chante ! » et Gilbert y chante le 24 !

Et pour info, il chantera à Arras dans un autre festival où l’on pourra écouter d’autres chanteurs de qualité comme Isabelle Mayereau,…. Et en plus, là-haut, comme vous pouvez le constater, la place n'est pas chère !

lundi, 04 mai 2009

DEVINETTE DE RENTREE

Quelle est la différence entre une porcherie mexicaine et la gare montparnasse à 19 heures ?

vendredi, 01 mai 2009

ON NOUS A REMARQUES, NE VOUS EN DEPLAISE !

100_0819.jpg

Malgré ce 1er mai qui, dans mon académie, tombe pendant les vacances scolaires, nous étions nombreux ce matin, et Sharko ne pourra pas dire le contraire. Cette journée a toujours eu un caractère spécial, seul jour de l'année où l'on a l'impression que tout ferme vraiment, même les restos par chez moi ! Dès que je peux je défile à la fois pour dire que la vigilance, et par moment la lutte, syndicales sont nécessaires, mais aussi en mémoire de ceux qui se sont battus pour obtenir des droits qui semblent "naturels" et que d'aucuns nomment "acquis" ou "privilèges" selon le point de vue. Allez lire ce site, et l'an prochain vous défilerez avec nous. Et si vous êtes à Paris, vous pouvez encore y être à l'heure, ça commence à 14 h 30. Ayant lu leurs explications avant de partir ce matin, j'ai porté un triangle rouge. Vous me reconnaissez ?

100_0818 copie.jpg
Mon plus beau défilé du 1er mai : celui de 1981. J'étais rentrée sûre que Giscard allait être battu. Mes parents étaient moins optimistes, et pourtant... Aujourd'hui, il y a moins d'espoir dans les rues, mais de la colère, et pour ma part autant pour le massacre de l'économie que celui de la démocratie.

jeudi, 23 avril 2009

ET QUAND IL PENSE A FERNANDE, SHARKO, IL BANDE ?

Le Larousse nous dit :

3. bande
nom féminin
(ancien provençal banda, troupe, du germanique bandwa, étendard)

 Groupe de personnes poursuivant des fins subversives ou criminelles : Arrêter une bande de malfaiteurs.
 Groupe de gens ayant en commun certaines affinités ou certaines activités : Une bande d'amis, de campeurs.

Le Grand Dictionnaire Terminologique québéquois, lui, annonce :

 

bande n. f.

 

 

 


Définition :
Personnes, jeunes ou adultes, qui se rassemblent et forment un groupe, une troupe, une équipe dans le but de se rencontrer, se divertir, travailler à un projet commun, sinon pour commettre des méfaits.

 

 

Une question se pose : quelle définition retient Sharko ? Est-ce que les amis d'Ed qui se retrouvent ici régulièrement dans le but de se rencontrer, se divertir, réfléchir parfois à des projets communs sont une « bande » et peuvent être considérés comme poursuivant des fins subversives ou criminelles ? Tout étant relatif et réciproquement, comme dirait l'autre, où se trouvera la limite de la légalité ? Et si par hasard certains d'entre nous souffrent un jour des oreilles et d'un gros rhume, et décident de porter une cagoule, va-t-on voir débarquer la police ???