Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 novembre 2011

« Trop loin à l'est, c'est l'ouest. »*

Bon, je trouve que même si les compétiteurs n'ont pas été très nombreux, vous avez frôlé la bonne réponse. Je vous la donne. Samedi après-midi, ADMV et moi, nous avons participé à un stage de de Massage Qi Gong. Ce n'était donc pas un salon, et nous n'étions pas que toutes les deux.

Les 8 stagiaires étaient à  l'heure et nous avons commencé le stage à 14 h 30. Pendant trois quarts d'heure nous avons d'abord eu des explications théoriques sur la médecine chinoise et sur les différentes techniques existantes, dont les massages. Tout cela en buvant le thé. Puis, nous sommes sortis et sommes allés dans le parc en face faire une heure de qi gong pour faire circuler notre énergie et être dans les meilleures conditions pour donner ou/et recevoir les massages.

Puis nous sommes retournés à l'intérieur et avons pratiqué plusieurs gestes de massages sur nos partenaires. Cela n'avait rien de sexuel, nous restions habillés d'ailleurs, car l'énergie n'est pas arrêtée par les vêtements. Mais évidemment un des deux hommes présent y est allé de sa petite plaisanterie " C'est mieux de faire ça en couple  !" C'est d'ailleurs le même stagiaire qui a encore plaisanté, il était vraiment désopilant, "C'est 50 euros!" Nous avions payé pour faire ce stage, mais beaucoup moins cher que ça !

Plaisanterie mise à part, ces massages ont été très bénéfiques et actifs. Le soir nous étions épuisées, mais le lendemain matin, nous nous sommes réveillées dans une forme olympique. Je me sentais dynamique, optimiste et prête à dévorer mon dimanche, comme je ne l'ai pas été depuis des semaines !

Toutes les autres phrases de ma note précédente doivent sûrement prendre un sens à présent sauf peut-être : "Vous voulez savoir pourquoi j'ai une femme nue dans mon bureau ? " En fait, le prof nous a expliqué qu'à une époque dont je ne connais pas la date, la civilisation chinoise était devenue très pudibonde, et surtout très mysogyne je trouve, et les femmes n'avaient plus le droit de se déshabiller devant leur médecin, ni lui de les toucher, même habillées. Donc le médecin avait dans son cabinet une petite statuette représentant une femme nue allongée, et la patiente devait se contenter de montrer sur cette statuette l'endroit où elle avait mal !

Notre prof pratique aussi la médecine chinoise et a dans son cabinet un tas d'objets magnifiques et anciens.

J'espère que vous n'êtes pas déçus. Bravo à Zapette et Axel qui "chauffaient" avec leurs réponses.

*Lao Tseu

Et à Imposture pour son imagination !

samedi, 19 novembre 2011

J’aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit. *

Je ne peux pas résister à un petit jeu que j'aime bien.

Cet après-midi, j'ai entendu prononcer ces phrases-là.

"Ca fait mal ! - Et après on fait quoi ? - J'appuie assez fort, là ? - Non, plus bas. - En tournant ! - Vous voulez une tasse de thé ? - Vous voulez savoir pourquoi j'ai une femme nue dans mon bureau ? - T'as pas les doigts assez écartés. - C'est mieux de faire ça en couple - Mettez vos chaussures, on va dehors. - Pousse le tabouret s'il-te-plait. - Aïe !!! - Non, les deux oreilles en même temps. - Hmm ! là, c'est bon. - C'est 50 euros. - avec le pouce aussi ?"

J'étais où, dites donc ?

*Andy Warhol

vendredi, 18 novembre 2011

La société est bien foutue. Ils mettent des uniformes aux connards pour qu'on puisse les reconnaître.*

Y'a encore un réac de l'U Aime Pet, qui nous a sorti une idée nouvelle qu'on l'entend tous les ans depuis 28 ans que je bosse : Et si pour régler tous les problèmes de l'educnat, on imposait l'uniforme !

Un de mes jeunes collègues qui a vécu ses premières années Outre-Manche n'était pas "si contre que ça". Pourtant il était d'accord qu'un uniforme, son plus gros défaut, c'est que ça coûte cher. Tous les anglais vous le diront. Donc celui du petit pauvre se repassera de frère à frère ou à cousin et sera bien plus usé que celui du riche. Et y'en aura pas en solde chez kiabi.

Pour ma part je trouve surtout aberrant d'aller chercher à copier des modèles chez les voisins européens, en essayant de les plaquer chez nous, sans que rien dans notre culture ne nous y prépare. Ils le font déjà avec la pédagogie, et ça ne marche pas.

Si on "réintroduisait" quelque chose, ce serait la blouse. Ca, ça a déjà existé à l'école publique. Mais pas l'uniforme. Et puis c'est pas cher, c'est moche à souhait quand même, ça plairait bien aux fachos aussi, pour pas un rond.

Ma blouse d'école préférée, elle était à petits carreaux rouge et blanc. Un pur bonheur. En 1973 quand je suis entrée en seconde il y avait encore un lycée qui imposait blouse bleue une semaine, beige l'autre ! Ca n'empêchait pas mes copines de la rouler dans le cartable, leur blouse, pour sécher les cours.

Ils n'ont vraiment pas mieux à faire tous ces cons de droite que de vider le cerveau de leurs électeurs à coups de propositions usées qui sentent la naphtaline ?

Preuve que ce n'est pas une première, cette note est parue en janvier 2009!

Et, je ne suis pas la seule à penser comme moi !!!!

http://www.rue89.com/2011/11/17/luniforme-sen-fout-quelle...

*Albert Dupontel, dans Bernie.

dimanche, 13 novembre 2011

Il est facile de poser la question difficile.*

Ca y est j'ai enfin compressé mes photos pour pouvoir vous les proposer dans un nouvel album à consulter dans la colonne de droite de ce blog. Tout commentaire sera le bienvenu. Toute question obtiendra une réponse.

A propos de question, j'en ai une à poser à Alison. J'ai rapporté pour le placer sur mon frigo un bloc-notes à listes de courses que j'ai trouvé drôle car les dessins sont des jeux de mots. Et chacun sait ici que j'aime les jeux de mots, tirés par les cheveux ou non.

Seulement là, il y en a un que je ne comprends pas, et je suppose qu'il s'agit d'une lacune culturelle de ma part. Pourquoi "Vegetables of the Silver Screen" ?

Je sais ce qu'est le "Silver screen", mais cela fait-il référence à un film ? Une comédie musicale ?

*W.H. Auden

jeudi, 10 novembre 2011

Les Français croient qu'ils parlent bien le français parce qu'ils ne parlent aucune langue étrangère.*

Pour aujourd'hui mes élèves devaient rechercher des mots en relation avec le mot "Food". (Pour les analphabètes en anglais, food ça ne veut dire ni "Mac", ni "Do", ni "nald", mais nourriture.) A une élève j'ai dit qu'à une époque où l'on peut regarder Dexter et Docteur House en anglais, elle n'avait pas le droit de parler anglais comme sa grand-mère (ou plutôt la mienne) et de prononcer "knife", "quniffe". Elle ne l'a pas très bien pris, c'est vrai, elle n'est pas pire que celui qui m'a répondu "phoque", quand j'ai demandé à quel mot français leur faisait penser le mot "fork". Ce qui m'a un peu désolée, c'est que le seul nom de magasin où l'on peut acheter de la nourriture qu'ils connaissent, c'est "supermarket". Quand j'ai essayé de leur faire trouver "boulangerie", y'en a une qui a crié "ah! oui! je sais! "Paul"!!!"

Eux, comme moi, ont besoin d'un weekend, vous ne trouvez pas?

En plus j'ai le début d'un lumbago, et j'aime pas ça. Si j'avais dit ça à mes élèves, sûrement que l'un d'entre eux aurait cru que je parlais d'une maison de vacances...

*Tristan Bernard

mercredi, 09 novembre 2011

Une sage lenteur a raison de la hâte.*

Il y a des gens pressés qui roulent à 250 kilomètre heure sur une route nationale et qui perdent leur permis, d'autres qui avancent la sonnerie du lycée de 5 minutes et qui me font perdre 5 minutes de sommeil tous les matins. Chercher à gagner du temps fait toujours perdre quelque chose.

Dans un texte étudié ce matin avec mes élèves, on nous disait que manger lentement empêchait de grossir. Si je parle lentement, mes élèves comprennent mieux. Et si je suis lente à publier une nouvelle note, je sens l'intérêt renaître chez vous.

Comme le dit le message d'une mug très populaire en Angleterre, "Keep calm and carry on !"

 *Théognis de Mégare 

 

 

dimanche, 06 novembre 2011

Les politiques eux-mêmes pensent comme nous de la politique ; ils sont les premiers à l'estimer ce qu'elle vaut ; c'est-à-dire à la mépriser.*

Finalement, il sera candidat ! Le 4 mai, il devait l'être, le 6 mai, il avait réfléchi et il ne le serait pas. Mais en fait, il a re-réfléchi et il le sera. Il y a vraiment des gens qui réfléchissent trop. Je parle évidemment du Che. Surnom trouvé par le Canard Enchaîné il y a déjà longtemps, et qui lui va bien. Celui qui voudrait passer pour un homme aux idées révolutionnaires, et qui n'est qu'un réactionnaire indécrottable. De son passage au ministère de l'Education Nationale, je me souviens de sa volonté d'instaurer un livre unique par matière, pour la France entière, choisi et imposé par le ministère. C'est pas démocratique, ça, comme mesure ? Encore un qui pourrait porter ce slogan sur son t-shirt :

Enfin, cette nouvelle candidature n'est qu'une demi-surprise. Il y en aura d'autres j'espère, plus drôles, d'ici les élections pestilentielles de 2012.

Ce cartoon parlait d'un autre... Mais ça lui va bien aussi au Che.

* Charles Péguy

samedi, 05 novembre 2011

L'austérité vise par certaines mesures à avancer l'âge de la mort.*

Alors, si, je reviens d'une manif. J'ai répondu à l'appel d'un rassemblement contre l'austérité.

Plutôt que de dire aux pauvres qu'ils doivent l'être encore plus pour sauver leur pays, en étant payés moins, en travaillant jusqu'à ce que mort s'en suive, et en n'étant plus remboursés de leurs soins médicaux par exemple, on pourrait peut-être demander aux riches de se défaire d'un peu d'argent sur leurs comptes. Et au lieu de trouver consternant qu'on demande son avis au peuple, on pourrait peut-être trouver consternant que des chefs d'état soient mêlés à des affaires malhonnêtes, qu'ils s'entourent de ministres mis en examen et/ou condamnés pour détournement de fonds et autres activités du même ordre. Non, ça, apparemment, ce n'est pas consternant.

Bref, donc, je suis allée prendre l'air avec des gens bien dans le centre de MAVILLE. Nous n'étions pas très nombreux, mais il y aura d'autres rassemblements, et il y aura peut-être plus de gens concernés.

Je n'ai pas trouvé la lettre dans son intégralité, mais lisez les extraits qu'on trouve sur le net : Mikis Théodorakis s'adressent à tous les européens.

http://www.humanite.fr/monde/lappel-de-mikis-theodorakis-...

*Georges Marchais, le 9 juillet 1980

mercredi, 02 novembre 2011

Un instant hors du temps qui ne fait pas la fête, l’instant que la loi choisit pour passer de l’heure d’été à l’heure d’hiver, et réciproquement*

On est bien rentrées. Hier soir, un peu avant 22 h. Je vous raconte pas comme c'est compliqué de voyager à la Toussaint. Pas à cause des chrysanthèmes, mais à cause des fuseaux. Horaires. T'arrives en Angleterre, tu retardes ta montre d'une heure. Pendant 24 h, tu t'habitues. Le samedi soir, enfin dans la nuit, tu re-retardes ta montre d'une heure. Ca te fait deux heures de retard sur l'heure de ton pays au moment où t'es partie. Mais quand tu reviens, tu limites les dégâts, car vu qu'on change d'heure en même temps, tu ravances ta montre d'une heure.

C'est un peu perturbant, mais ça permet de vérifier le bon fonctionnement du remontoir de ta montre. Euh, remontoir, ça veut plus dire grand chose, puisqu'on ne remonte plus les montres. Alors comment il s'appelle le petit bouton que j'utilise au moins deux fois par an pour mettre ma montre à l'heure d'hiver, puis d'été ?

Vous vous demandez sûrement ce qu'on a vu là-bas. Eh bien, ce qui était promis était bien là-bas, et même plus !

On a vu ça:

Les cabines sur la plage de Bournemouth

DSC00120.JPG

Ca:

Poole, mais nous, on n'a pas pu prendre de photo du haut d'une montgolfière...

DSC00219.JPG

Et puis même ça:

La cathédrale de Salisbury.

DSC00172.JPG

Le reste je vous le montrerai dans une prochaine note.

*Jean-Pierre Dufreigne

 

 

mercredi, 26 octobre 2011

En Angleterre, rien n'est fait pour les femmes, même pas les hommes.*

Vendredi matin à 6h30, nous partons. Nous verrons peut-être ceci :

Bournemouth1_tcm69-4203.jpg

Ou cela :

poole-harbour-square.jpg

Ou encore cela :

Salisbury.jpg

Cela dépendra du temps, du vent, des intempéries, de nos envies, de notre humeur. Je prendrai des photos, des notes et vous raconterai au retour. Soyez patients, entre les sorcières, les squelettes et les chrysanthèmes, ça va passer vite !

*Oscar Wilde

mardi, 25 octobre 2011

Le corps enseignant est la plus grande armée, après l'Armée rouge.*

Ce soir j'ai regardé les deux épisodes d'Apocalypse sur la montée au pouvoir d'Hitler. Je n'ai pas appris beaucoup de choses que je ne savais pas du tout, mais en ai réentendu que j'avais sûrement oubliées. Mais j'ai surtout retenu cette fois que Henry Ford, antisémite notoire de l'époque, avait été un des premiers étrangers à donner des fortunes au Parti Nazi montant, et le premier à être décoré par eux. Et aussi Hugo Boss, couturier qui a créé l'uniforme nazi !

Au cours de cette émission il a aussi été mentionné avec beaucoup d'indignation que les instituteurs de l'époque en Allemagne enseignaient le maniement des armes à leurs élèves. J'aurais pu être choquée, mais j'ai appris il y a peu de temps que cela existe aussi dans l'éducation nationale !

http://www.federation-unss.org/sport-le_tir_sportif-43

J'ai été révoltée que l'éducation nationale donne à des élèves les compétences nécessaires à l'utilisation d'une arme qu'ils trouveraient sur leur chemin. Un ministre a dû trouver cela éthiquement correct puisque cette discipline est incluse dans les championnats unss au motif que c'est un sport olympique. Me renseignant sur le sujet, j'ai lu qu'en France on pouvait initier les enfants au tir à partir de 7 ans ! Je ne sais pas à quel âge on commence à l'école.

Suis-je la seule que cela choque ? J'aimerais votre avis.

http://www.lepost.fr/article/2010/09/23/2233270_heilz-l-e...

http://h3ll-clan.keuf.net/t2894-drame-un-enfant-tire-sur-...

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/369579/un-...

Bon, tout ne se passe pas en France. Le deuxième lien va vers un des nombreux forums consacrés au tir. Le niveau de ces forums est éloquent !

*Jean-Pierre Chevènement (1985)

dimanche, 23 octobre 2011

C'est l'être humain qui m'intéresse. Son visage est la création suprême de la nature.*

Pas eu le temps de prendre beaucoup de photos aujourd'hui, et surtout pas l'occasion de trouver un panoramique intéressant. J'ai fait des essais à l'intérieur, mais je n'ai rien fait d'intéressant pour l'instant. Je vais travailler là-dessus ! Pour ce soir je vous présenterai donc simplement une de mes peintures. Pour l'instant le thème est le même qu'à mon cours de dessins l'an dernier : modèle vivant. Mais nous gardons toutes nos ébauches pour plus tard composer un tableau sur le thème "Corps Paysage".

DSC00037.JPG

Ma deuxième photo est un détail d'un objet de ma salle de séjour que je suis obligée de mettre sous clé dès que Pascale passe, car un jour elle finira par me le faucher !

DSC00050.JPG

Demain, j'essaierai donc de prendre des photos en extérieur. Mon jardin peut-être s'il ne pleut pas...

*Amedeo Modigliani

samedi, 22 octobre 2011

- Voulez-vous me prendre en photo avec mon chapeau ? - Ce serait plus facile avec un appareil photo !*

Il y a des jours où aller en ville c'est fatiguant. Il y a trop de monde, il pleut, vous ne trouvez rien de ce que vous cherchiez... Et puis il y a des jours où c'est super méga génial d'aller en ville. Il fait beau, ce n'est pas surpeuplé, les gens semblent avoir préféré aller dans les zones commerciales de périphérie, (grand bien leur fasse !), et on trouve tout ce qu'on cherche et même plus, parce qu'on nous fait des cadeaux. C'était comme ça aujourd'hui ! Je sais ce que je vais avoir pour noël : un Banco à gratter.

Parce que mon gros cadeau, le vrai, je l'ai eu aujourd'hui. La batterie est en train de se charger. J'ai accroché les bandoulières, collé un protège-écran lcd, et j'ai 5 jours pour apprendre à me servir de ce bijou pour pouvoir vous rapporter de belles photos de mes vacances.

*Philippe Gelück

vendredi, 21 octobre 2011

Même la pensée d'une fourmi peut toucher le ciel.*

J'attends mes sushis chez moi.

Non ceci n'est pas une phrase pour améliorer son articulation. Ils appellent ça des "tongue-twisters" en anglais (pas les sushis, les phrases genre chaussettes de l'archiduchesse) du coup je crois qu'on appelle ça des tourne-langue en français. Mais j'suis pas sûre. Et j'ai la flemme de vérifier.

Oui, je suis flemmarde ce soir. Je commande mes sushis et ne les fabrique pas toute seule avec mes petites mains comme mon ami Hervé. Je joue à des jeux sur l'ordi (mahjong, qp1c, tmvpsp, etc.) au lieu de faire mes devoirs. je baille et écoute de la musique. Vous savez pourquoi ? Je suis en vacances !

Bon, mardi, quand ADMV sera repartie, ma voiture déposée pour sa révision chez le garagiste, il sera temps de prendre conscience des réalités et de me mettre au boulot. 4 paquets de copies, et un lot d'enregistrements à évaluer. Que du bonheur. Vu mon manque de sommeil ces jours derniers, je crois que c'est toujours mieux pour moi que d'avoir les élèves en face de moi. Après le break, je réussirai de nouveau à être agréable. Enfin, j'espère pour eux.

J'ai des projets pour ces vacances, je vous en parlerai plus tard. Y'a pas que mon boulot qui s'arrête. Y'a mon cours hebdomadaire de qi gong et celui de peinture. A ce propos, je voulais faire une note sur mes dernières oeuvres, mais mes deux appareils photos semblent HS. Faut que j'envoie un télégramme (si, si, pour le Pôle Nord, ça marche encore !) pour que le Père Noël passe un peu en avance chez moi.

Voilà, c'est tout ce que je peux faire pour mon lectorat impatient. J'essaierai de faire mieux la prochaine fois, promis !

 * Proverbe japonais

mardi, 18 octobre 2011

Je suis un steak haché suspendu à une corde à linge par jour de grand vent*

Dimanche je suis allée au théâtre, à Nogent sur Marne. C'est pas souvent. D'abord c'est pas souvent que je vais au théâtre, car contrairement au cinéma, ça me fait dormir. Me demander pas pourquoi, je ne sais pas. Mais là, j'y suis allée, ça a duré une heure vingt, et je n'ai pas dormi du tout ! C'est un signe.

J'ai vu Zouc par Zouc, avec Aurélie Nuzillard, seule en scène pendant toute la pièce, et dirigée par Nicolas Liautard. Je ne le connais pas, mais je peux dire qu'il a fait du bon boulot. Le spectacle est une adaptation d'entretiens que Zouc a eu avec Hervé Guibert. Bien que cela ne cherche pas du tout à imiter ce que faisait Zouc sur scène, ou même plutôt parce que, eh bien cela donne un spectacle fort, léger et émouvant tout à la fois. Quand la lumière s'est éteinte j'ai réalisé que je pleurais malgré moi.

Aurélie Nuzillard a 25 ans, n'a pas grandi avec Zouc dans son monde culturel bien sûr, question de génération, mais lui rend malgré cela un grand hommage. Elle vit, respire, et donne avec une grande générosité et un grand professionalisme malgré son jeune âge. Retenez son nom et rappelez vous ce que je vous en dis aujourd'hui quand vous la recroiserez sur scène, ou pourquoi pas au cinéma. Le spectacle sera sûrement à Avignon cet été. Ne le manquez pas si vous passez par là.

Plus haut, j'ai dit "d'abord", parce que ensuite, c'est pas souvent que je vais à Nogent sur Marne, pourtant c'est joli, des ancêtres à moi y ont habité, mais ça devient peu fréquentable, à cause du maire. Lisez plutôt.

* Zouc

EDIT pour ceux et celles qui osent ne pas connaitre ! Je vous en glisse un petit sous le paillasson: 

vendredi, 14 octobre 2011

Sur la manche de son veston, il découvrit une tache de graisse. Eh, mon Dieu, quelle horreur ! murmura-t-il fémininement.*

Je ne devais pas repasser à la maison cet après-midi. Le vendredi c'est ma journée la plus lourde, et je m'étais dit que je traînerais un peu au lycée, voire que je corrigerais des copies pour lundi pendant deux heures, avant la réunion de parents. Je ne sais pas pourquoi cette réunion, que j'anime pourtant tous les ans, cette année me met un peu de stress. C'est une bonne classe, des parents à 80 % aisés, et j'ai comme un pressentiment qu'ils vont me pourrir la vie avec des questions du genre :

"Pourquoi n'organisez-vous pas un voyage en Angleterre ?" "Pourquoi ne rentrez-vous pas vos notes au fur et à mesure en ligne ? Pourquoi ne remplissez-vous pas le cahier de textes numérique ?" Pourquoi mon fils/ma fille qui avait 19.5 de moyenne au collège a eu 15 avec vous ?" "Pourquoi puisque vous dites que cette classe est bruyante n'arrivez-vous pas à obtenir le silence tout le temps ?" "Pourquoi ne sont-ils allés en salle multi-media qu'une fois depuis la rentrée ?"

Allez, je fais des paris. Je vous dirai celles qui sont sorties, et celles que j'avais extrapolées à tort. En attendant je bois à toute vitesse une limonade anglaisse Fentiman's (un délice), puis j'irai essayer de me trouver un haut assez élégant, car celui dont j'étais très fière ce matin, s'est pris une tâche de graisse à la cantine... (VDM, comme diraient mes élèves !) Quand je pense qu'en plus je mangeais presque en face du clone de Besson, qui aurait fait une superbe carrière à la STASI !

* Albert Cohen

 

mardi, 11 octobre 2011

L'être stoïque sait que la vie moderne n'est qu'une série de moments pendant lesquels on attend de passer à la caisse.*

Je suis à la caisse de monoprix avec ADMV. A toutes les caisses beaucoup de gens, sauf à la nôtre, car la caissière a déjà renvoyé au moins six personnes, disant "je ferme" d'un ton à la fois ferme et soulagé. C'est notre tour. Derrière nous il n'y aura plus qu'une jeune femme.

Une femme arrive, se dirige en nous ignorant vers la caissière, et lui demande : "C'est une caisse réservée aux handicapés ?"

Je me suis sentie partagée entre l'envie de lui donner un coup de pied et celle d'un énorme éclat de rire.

Si elle avait vu ça, elle aurait demandé si la caisse était réservée aux pingouins...

*Jean Dion (de la famille à Céline ?)

vendredi, 07 octobre 2011

On a sans doute a peu près les mêmes chances de gagner à la loterie, que l'on y joue ou pas.*

Mais que fait Zapette ????

Elle n'est toujours pas allée chercher ses 162 millions d'euros !!!

Dis, c'est parce que je t'avais demandé de m'en donner un peu ?

Non, en fait, on ne sait pas qui c'est. Voici le portrait-robot qui en a été fait:

 

Savez-vous ce que devient l'argent si personne ne le réclame ?

* Fran Lebowiz

mardi, 04 octobre 2011

Il avait échoué à son permis de conduire. Le permis d'inhumer lui a été accordé au premier coup de volant.*

Nous vivons une époque formidable disait Reiser. Que dirait-il aujourd'hui ?

En Angleterre, un automobiliste s'est fait arrêter par la police, alors qu'il conduisait tout en tapant sur son ordinateur les réponses d'un jeu qu'il entendait à la radio et qu'en même temps il buvait une tasse de café !

La police faisait une opération coup de poings contre les "conducteurs distraits", et le même jour ils ont arrêté un homme qui épluchait une poire au volant, et évidemment quelques accros du téléphone portable !

La problématique du gsm au volant avait déjà fait l'objet d'une campagne en 2009

Inconscience ? Idiotie créatrice ? Où s'arrêteront-ils ?

*Yvan Audouard

 

samedi, 01 octobre 2011

Le féminisme, c'est ne pas compter sur le Prince Charmant.*

Le samedi, en général, vous ne lisez pas, vous ne commentez pas, alors, je ne vais pas m'escrimer à rédiger une prose qui restera sans écho. Voici juste un clip qui me fait rire et résume bien une situation débilo-machiste qui n'a que trop duré.

 


Madame Mademoiselle Clown par osez_le_feminisme

*Jules Renard

jeudi, 29 septembre 2011

Si les policiers n'étaient pas bêtes, ils ne seraient pas des policiers.*

Rien que le titre m'a plu !

 

Le numéro deux de la police judiciaire de Lyon en garde à vue

Je ne lis même plus les articles. Les juges sont mis en examen, les chefs de la police en garde à vue, le président de la république ne fréquente que des corrompus... Cela devient d'une banalité.

Si seulement cela permettait de rebasculer de l'autre côté au printemps prochain. Je n'attends rien des autres, pas de miracle économique, pas de révolution culturelle, simplement un peu d'honnêteté.

* Ch. de Gaulle

lundi, 26 septembre 2011

Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d'autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout.*

Envie de causer de ciné. La semaine dernière on est allé voir La Fée, et on a adoré ! Une merveille qui nous a fait rire, (du non-stop pendant les vingt premières minutes), et qui nous a donné envie de dire merde à tous les gens qui nous empêchent de vivre. Et je trouve ça sain. Les acteurs qui jouent dans La Fée et qui sont aussi les scénaristes, et sûrement plein d'autres trucs dans ce film, sont des clowns qui se sont mis au cinéma. Ils sont merveilleusement polyvalents : drôles, danseurs, poètes, acteurs, acrobates, déjantés congénitaux.

Vendredi on a vu un film un tout petit peu plus ancien qu'ADMV a acheté rien que pour me faire plaisir, parce que j'adore Annie Girardot, et puis, j'adore aussi Audiard. Pascale a déjà deviné.... Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais elle cause.

Un chef-d'oeuvre et je pèse mes mots. En plus il fait partie des films d'une époque où pour ne pas laisser le spectateur espérer vainement d'autres images ou se demander si les personnages vivaient d'autres aventures après la dernière photo, on écrivait en blanc sur fond noir, ou sur la dernière image qui faisait rêver, le mot "FIN". Ou bien, "Teu hande" ! Vous ne pouvez pas imaginer le sentiment de nostalgie que provoque cette vision à la fin d'un film !

Du coup, j'ai une question (mais y'a rien à gagner) : Sauriez-vous quel est le dernier film qui s'est terminé par le mot "FIN" ? Le vraiment dernier des derniers, hein !

*Jean-Luc Godard

jeudi, 22 septembre 2011

Pourquoi voulez-vous que j'esquive la question, quand la question ne se pose pas !*

J'entends à la radio qu'Europe 1 propose aux chefs d'entreprise de leur envoyer leurs offres d'emploi, et aux chômeurs de leur dire ce qu'ils cherchent en joignant leur CV, et dire qu'ensuite ils les mettront en contact. Je reste pensive. C'est pas ce que Pôle Emploi est censé faire ?

 

Si ça marche leur truc, ça va faire des chômeurs en plus du côté de Pôle Emploi. Mais après tout c'est peut-être le but recherché.

Une de mes élèves m'a signalé sur sa fiche qu'elle faisait des crises d'angoisse chronique. Ca aussi, ça m'a laissé rêveuse. Si l'angoisse est chronique, peut-on parler de crises ? Purée ! Je sens que je flippe, moi.

Un élève s'est plaint à sa mère qu'il s'ennuyait en anglais parce qu'il était au-dessus du niveau. Pourtant en cours, il ne participe jamais, parce qu'il bavarde tout le temps. Moi, si je pouvais bavarder autant que ça en cours, je ne m'ennuierais pas !

*Raymond Barre (on ne pourra pas dire que je ne suis pas éclectique !)

 

mardi, 20 septembre 2011

La peine de mort est le signe spécial et éternel de la barbarie.*

Trouvé sur le site d'Amnesty International :

"Depuis que Troy Davis est dans le couloir de la mort, plus de 90 personnes condamnées à la peine capitale ont été libérées aux États-Unis après que leur innocence eut été démontrée. Dans chaque cas, lors de leur procès, les accusés avaient été déclarés coupables au-delà de tout doute raisonnable."

Et pourtant depuis quelques heures, il doit savoir qu'il va mourir. A chaque fois cela m'atterre. Comment accepter qu'un pays qui se dit démocratique et et prétend être en avance sur le reste du monde puisse encore se comporter de manière aussi barbare et primitive?

Un article de Libération vous explique comment se passe la justice là-bas.

Depuis 1976, moment où ils ont rétabli la peine de mort, les juges de Georgie ont été responsables de 51 assassinats (je ne vois pas comment appeler cela autrement), et n'ont grâcié que 7 personnes. Encore un endroit où je ne risque pas de partir en vacances.

*Victor Hugo

samedi, 17 septembre 2011

Au royaume des sourds, les aveugles sont muets.*

Aujourd'hui, je vais me la jouer poétesse. Cette année encore plus que toute autre, je bouscule, et évite d'être bousculée, me déplaçant dans mon établissement la main gauche en forme de parade face à ceux qui arrivent devant moi sans voir quoi ou qui que ce soit. Leurs gros écouteurs sur les oreilles et leur téléphone dans la main, ils se coupent du monde qui les entoure, persuadés de communiquer avec.

Je leur ai écrit un poème, pour qu'ils ne finissent pas comme cette dame. 39 ans, et pas une once de jugeotte en plus que les ados dont je m'occupe au quotidien ! Ca me navre. Mais n'a-t-elle pas mérité ce qui lui est arrivé ?

Tu t'es vu ?

 

Ils s'la jouent cools,

 

pourtant z'ont l'air

 

d'avoir les boules.

 

R'gardent jamais en l'air

 

On se demande,

 

Quand on les croise

 

S'ils nous entendent.

 

J'leur cherche pas noise

 

Mais j'voudrais pas

 

êt' responsable

 

Quand r'garderont pas,

 

Sauf leur i-phone,

 

et qu'moi pôv conne,

 

c'est Inévitable,

 

J'les écraserai

 

Sans l'faire exprès.

* Jacques Sternberg